Critique: Suspiria

5193736.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Suspiria
Réalisation Luca Guadagnino
Scénario David Kajganich
Acteurs principaux
Sociétés de production Frenesy Film Company
Mythology Entertainment
Amazon Studios
First Sun
MeMo Films
Muskat Filmed Properties
Vega Baby Releasing
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Italie Italie
Genre horreur
Durée 152 minutes
Sortie 14 novembre 2018

Susie Bannion, jeune danseuse américaine, débarque à Berlin dans l’espoir d’intégrer la célèbre compagnie de danse Helena Markos. Madame Blanc, sa chorégraphe, impressionnée par son talent, promeut Susie danseuse étoile.
Tandis que les répétitions du ballet final s’intensifient, les deux femmes deviennent de plus en plus proches. C’est alors que Susie commence à faire de terrifiantes découvertes sur la compagnie et celles qui la dirigent…

Un an après la romance toscane « Call me by your name », quelle surprise de retrouver Luca Guadagnino à la tête d’un remake du « Suspiria » de Dario Argento. Si la base de l’histoire reste la même (une jeune fille débarque dans une école de danse dans laquelle la sorcellerie règne), le film n’essaie pourtant jamais de singer l’original. Guadagnino ne cherche pas non plus à faire peur. Il situe son histoire dans les années 70, en Allemagne, entre guerre froide et terrorisme de la Bande à Baader et prend son temps pour installer une ambiance. Pour ce faire, « Suspiria » bénéficie d’un gros travail sur la photo (magnifique travail du Thailandais Mukdeeprom) et d’une bande originale incroyable du chanteur de Radiohead. Le casting est également une belle réussite avec notamment la fabuleuse Tilda Swinton et un mystérieux Lutz Eberdorf que vous vous amuserez à reconnaître! Loin d’être une pâle copie du Giallo originel, ce « Suspiria » s’impose comme un objet filmique à part entière, quelque part entre Fassbinder et Gaspard Noé, cousin éloigné du « Black Swan » d’Aronofski! Une vraie surprise!

4.5

Publicités

Critique Bluray: Tamara Vol.2

81YwQlG+-UL._SL1500_.jpg

Réalisation Alexandre Castagnetti
Scénario Alexandre Castagnetti et Béatrice Fournera
Acteurs principaux
Sociétés de production Gazelle & Cie
TF1
Nexus Factory
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 102 minutes
Sortie 4 juillet 2018

LE FILM:

2.5

Tamara est séparée de Diego depuis deux ans. Elle quitte enfin le nid pour vivre l’aventure étudiante à Paris avec sa copine Sam. En galère d’appartement, elles acceptent une coloc avec Wagner. Problème : Diego fait partie du lot, et il n’est plus célibataire ! Pour Tamara, qui rêve d’oublier sa petite vie de province, ça commence mal… Et tout se complique lorsqu’elle flashe sur James, le mec parfait : étudiant-photographe-mannequin-DJ canon, star des réseaux sociaux ! Pour l’approcher, elle va devoir devenir populaire et jouer dans la cour des grandes… Tout ça sous le regard de Diego… Entre la fac, l’ex, le futur-ex et des parents toujours sur son dos, il va falloir faire les bons choix !

La suite des aventures de l’ado rondelette, Tamara, était inévitable compte tenu du succès du premier volet! La lycéenne part à la fac et prend son envol loin de sa maman avec toujours le beau Rayane Bensetti dans les parages! Mais Tamara va découvrir les secrets d’Instagram et devenir « influenceuse », peut-être au risque de perdre ses amis? Tel est le canevas de cette comédie, certes parfois amusante mais fortement déconseillée aux plus de 16 ans! Trop de mièvrerie pourrait en effet être fatal aux plus âgés d’entre nous. Si l’on rentre dans le coeur de cible, le produit fait le job avec du rythme, des sentiments, un message positif à l’endroit des ronds, de l’humour! Bref on va kiffer grave! #FilmDeLannee

TECHNIQUE:

4.5

C’est parfait!

BONUS:

1.5

Seul bonus, quelques scènes coupées…

VERDICT:

2.5

Indispensable (si l’on a moins de 16 ans)!

