Critique Bluray: Evasion 2

61RULLdAuiL._SL1000_.jpg

Titre original Escape Plan 2: Hades
Réalisation Steven C. Miller
Scénario Miles Chapman
Acteurs principaux
Sociétés de production Emmett/Furla/Oasis Films
Grindstone Entertainment Group
Leomus Pictures
Lionsgate
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre Thriller
Durée 96 minutes
Sortie 2018

LE FILM:

0.5

Ray Breslin, le spécialiste des systèmes de sécurité inviolables a désormais monté sa propre équipe d’experts en protection. Un de ses associés est kidnappé par une mystérieuse organisation et envoyé dans une prison secrète High-Tech, HADES où d’autres maîtres de l’évasion sont également enfermés. Ray décide de lui porter secours mais le défi est d’autant plus grand que cette fois-ci, avant de sortir de la forteresse inviolable, il faudra réussir à la pénétrer.

Cinq ans après un premier volet qui à l’époque n’avait pas marqué ni la critique ni le public, Evasion 2 sort donc directement en vidéo chez nous avec en tête d’affiche, toujours Sylvester Stallone et pour succéder à Schwarzie, Dave Bautista, le Drax des Gardiens de la galaxie. Si parfois, dans la masse des DTV, on trouve quelques pépites qui auraient mérité une sortie en salles, on est ici en face du pire du genre! Si l’on passe sur un scénario complètement débile et sans aucun intérêt (les hommes de Breslin sont jetés dans une prison high tech les uns après les autres sans que l’on comprenne bien pourquoi) et que l’on accepte de se concentrer sur le reste, tout est à l’avenant! Les dialogues sont dignes de la pire série tv et les scènes d’action (des affrontements successifs entre prisonniers) sont filmées avec les pieds. Quant aux deux têtes d’affiche, elles n’ont en gros que 3 scènes chacune à négocier, sans transpirer! quant à la direction artistique, elle n’est pas en reste: la prison HADES semble avoir été shootée au Macumba de Palavas les Flots! Une question demeure: quel public pour un tel naufrage?

TECHNIQUE:

4.5

Le résultat est impeccable à tous les niveaux!

BONUS:

1.5

On trouve ici trois featurettes dont l’une croustillante dans laquelle le réalisateur nous explique tranquille, qu’il a cherché à retrouver l’esthétique de Blade Runner!!!

VERDICT:

0.5

Catastrophe!!!

Disponible en DVD et Bluray (19.99 euros) chez Metropolitan Video dès le  20 août

Publicités

Critique Bluray: Comme un chien enragé

61MpEj0DIHL._SL1000_.jpg

Titre original At close range
Réalisation James Foley
Scénario Nicholas Kazan & Elliott Lewitt
Acteurs principaux
Sociétés de production Hemdale Film Corporation (en)
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller
Durée 111 minutes
Sortie 14 janvier 1987

LE FILM:

4

Brad Jr. vient d’arrêter ses études et s’ennuie ferme dans sa petite ville de Pennsylvanie où il passe son temps à traîner avec son frère et ses amis. Lorsque son père, Brad Sr., refait surface après des années d’absence, il est immédiatement subjugué par cet homme devenu leader d’un gang local et décide de le suivre. Mais sa rencontre avec Terry, une jeune lycéenne, et l’attitude de Brad Sr., de plus en plus violent et intraitable, amènent Brad Jr. à vouloir prendre du recul vis-à-vis de son père et à monter son propre gang…

Tiré d’une histoire vraie, « comme un chien enragé » est le portrait d’une famille dysfonctionnelle dans l’Amérique profonde. Quand Brad Jr s rapproche de son père perdu de vue, c’est pour tomber dans les mêmes outrances que ce dernier. Si le scénario ne réserve que peu de surprises, on ne peut qu’être fasciné par la prestation d’un casting complètement fou: Christopher Walken incarne le père avec ce regard capable de passer de la tendresse à la folie, Sean et Chris Penn jouent les frangins et l’on peut suivre les premiers pas de kiefer Sutherland et Crispin Glover! Un plaisir!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie remarquable à tous les niveaux!

