Critique Bluray: Miss Daisy et son Chauffeur

61RZdCpY06L._SL1000_.jpg

Titre original Driving Miss Daisy
Réalisation Bruce Beresford
Scénario Alfred Uhry
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 99 minutes
Sortie 13 juin 1990

LE FILM:

3.5

L’amitié d’abord houleuse d’une vieille dame issue de la bourgeoisie juive d’Atlanta et de son chauffeur, Hoke. D’abord catégoriquement boudé car Daisy préfère conduire elle-même sa magnifique Packard, Hoke saura la séduire et ils vont pendant vingt-cinq ans entretenir une amitié sans nuages.

Adapté d’une pièce de théâtre, « Miss Daisy et son Chauffeur » évoque l’amitié entre une vieille dame bourgeoise d’Atlanta et son chauffeur noir que son fils a mis à son service. Si la vieille dame paraît irascible et raciste, très vite les deux êtres que tout sépare vont se rapprocher et devenir les meilleurs amis. Film à Oscar typique (le film en récoltera d’ailleurs 4 dont meilleur film!), « Miss Daisy et son Chauffeur » ne brille pas ni par son originalité ni par sa mise en scène. Pourtant, la prestation de ses deux acteurs principaux, Jessica Tandy et Morgan Freeman séduit et nous emporte. Le sujet du film, le racisme aux Etats-Unis dans les années 40 et 50, traîté avec délicatesse et même un peu de naïveté fait de ce film un divertissement tout public très plaisant.

TECHNIQUE:

 

 

Une belle copie restaurée malgré un grain parfois un peu appuyé.

BONUS:

 

On trouve ici une interview du réalisateur mais aussi trois documents d’époque qui resituent le film dans son contexte social.

VERDICT:

 

Un divertissement agréable et formidablement interprété!

Disponible en combo Bluray/Dvd (24.99 euros) chez Pathé

 

Publicités

Critique Bluray: L’Expédition du Fort King

91Vkz-hQ0qL._SL1500_.jpg

Titre original Seminole
Réalisation Budd Boetticher
Scénario Charles K. Peck Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal International Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Durée 89 minutes
Sortie 12 mars 1954

LE FILM:

4

Sa bonne connaissance de la région et des indiens Séminoles vaut au lieutenant Caldwell d’être affecté dans un fort situé près des Everglades, où il retrouve des amis d’enfance, Revere Muldoon et Osceola, le chef indien Séminole. Là-bas, il doit faire face au Major Degan, son supérieur hiérarchique, partisan de l’éradication pure et simple de la tribu indienne Séminole. Le lieutenant va s’allier avec son amie Revere, dont il est amoureux, afin de tenter de rétablir la paix…

« L’Expédition du Fort King » est l’un des 20 films réalisés par Budd Boetticher entre 1950 et 1960! Il est à classer dans la catégorie des westerns pro-Indiens! Tiré d’une histoire vraie, celle des Indiens Séminoles, pacifistes et malgré cela maltraités par l’armée américaine, « l’Expédition du Fort King » n’est pas un grand film mais un western plus qu’honorable. Rock Hudson joue un soldat ami d’enfance du chef des Séminoles (Anthony Quinn) qui va être pris entre sa conscience et son devoir. Le rythme constant et la mise en scène alerte font de ce film un vrai plaisir avec un message des plus nobles!

TECHNIQUE:

4

Si les couleurs bavent parfois un peu, la copie est plutôt une réussite et la définition au rendez-vous!

BONUS:

4

On trouve ici la traditionnelle présentation de Patrick Brion ainsi qu’un long documentaire sur Anthony Quinn!

VERDICT:

4

Un western pacifiste plutôt réussi!

Disponible en Combo Bluray/Dvd (16.99 euros) chez SIDONIS

Critique Bluray: Tamara Vol.2

81YwQlG+-UL._SL1500_.jpg

Réalisation Alexandre Castagnetti
Scénario Alexandre Castagnetti et Béatrice Fournera
Acteurs principaux
Sociétés de production Gazelle & Cie
TF1
Nexus Factory
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 102 minutes
Sortie 4 juillet 2018

LE FILM:

2.5

Tamara est séparée de Diego depuis deux ans. Elle quitte enfin le nid pour vivre l’aventure étudiante à Paris avec sa copine Sam. En galère d’appartement, elles acceptent une coloc avec Wagner. Problème : Diego fait partie du lot, et il n’est plus célibataire ! Pour Tamara, qui rêve d’oublier sa petite vie de province, ça commence mal… Et tout se complique lorsqu’elle flashe sur James, le mec parfait : étudiant-photographe-mannequin-DJ canon, star des réseaux sociaux ! Pour l’approcher, elle va devoir devenir populaire et jouer dans la cour des grandes… Tout ça sous le regard de Diego… Entre la fac, l’ex, le futur-ex et des parents toujours sur son dos, il va falloir faire les bons choix !