Sortie le 4 novembre en VOD, et le 7 novembre en DVD, Blu-Ray et Coffret Tamara 1 et 2 chez TF1 VIDEO . Retrouvez TF1 STUDIO sur Facebook

-toutes les productions sorties en 2018

Critique Bluray: Tamara

81ZFDrHNBuL._SL1500_.jpg

Réalisation Alexandre Castagnetti
Scénario Alexandre Castagnetti
Acteurs principaux
Sociétés de production Gazelle & Cie
TF1
Nexus Factory
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 26 octobre 2016

LE FILM:

3

Tamara, 15 ans, complexée par ses rondeurs, décide à son entrée en seconde de se débarrasser de son étiquette de « grosse. Pour clouer le bec des mauvaises langues, elle fait le pari avec sa meilleure amie de sortir avec le premier garçon qui passera la porte de la classe. Manque de bol, ce garçon s’avère être Diego, le plus beau mec du lycée. Le pari se complique pour Tamara… Entre les sales coups des garces du lycée, une mère poule, les conseils « drague » de sa petite soeur, Tamara va vivre une année mémorable…

Adaptation de la BD éponyme, « Tamara » est plutôt une réussite dans le genre « film pour ados ». Alexandre Castagnetti nous raconte l’histoire de Tamara, une ado complexée par ses formes qui va trouver l’Amour auprès du beau gosse de la classe, incarné par Rayane « Danse avec les stars » Bensetti! Si l’on peut regretter un léger ventre mou sur les 105 mins du film, les ingrédients du genre sont là et plutôt bien dosés: les pimbèches de la classe, le beau-père, le père absent, les soirées, les réseaux sociaux… La grande réussite du film tient en son casting: la jeune Héloise Martin est rafraîchissante et tous les seconds rôles font le job, notamment Sylvie Testud en mère inquiète! Si vous avez des ados, il se pourrait bien que « Tamara » devienne leur film de chevet!

TECHNIQUE:

4.5

Nickel!

BONUS:

1.5

On trouve quelques scènes coupées et un bêtisier assez drôle!

VERDICT:

3

Un film pour ados plutôt réussi!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (16.99 euros) chez TF1 VIDEO

Critique Dvd: Au plus près du soleil

81D6wfvVUjL._SL1500_.jpg

Réalisation Yves Angelo
Scénario Yves Angelo
François Dupeyron
Gilles Legrand
Acteurs principaux
Sociétés de production Épithète Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 94 minutes
Sortie 9 septembre 2015

LE FILM:

4

Sophie, juge d’instruction, auditionne un jour Juliette, pour des faits d’abus de faiblesse sur son amant. Elle se rend compte après enquête que la prévenue est la mère biologique de l’enfant qu’elle a adopté. Loin de se dessaisir de l’affaire, Sophie s’acharne contre cette femme. Olivier, son mari, désapprouve son attitude et entre en relation avec Juliette sans lui révéler sa véritable identité. Mais la jeune femme découvre qu’Olivier est le mari de sa juge. Elle ne comprend pas ce qu’il cherche, lui ne peut plus révéler la vérité…

Directeur photo renommé, notamment pour Alain Corneau, Yves Angelo tient peut-être de cette collaboration son inspiration pour réaliser ce film noir, très noir. C’est en effet à une véritable tragédie que le réalisateur nous convie avec cette histoire d’une juge (admirable Sylvie Testud), prête à tout pour éloigner de sa vie la mère naturelle de son enfant adopté, celle-ci étant de surcroît un poison violent pour tous les hommes qui oseraient succomber à ses charmes. Fort, prenant, magnifiquement mis en scène, « Au plus près du soleil » est une vraie réussite. Gadebois est comme toujours exceptionnel de présence et Mathilde Bisson (clone de Mathilde Seigner jeune) est la révélation du film!

TECHNIQUE:

4

Une copie exempte de tout défaut, à la définition parfaite.

BONUS:

Pas de bonus, c’est dommage…

VERDICT:

4

Un excellent film noir dans une édition minimaliste!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Bac Films