Critique Bluray: Il Gaucho

51DV5f-38EL.jpg

LE FILM:

4.5

Marco Ravicchio conduit une misérable délégation de cinéastes italiens à un festival à Buenos Aires. Un italien expatrié, qui a fait sa fortune en Argentine, organise une réception somptueuse pour impressionner cette délégation. Entre mesquinerie et provincialisme, les Italiens découvrent en Argentine un monde qu’ils ne connaissent pas.

Réalisé en 1964 juste après « Les Monstres », « Il Gaucho » est un film méconnu de Dino Risi et pourtant une vraie réussite! Dans cette comédie acide et féroce, il fustige le show biz et plus largement ses compatriotes italiens. Son héros, Marco Ravicchio, incarné par un fabuleux Vittorio Gassman, producteur de cinéma fauché, surendetté, conduit l’équipe de son dernier film à un festival en Argentine et tente par tous moyens de trouver des fonds pour sortir de la crise dans laquelle il se trouve. Toute la petite équipe croquée par Risi ploie sous les défauts: menteurs, tricheurs, lubriques ou dépourvus de cervelles (principalement les starlettes du film). La confrontation avec l’Argentine, porteuse de valeurs et de tradition s’annonce cruelle mais délicieuse, en tout cas d’une drôlerie certaine!

TECHNIQUE:

3.5

Si la copie s’avère très propre et nette et offre un confort de projection idéal, on s’étonne de ne trouver de chapitrage sur le bluray! Vraiment étrange!

BONUS:

2.5

On trouve ici une excellente interview d’un historien qui revient sur la genèse de ce film méconnu!

VERDICT:

4.5

Une comédie rare de Risi, forcément indispensable!

Disponible en DVD (16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez ESC EDITIONS dès le 26 septembre

Publicités

Jeu Concours: 2 exemplaires de « L’Emprise des Ténèbres » en bluray à gagner

71sErWzG8EL._SL1000_.jpg

A l’occasion de la sortie de « l’Emprise des Ténèbres » en bluray, CINEDINGUE et WILD SIDE VIDEO sont heureux de vous offrir deux exemplaires. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 25 septembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Critique Bluray: Get Out

61tKKndkIBL._SL1000_.jpg

Réalisation Jordan Peele
Scénario Jordan Peele
Acteurs principaux
Sociétés de production Blumhouse Productions
QC Entertainment
Monkeypaw Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre horreur
Durée 104 minutes
Sortie 3 mai 2017

LE FILM:

4

Couple mixte, Chris et sa petite amie Rose filent le parfait amour. Le moment est donc venu de rencontrer la belle famille, Missy et Dean lors d’un week-end sur leur domaine dans le nord de l’État. Chris commence par penser que l’atmosphère tendue est liée à leur différence de couleur de peau, mais très vite une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permet de découvrir l’inimaginable.

Get Out, premier film de l’humoriste Jordan Peel, est l’une des surprises du box office de ces derniers mois. Extrêmement maîtrisé, « Get Out » entreprend de traiter de la question raciale à travers le film de genre mais d’une façon tout à fait originale, s’écartant de tous les lieux communs: peu d’hémoglobine, aucun jumpscare mais une étrangeté savamment distillée. Dès que ce jeune couple mixte arrive pour le week-end chez les parents de la jeune fille, trop gentils pour être honnêtes, le malaise s’installe et les indices se multiplient pour nous amener à un dénouement surprenant. Seul hic, une fin plutôt convenue qui nous laisse un peu sur notre faim. Mais ne boudons pas notre plaisir devant un film de genre ambitieux qui parvient à traiter d’un sujet fort et de susciter une vraie réflexion.

TECHNIQUE:

4.5

Un must!

BONUS:

3.5

Un court making of et une rencontre avec l’équipe sont complétés par quelques scènes coupées et une fin alternative plus intéressante que la fin retenue.

VERDICT:

4

Une vraie réussite!

Disponible en DVD (16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Universal Pictures

Critique Dvd: Monsieur et Madame Adelman

617O92Aqj0L._SL1000_.jpg

Réalisation Nicolas Bedos
Scénario Nicolas Bedos
Doria Tillier
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Kiosque
France 2 Cinéma
Orange Studio
Umedia (en)
Le Pacte
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 2 heures
Sortie 8 mars 2017

LE FILM:

4

Comment Sarah et Victor ont-ils fait pour se supporter pendant plus de 45 ans ? Qui était vraiment cette femme énigmatique vivant dans l’ombre de son mari ? Amour et ambition, trahisons et secrets nourrissent cette odyssée d’un couple hors du commun, traversant avec nous petite et grande histoire du dernier siècle.

Ambitieux premier film de Nicolas Bedos qui s’attache à raconter l’histoire d’un couple sur plus de 45 ans. Alors que Monsieur, écrivain, est enterré, Madame raconte son histoire d’Amour à un journaliste. Construit sur une succession de flash-backs, le récit s’avère rythmé et acide, et donne la part belle à Doria Tillier qui, pour un premier rôle, resplendit et pique la vedette à son collègue masculin. Nicolas Bedos, quant à lui, excelle dans ce rôle d’écrivain complexé et insatisfait. Un premier film réussi!