BONUS:

3.5

On trouve ici une intéressante interview de James Foley. Dans cette belle édition concoctée par Carlotta, on trouve également le dossier de presse, l’affiche et quelques photos d’exploitation!

VERDICT:

4

Une belle édition pour un film d’acteurs!

Disponible en combo Bluray/dvd (27.99 euros) dès le 22 août chez Carlotta

Critique Bluray: L’Au-delà

71q-E+W3k1L._SL1000_.jpg

Réalisation Lucio Fulci
Scénario Dardano Sacchetti
Giorgio Mariuzzo
Lucio Fulci
Acteurs principaux
Sociétés de production Fulvia Film
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Film d’horreur
Durée 87 minutes
Sortie 14 Octobre 1981

LE FILM:

4.5

Une jeune femme hérite d’un hôtel dans la Nouvelle Orléans. Alors qu’elle entreprend des travaux de rénovation, des phénomènes étranges font de sa vie un véritable enfer.

Le chef d’oeuvre de Lucio Fulci arrive enfin en HD!!! Construit sur un scénario à la base quasi inexistant, « l’Au delà » joue sur l’onirisme pour offrir un cauchemar délicieux pour les amateurs de gore qui tache! Enucléations, morsures, chairs rongées par l’acide, Fulci se fait plaisir et le culte qui entoure son film n’est pas usurpé! Un film qui ne s’oublie pas!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie absolument magnifique!!! Bravo!

BONUS:

4.5

Outre des bandes annonces d’époque, on trouve quelques belles interviews de comédiens du film ainsi que d’un journaliste qui offre une passionnante analyse du film!

VERDICT:

4.5

Une édition parfaite pour un classique du gore italien!

Disponible en édition Bluray/dvd/livre chez Artus dès le 16 octobre

 

Jeu Concours: 2 Bluray de « Oro, la Cité Perdue » à gagner (jeu terminé)

61l6HBlKQfL._SL1000_

A l’occasion de la sortie du film « Oro, la Cité Perdue », CINEDINGUE et WILD SIDE sont heureux de vous offrir 2 bluray. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 17 août; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Critique Bluray: Dans la Brume

718NEKOEVaL._SL1200_.jpg

Réalisation Daniel Roby
Scénario Jimmy Bemon
Mathieu Delozier
Guillaume Lemans
Acteurs principaux
Sociétés de production Splendido Quad Cinéma
Section 9
Esprit Frappeurs
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau : Québec Québec
Genre science-fiction
Sortie 4 avril 2018

LE FILM:

3.5

Le jour où une étrange brume mortelle submerge Paris, des survivants trouvent refuge dans les derniers étages des immeubles et sur les toits de la capitale. Sans informations, sans électricité, sans eau ni nourriture, une petite famille tente de survivre à cette catastrophe… Mais les heures passent et un constat s’impose : les secours ne viendront pas et il faudra, pour espérer s’en sortir, tenter sa chance dans la brume…

La SF française, genre quasi inexistant, a enfin un représentant plus qu’honorable. Quand une mystérieuse et mortelle brume s’abat sur Paris, une famille tente de survivre. Le pitch est simple et efficace, on ne cherche même pas à connaître l’origine de cette brume, le film étant un pur survival au rythme impeccable (2 mins d’exposition puis 1h25 d’action). Et surtout, outre le duo Romain Duris/Olga Kurylenko qui fonctionne plutôt bien, le film bénéficie d’effets spéciaux vraiment bluffant! Prometteur!

TECHNIQUE:

4.5

Impeccable et efficace!

BONUS:

1.5

Seul bonus, un court making of d’une quinzaine de minutes…

VERDICT:

3.5

Un film de SF prenant et aux effets spéciaux brillants!

