Critique Bluray: Miss Daisy et son Chauffeur

61RZdCpY06L._SL1000_.jpg

Titre original Driving Miss Daisy
Réalisation Bruce Beresford
Scénario Alfred Uhry
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 99 minutes
Sortie 13 juin 1990

LE FILM:

3.5

L’amitié d’abord houleuse d’une vieille dame issue de la bourgeoisie juive d’Atlanta et de son chauffeur, Hoke. D’abord catégoriquement boudé car Daisy préfère conduire elle-même sa magnifique Packard, Hoke saura la séduire et ils vont pendant vingt-cinq ans entretenir une amitié sans nuages.

Adapté d’une pièce de théâtre, « Miss Daisy et son Chauffeur » évoque l’amitié entre une vieille dame bourgeoise d’Atlanta et son chauffeur noir que son fils a mis à son service. Si la vieille dame paraît irascible et raciste, très vite les deux êtres que tout sépare vont se rapprocher et devenir les meilleurs amis. Film à Oscar typique (le film en récoltera d’ailleurs 4 dont meilleur film!), « Miss Daisy et son Chauffeur » ne brille pas ni par son originalité ni par sa mise en scène. Pourtant, la prestation de ses deux acteurs principaux, Jessica Tandy et Morgan Freeman séduit et nous emporte. Le sujet du film, le racisme aux Etats-Unis dans les années 40 et 50, traîté avec délicatesse et même un peu de naïveté fait de ce film un divertissement tout public très plaisant.

TECHNIQUE:

 

 

Une belle copie restaurée malgré un grain parfois un peu appuyé.

BONUS:

 

On trouve ici une interview du réalisateur mais aussi trois documents d’époque qui resituent le film dans son contexte social.

VERDICT:

 

Un divertissement agréable et formidablement interprété!

Disponible en combo Bluray/Dvd (24.99 euros) chez Pathé

 

Publicités

Critique Dvd: Carré 35

51BMIPbVS0L._SL1308_.jpg

LE FILM:

4.5

« Carré 35 est un lieu qui n’a jamais été nommé dans ma famille ; c’est là qu’est enterrée ma sœur aînée, morte à l’âge de trois ans. Cette sœur dont on ne m’a rien dit ou presque, et dont mes parents n’avaient curieusement gardé aucune photographie. C’est pour combler cette absence d’image que j’ai entrepris ce film. Croyant simplement dérouler le fil d’une vie oubliée, j’ai ouvert une porte dérobée sur un vécu que j’ignorais, sur cette mémoire inconsciente qui est en chacun de nous et qui fait ce que nous sommes. »

Eric Caravaca mène l’enquête à travers « Carré 35 ». S’il choisit le documentaire, c’est bien à un vrai polar que l’on assiste. Durant des années, il ne cherche pas un assassin mais seulement la vérité sur une soeur, Christine, qu’il n’a jamais connu, morte bien avant sa naissance, à l’âge de trois ans et dont il n’a absolument aucune photo. Il interroge sa famille, son frère, son père mais surtout sa mère qui semble enfouir dans sa mémoire de multiples secrets. Mêlant l’histoire intime de sa famille et la grande Histoire sur fond de guerre d’Algérie, « Carré 35 » se révèle passionnant et poignant. Caravaca n’y règle pas ses comptes mais cherche à éclairer des zones d’ombre, de celles que renferme chaque famille, celles qui au lieu de préserver, empêchent d’avancer et de se construire. L’un des grands films de l’année!

TECHNIQUE:

4.5

Irréprochable pour le support!

BONUS:

4.5

Interactivité très riche pour ce DVD ! On y trouve  les documents suivant qui complètent à merveille ce grand docu!