TECHNIQUE:

4

Rien à dire pour le support!

BONUS:

1.5

Un minuscule making of et une galerie d’affiches, c’est bien pauvre!

VERDICT:

4

Un premier film réussi et fort plaisant!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Le Pacte

Critique Bluray: Soudain l’été dernier

81vQhvJyPBL._SL1500_

Titre original Suddenly, Last Summer
Réalisation Joseph L. Mankiewicz
Scénario Gore Vidal
Tennessee Williams (pièce)
Acteurs principaux
Sociétés de production Horizon Pictures
Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 114 minutes
Sortie 1959

LE FILM:

5

Le docteur Cukrowicz vient de prendre ses fonctions à Lions View, un hôpital psychiatrique de La Nouvelle-Orléans, mais est rapidement découragé par le manque de moyens octroyés à l’établissement. C’est alors qu’il reçoit une étrange proposition de la part de Violet Venable, une riche notable qui vient de perdre son fils Sebastian dans des circonstances étranges. Celle-ci est prête à lever un fonds d’un million de dollars si le Dr Cukrowicz accepte de pratiquer une lobotomie sur sa nièce Catherine qui, selon elle, aurait perdu la raison depuis la mort de son cousin…

Après les deux échecs de « Blanches colombes et vilains messieurs » et « un Américain bien tranquille », Mankiewicz, réalise son seizième film en adaptant la pièce la plus personnelle de son auteur, Tennesse Williams. Celui-ci ne pardonna jamais à sa mère la lobotomie de sa soeur! La pièce est le matériau idéal pour le cinéaste pour y explorer des thèmes qui lui sont chers comme le secret ou le poids du passé. Remarquablement mis en scène et interprété par un somptueux trio d’acteurs Elisabeth Taylor, Katharine Hepburn et Montgomery Clift, « Soudain l’été dernier » est aussi marquant par l’audace des thèmes traités par un film de studio dont l’inceste, l’homosexualité… Un chef d’oeuvre à (re)découvrir!

TECHNIQUE:

4.5

Une somptueuse copie à tous points de vue avec une VO à privilégier tout de même à la VF!

BONUS:

2.5

On trouve principalement une superbe présentation du film par Michel Ciment.

VERDICT:

5

Un chef d’oeuvre indispensable!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Carlotta Films dès le 23 août

 

Critique DVD: Beyond Flamenco

61CddgfK1BL._SL1000_.jpg

LE FILM:

4.5

Carlos Saura revient avec ce nouveau documentaire sur les origines du Flamenco, la Jota. Cette danse traditionnelle d’origine arabe revêt plusieurs formes selon les régions d’Espagne où elle est pratiquée (Castille, Navarre, Aragon…). Dans ce documentaire, Saura nous offre une plongée dans la tradition, sans aucune volonté didactique, de façon très dépouillée. Point d’explication donc mais des performances filmées, sans fioriture, mais en adaptant sa mise en scène aux numéros qui se succèdent. Les amateurs de danse et de musique espagnoles seront ravis, certains passages étant de toute beauté. Un plaisir d’esthète!

TECHNIQUE:

4.5

Un régal!

BONUS:

2.5

On trouve essentiellement une interview de 7 mins du réalisateur qui revient sur les origines de la Jota.

VERDICT:

4.5

Un splendide moment de musique et de danse!

Disponible en DVD (19.99 euros) depuis le 27 juin chez EPICENTRE FILMS

– http://www.cinetrafic.fr/top-film-culte
– http://www.cinetrafic.fr/blockbuster-2017

Critique Dvd: Les derniers Parisiens

615RhJ8kAmL._SL1000_.jpg

Réalisation Hamé et Ekoué
Scénario Hamé et Ekoué
Acteurs principaux
Sociétés de production La Rumeur Filme
Canal+
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée h 45
Sortie 22 février 2017

LE FILM:

4

Tout juste sorti de prison, Nas revient dans son quartier, Pigalle, où il retrouve ses amis et son grand frère Arezki, patron du bar Le Prestige. Nas est décidé à se refaire un nom et Le Prestige pourrait bien lui servir de tremplin…

Un film noir, désespéré, sans une seule arme, c’est l’originalité de ce premier long des rappeurs de La Rumeur! On suit Nas, spécialement son retour à la vie réelle après son séjour en prison. Déconnecté de ce monde réel pendant des années, il rêve du monde de la nuit et des boules à facette, sauf que le Pigalle d’aujourd’hui n’est plus le même et que les espoirs de Nas pourraient être déçus. Entre le naturalisme de Kechiche et Cassavetes et la tragédie familiale façon James Gray, « les Derniers Parisiens » fait preuve d’une belle originalité, naviguant toujours loin des clichés et porté par un Reda Kateb toujours aussi brillant! Une belle promesse!

TECHNIQUE:

4

Top pour le support!

BONUS:

4

On trouve ici un court métrage de Hamé, déjà avec le même casting, ainsi qu’une interview des deux réalisateurs.

VERDICT:

4

Un premier film plein de promesses!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez BLAQ OUT