Disponible en DVD (16.99 euros) et Bluray (19.99 euros) chez TF1 VIDEO dès le 7 août

 

Critique Bluray: Le Dernier Face à Face

71uA0mXmyAL._SL1000_.jpg

Titre original Faccia a faccia
Réalisation Sergio Sollima
Scénario Sergio Sollima
Sergio Donati
Acteurs principaux
Pays d’origine ItalieEspagne
Genre western spaghetti
Durée 108 min.
Sortie 23 Novembre 1967

LE FILM:

4.5

Le professeur Brad Fletcher (Volontè), un enseignant de la Nouvelle-Angleterre, quitte son travail pour raisons de santé et voyage jusqu’au Texas. Après être arrivé dans l’ouest, il finit pris en otage par un hors-la-loi blessé, Solomon « Beauregard » Bennet (Milián). Fletcher l’aide à se soigner et tente de le convaincre qu’il a plus de valeur vivant que mort. Via cette « amitié », Fletcher prend goût à la vie de hors-la-loi. Au lieu de retourner à sa vie d’honnête homme, il décide de rejoindre la Horde sauvage de Bennet.

Bien que spaghetti, ce western de Sergio Sollima s’avère extrêmement fidèle à ses modèles hollywoodiens tout en conservant la patte italienne. Sollima ne donne jamais dans le baroque mais utilise le genre pour livrer un film éminemment politique. Ici, l’intellectuel devient ivre de pouvoir et de violence alors que le hors la loi, brute épaisse du début, s’humanise au fil du film. Le western devient alors un brûlot sur la lutte des classes. La mise en scène, la photo, la sublime musique d’Ennio Morricone et l’interprétation de Gian Maria Volonte font de ce »dernier face à face » un grand western Spaghetti à (re)découvrir d’urgence!

TECHNIQUE:

4.5

Magnifique travail de restauration; si tout n’est pas parfait, l’image bénéficie d’un beau piqué de couleurs chatoyantes!

BONUS:

3.5

On trouve ici un passionnante interview de Jean-François Giré et un court sujet sur la restauration. Et bien sûr le livret habituel !

VERDICT:

4.5

Une très belle sortie d’un grand film!

Disponible en Bluray (24.99 euros) chez Wild Side

Critique Bluray: Pierre Lapin

91wSYIGgUYL._SL1500_

Titre original Peter Rabbit
Réalisation Will Gluck
Scénario Will Gluck
Rob Lieber
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Olive Bridge Entertainment
Sony Pictures Animation
Animal Logic
Screen Australia
Screen NSW
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Genre Comédie
Durée 93 minutes
Sortie 4 Avril 2018

LE FILM:

3.5

Le petit lapin préféré des jeunes lecteurs depuis des générations est désormais le héros d’un film plein d’aventures et d’espièglerie ! L’éternelle lutte de Pierre Lapin avec M. McGregor pour les légumes du potager va atteindre des sommets. Sans parler de leur rivalité pour plaire à cette charmante voisine qui adore les animaux… Bien au-delà du jardin, de nombreuses péripéties les entraîneront de la magnifique région des lacs en Angleterre jusqu’à Londres !

Tiré des livres de Beatrix Potter, le personnage de Pierre Lapin se voit adapté sur grand écran dans un mélange de live et de personnages en images de synthèse, à la façon de Paddington. Pierre Lapin est ici avec ses amis aux prises avec la lignée des McGregor qui, de père en fils, chassent les lapins de leur potager. Mené à un train d’enfer, ce divertissement familial évite l’ennui et s’avère souvent très drôle et plein d’idées. Sur le plan technique, le résultat est également à la hauteur, faisant de ce « Pierre Lapin » le film idéal pour les petits et les grands!

TECHNIQUE:

4.5

Impeccable!

BONUS:

1.5

On trouve ici un court making of, un clip et un court métrage de Pierre Lapin!

VERDICT:

3.5

Un excellent divertissement familial!

Disponible en DVD et Bluray (24.99 euros) chez Sony Pictures dès le 8 août