-Kabuki : atelier avec les enfants de l’Institut IMP Binet Simon et le chorégraphe Thierry Thieû Niang (12′)
-Entretien avec Serge Tisseron, psychanalyste (12′)
-Galerie d’anatomie de Montpellier (6′)
-Entretien avec Claude Nachin, psychanalyste (8′)
-Pascal, fils de Francisco (4′)
-Diaporama (4′)

VERDICT:

4.5

Superbe édition pour l’un des grands films de l’année dernière!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez PYRAMIDE VIDEO

Critique Bluray: L’Expédition du Fort King

91Vkz-hQ0qL._SL1500_.jpg

Titre original Seminole
Réalisation Budd Boetticher
Scénario Charles K. Peck Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal International Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Durée 89 minutes
Sortie 12 mars 1954

LE FILM:

4

Sa bonne connaissance de la région et des indiens Séminoles vaut au lieutenant Caldwell d’être affecté dans un fort situé près des Everglades, où il retrouve des amis d’enfance, Revere Muldoon et Osceola, le chef indien Séminole. Là-bas, il doit faire face au Major Degan, son supérieur hiérarchique, partisan de l’éradication pure et simple de la tribu indienne Séminole. Le lieutenant va s’allier avec son amie Revere, dont il est amoureux, afin de tenter de rétablir la paix…

« L’Expédition du Fort King » est l’un des 20 films réalisés par Budd Boetticher entre 1950 et 1960! Il est à classer dans la catégorie des westerns pro-Indiens! Tiré d’une histoire vraie, celle des Indiens Séminoles, pacifistes et malgré cela maltraités par l’armée américaine, « l’Expédition du Fort King » n’est pas un grand film mais un western plus qu’honorable. Rock Hudson joue un soldat ami d’enfance du chef des Séminoles (Anthony Quinn) qui va être pris entre sa conscience et son devoir. Le rythme constant et la mise en scène alerte font de ce film un vrai plaisir avec un message des plus nobles!

TECHNIQUE:

4

Si les couleurs bavent parfois un peu, la copie est plutôt une réussite et la définition au rendez-vous!

BONUS:

4

On trouve ici la traditionnelle présentation de Patrick Brion ainsi qu’un long documentaire sur Anthony Quinn!

VERDICT:

4

Un western pacifiste plutôt réussi!

Disponible en Combo Bluray/Dvd (16.99 euros) chez SIDONIS

Critique Bluray: Tamara Vol.2

81YwQlG+-UL._SL1500_.jpg

Réalisation Alexandre Castagnetti
Scénario Alexandre Castagnetti et Béatrice Fournera
Acteurs principaux
Sociétés de production Gazelle & Cie
TF1
Nexus Factory
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 102 minutes
Sortie 4 juillet 2018

LE FILM:

2.5

Tamara est séparée de Diego depuis deux ans. Elle quitte enfin le nid pour vivre l’aventure étudiante à Paris avec sa copine Sam. En galère d’appartement, elles acceptent une coloc avec Wagner. Problème : Diego fait partie du lot, et il n’est plus célibataire ! Pour Tamara, qui rêve d’oublier sa petite vie de province, ça commence mal… Et tout se complique lorsqu’elle flashe sur James, le mec parfait : étudiant-photographe-mannequin-DJ canon, star des réseaux sociaux ! Pour l’approcher, elle va devoir devenir populaire et jouer dans la cour des grandes… Tout ça sous le regard de Diego… Entre la fac, l’ex, le futur-ex et des parents toujours sur son dos, il va falloir faire les bons choix !

La suite des aventures de l’ado rondelette, Tamara, était inévitable compte tenu du succès du premier volet! La lycéenne part à la fac et prend son envol loin de sa maman avec toujours le beau Rayane Bensetti dans les parages! Mais Tamara va découvrir les secrets d’Instagram et devenir « influenceuse », peut-être au risque de perdre ses amis? Tel est le canevas de cette comédie, certes parfois amusante mais fortement déconseillée aux plus de 16 ans! Trop de mièvrerie pourrait en effet être fatal aux plus âgés d’entre nous. Si l’on rentre dans le coeur de cible, le produit fait le job avec du rythme, des sentiments, un message positif à l’endroit des ronds, de l’humour! Bref on va kiffer grave! #FilmDeLannee

TECHNIQUE:

4.5

C’est parfait!