La suite des aventures de l’ado rondelette, Tamara, était inévitable compte tenu du succès du premier volet! La lycéenne part à la fac et prend son envol loin de sa maman avec toujours le beau Rayane Bensetti dans les parages! Mais Tamara va découvrir les secrets d’Instagram et devenir « influenceuse », peut-être au risque de perdre ses amis? Tel est le canevas de cette comédie, certes parfois amusante mais fortement déconseillée aux plus de 16 ans! Trop de mièvrerie pourrait en effet être fatal aux plus âgés d’entre nous. Si l’on rentre dans le coeur de cible, le produit fait le job avec du rythme, des sentiments, un message positif à l’endroit des ronds, de l’humour! Bref on va kiffer grave! #FilmDeLannee

TECHNIQUE:

4.5

C’est parfait!

BONUS:

1.5

Seul bonus, quelques scènes coupées…

VERDICT:

2.5

Indispensable (si l’on a moins de 16 ans)!

Sortie le 4 novembre en VOD, et le 7 novembre en DVD, Blu-Ray et Coffret Tamara 1 et 2 chez TF1 VIDEO . Retrouvez TF1 STUDIO sur Facebook

-toutes les productions sorties en 2018

Critique Bluray: La Dame de Shangai

81qEKzzpaJL._SL1500_.jpg

Titre original The Lady from Shanghai
Réalisation Orson Welles
Scénario Orson Welles
Sherwood King (roman)
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 87 minutes
Sortie 24 Décembre 1947

LE FILM:

5

Michael O’Hara fait la connaissance de la ravissante Elsa Bannister, qu’il sauve peu après d’une agression. Mariée à Arthur Bannister, un riche avocat âgé peu scrupuleux, boiteux et de retour de Shanghaï, Elsa fait embaucher Michael sur le yacht de son mari. O’Hara tombe sous le charme d’Elsa sous le regard indifférent de son mari quand, à l’occasion d’une escale , George Grisby, l’avocat associé de Bannister, lui fait une singulière proposition : le tuer sans risque contre une grosse somme d’argent avec l’argument qu’on ne peut pas être poursuivi en Californie tant que le corps n’est pas retrouvé par la police. À court d’argent, Michael O’Hara hésite, puis…

ob_041bfe_la-dame-de-shnagai-3

Sixième film d’Orson Welles, « la Dame de Shangaï » donne l’occasion au couple qu’il forme avec Rita Hayworth de se retrouver une dernière fois avant de divorcer. Tourné afin de rembourser une dette contractée par Welles auprès du producteur Harry Cohn, « la Dame de Shangaï » est pourtant devenu un classique du Film Noir. Sur une intrigue complexe, Welles a bâti un film palpitant aux accents surréalistes, notamment au cours d’une scène où les deux amants s’embrassent devant un aquarium de murènes. Rita Hayworth, transformée en blonde vénéneuse aux cheveux courts (ce qui fit scandale à l’époque!), est d’une sensualité incroyable dans le film et ensorcelle complètement le personnage incarné par Welles. Autour d’eux le mari et son associé, apportent ce climat d’étrangeté qui règne tout au long du film jusqu’à une scène légendaire maintes fois imitée (y compris par Woody Allen dans « meurtres mystérieux à Manhattan), la scène des miroirs! Un immense film à (re)découvrir dans une copie somptueuse!

TECHNIQUE:

4.5

La copie est un régal de définition!

BONUS:

4.5

On trouve ici outre le livre Franck Lafond, trois entretiens avec Peter Bogdanovich, Simon Callow et Henry Jaglom qui reviennent sur le film et le maître!

VERDICT:

5

Indispensable dans toute vidéothèque qui se respecte!!!

Disponible en édition ultra collector (49.99 euros) chez CARLOTTA FILMS dès le 14 novembre

Critique Bluray: Sicario 2, la Guerre des Cartels

61r8KiUejpL._SL1000_.jpg

Titre original Sicario: Day of the Soldado
Réalisation Stefano Sollima
Scénario Taylor Sheridan
Acteurs principaux
Sociétés de production Black Label Media
Lionsgate
Rai Cinema
Leone Group
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Action
Durée 122 minutes
Sortie 27 juin 2018

LE FILM:

4.5

Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L’agent fédéral Matt Graver fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d’un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

Après le choc de « Sicario »étant devenu quasiment culte en 2015 qui ne laissait aucunement présager d’une suite, Denis Villeneuve laisse la place à Stefano Sollima (Gomorra) pour un second volet très surprenant. On retrouve les personnages incarnés par Josh Brolin et Benicio del Toro qui s’intéressent cette fois aux activités des cartels liées à l’immigration. Seules différences: Emily Blunt est absente et cette fois ci, pas de place pour les états d’âme des personnages et les scènes introspectives. Le maître mot de cette suite est l’action et la noirceur. Au scénario, Taylor Sheridan est de retour lui aussi et le film garde donc sa patte. Le film prend aux tripes et ne nous lâche plus durant deux heures jusqu’à une conclusion qui laisse envisager un troisième volet que l’on ne peut qu’attendre avec impatience!

TECHNIQUE:

4.5

Une claque visuelle et sonore!

BONUS:

3.5

On trouve ici un making of décliné en trois featurettes assez instructives.

VERDICT:

4.5

un bon thriller à ne pas rater!

Disponible en DVD,  bluray (24.99 euros) et VOD chez METROPOLITAN FILMS dès le 27 Octobre

Critique Bluray: Sans un Bruit

71yahGflmzL._SL1000_.jpg

Titre original A Quiet Place
Réalisation John Krasinski
Scénario Scott Beck
John Krasinski
Bryan Woods
Acteurs principaux
Sociétés de production Platinum Dunes
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre horreur
Durée 90 minutes
Sortie 20 juin 2018

LE FILM:

4

Une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard.

Troisième film de l’acteur John Krasinski en tant que réalisateur, « Sans un bruit » est un film fantastique qui se démarque de la production habituelle. Si les canons du genre utilisent souvent le bruit pour créer la peur, notamment grâce aux jumpscares destinés à nous faire sursauter, « Sans un bruit » joue précisément sur le silence. Dans un futur proche, la Terre est peuplée de créatures cauchemardesques qui déciment tout ce qu’elles entendent. Les rares survivants sont donc obligés de se taire, marcher pieds nus sur la pointe des pieds et surtout faire attention à ne rien faire tomber! On suit donc un couple et ses trois enfants (bientôt 4) qui tente tant bien que mal de survivre « sans un bruit ». Quasi muet, la famille communiquant en langue des signes, le film de Krasinski exploite à merveille son concept avec une seconde partie riche en rebondissements dont un accouchement non pas sans douleur mais sans un son! Le tout, porté notamment par une Emily Blunt impeccable, constitue un excellent divertissement pour qui aime frissonner!

TECHNIQUE:

4.5

Un régal!

BONUS:

3.5

On trouve ici un intéressant making of décliné en trois featurettes qui offre un bel éclairage sur un projet original!

VERDICT:

4

Un projet enfin original dans le genre horrifique!

Disponible en DVD et Bluray (24.99 euros) chez Paramount Pictures dès le 30 octobre

Critique Bluray: Roulez Jeunesse

Roulez-Jeunee-Blu-ray

Réalisation Julien Guetta
Pays d’origine Drapeau de la France France
Sortie 25 juillet 2018

LE FILM:

4.5

Alex, 43 ans, est dépanneur automobile dans le garage que dirige d’une main de fer sa mère. Un jour, il dépanne une jeune femme et passe la nuit chez elle, mais au petit matin elle a disparu lui laissant sur les bras trois enfants.

Premier film de Julien Guetta, « Roulez jeunesse » nous conte l’histoire d’Alex, dépanneur un peu immature qui bosse pour et vit chez Maman. Sans femme ni gosses, il se contente de sa petite vie sans se poser de questions. Un jour, il passe la nuit chez une inconnue et au réveil, s’aperçoit  de la présence de trois enfants: une ado, un petit garçon et un bébé. C’est alors le branle-bas de combat! Comment se débarrasser de ces trois lardons?

Après une première partie extrêmement drôle notamment grâce à la présence comique d’Eric Judor mais aussi grâce à une véritable volonté de cinéma de la part du jeune réalisateur, le film glisse lentement vers le drame. La situation familiale des trois enfants inspire évidemment l’empathie mais aussi l’évolution du personnage d’Alex et son attachement aux enfants emmène le film vers l’émotion pure sans jamais céder au pathos. Le film se conclut sur une scène d’une force poétique pure et le spectateur en sort comblé.

TECHNIQUE:

4.5

C’est un sans faute!

BONUS:

4.5

On trouve ici quelques scènes coupées, une excellente interview du réalisateur, une galerie photos mais surtout le très bon court-métrage « Lana del Roy » du réalisateur.

VERDICT:

4.5

Une comédie à découvrir absolument!

Disponible en DVD et Bluray (14.99 euros) chez LE PACTE dès le 28 novembre