BONUS:

1.5

Seul bonus, quelques scènes coupées…

VERDICT:

2.5

Indispensable (si l’on a moins de 16 ans)!

Sortie le 4 novembre en VOD, et le 7 novembre en DVD, Blu-Ray et Coffret Tamara 1 et 2 chez TF1 VIDEO . Retrouvez TF1 STUDIO sur Facebook

-toutes les productions sorties en 2018

Jeu Concours: 3 Dvd de « la France est notre Patrie » à gagner (jeu terminé)

121780295.jpg

A l’occasion de la sortie en DVD de « la France est notre Patrie » le 6 Novembre, CINEDINGUE et EPICENTRE FILMS sont heureux de vous offrir 3 DVD. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 20 novembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Jeu Concours: 3 Dvd de « Nobody’s Watching » à gagner (jeu terminé)

51iIJy1+GjL.jpg

A l’occasion de la sortie en DVD de « Nobody’s Watching » le 6 novembre, CINEDINGUE et EPICENTRE FILMS sont heureux de vous offrir 3 dvd du film. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 20 novembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Critique Bluray: La Dame de Shangai

81qEKzzpaJL._SL1500_.jpg

Titre original The Lady from Shanghai
Réalisation Orson Welles
Scénario Orson Welles
Sherwood King (roman)
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 87 minutes
Sortie 24 Décembre 1947

LE FILM:

5

Michael O’Hara fait la connaissance de la ravissante Elsa Bannister, qu’il sauve peu après d’une agression. Mariée à Arthur Bannister, un riche avocat âgé peu scrupuleux, boiteux et de retour de Shanghaï, Elsa fait embaucher Michael sur le yacht de son mari. O’Hara tombe sous le charme d’Elsa sous le regard indifférent de son mari quand, à l’occasion d’une escale , George Grisby, l’avocat associé de Bannister, lui fait une singulière proposition : le tuer sans risque contre une grosse somme d’argent avec l’argument qu’on ne peut pas être poursuivi en Californie tant que le corps n’est pas retrouvé par la police. À court d’argent, Michael O’Hara hésite, puis…

ob_041bfe_la-dame-de-shnagai-3

Sixième film d’Orson Welles, « la Dame de Shangaï » donne l’occasion au couple qu’il forme avec Rita Hayworth de se retrouver une dernière fois avant de divorcer. Tourné afin de rembourser une dette contractée par Welles auprès du producteur Harry Cohn, « la Dame de Shangaï » est pourtant devenu un classique du Film Noir. Sur une intrigue complexe, Welles a bâti un film palpitant aux accents surréalistes, notamment au cours d’une scène où les deux amants s’embrassent devant un aquarium de murènes. Rita Hayworth, transformée en blonde vénéneuse aux cheveux courts (ce qui fit scandale à l’époque!), est d’une sensualité incroyable dans le film et ensorcelle complètement le personnage incarné par Welles. Autour d’eux le mari et son associé, apportent ce climat d’étrangeté qui règne tout au long du film jusqu’à une scène légendaire maintes fois imitée (y compris par Woody Allen dans « meurtres mystérieux à Manhattan), la scène des miroirs! Un immense film à (re)découvrir dans une copie somptueuse!

TECHNIQUE:

4.5

La copie est un régal de définition!

BONUS:

4.5

On trouve ici outre le livre Franck Lafond, trois entretiens avec Peter Bogdanovich, Simon Callow et Henry Jaglom qui reviennent sur le film et le maître!

VERDICT:

5

Indispensable dans toute vidéothèque qui se respecte!!!

Disponible en édition ultra collector (49.99 euros) chez CARLOTTA FILMS dès le 14 novembre