Critique Bluray: Tango

RéalisationPatrice Leconte
ScénarioPatrick DewolfPatrice Leconte
Acteurs principauxPhilippe NoiretRichard BohringerThierry LhermitteCarole BouquetJean Rochefort
Pays d’origine France
Genrecomédie
Durée88 minutes
Sortie3 février 1993

 

LE FILM:

La femme de Paul, fatiguée d’être trompée par son mari volage, l’a quitté. Depuis, au lieu de profiter de cette toute nouvelle liberté, Paul se morfond. Il cours chez son oncle, célibataire endurci, lui demander conseil. Pour l’oncle une seule solution: se débarrasser de la mauvaise épouse. Pour ce faire ils font appel à Vincent, mari autrefois trompé.

Onzième long métrage de Patrice Leconte, « Tango » réunit un trio d’acteurs composé de Richard Bohringer, Thierry Lhermitte et Philippe Noiret. Paul (Lhermitte) se morfond depuis que sa femme l’a quitté et ne parvient pas à profiter de sa nouvelle vie tant que celle-ci est toujours en vie. Son oncle (Noiret), juge, a une solution! Ayant acquitté Vincent (Bohringer) du meurtre de sa femme qui le trompait, il fait appel à lui pour supprimer la femme de son neveu. Les trois hommes vont donc prendre la route à la recherche de la femme de Paul.

Comme dans le cinéma de Bertrand Blier, référence ouverte de Leconte pour ce film, le récit prend un point de départ farfelu pour se poursuivre au gré des rencontres et des situations surréalistes. Les dialogues ciselés et le plaisir de voir ce magnifique trio d’acteurs mais aussi les seconds rôles tous parfaits (Miou Miou, Rochefort…) font de ce Tango un vrai petit plaisir à (re)découvrir dans une version restaurée!

TECHNIQUE:

Une copie de toute beauté qui redonne tout son éclat au film!

BONUS:

On trouve ici une interview de Patrice Leconte et Thierry Lhermitte qui reviennent sur le tournage et la sortie du film durant une trentaine de minutes.

VERDICT:

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 41.jpg

Une jolie édition qui permet de redécouvrir un des très bons films de Patrice Leconte!

Disponible en combo Bluray/dvd dès le 21 octobre chez Pathé

Critique Bluray: Le Crocodile de la Mort

61+Txy8EjqL._AC_SL1000_

Titre original Eaten Alive
Réalisation Tobe Hooper
Scénario Alvin L. Fast
Kim Henkel
Mardi Rustam
Acteurs principaux
Sociétés de production Mars Productions Corporation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 91 minutes
Sortie 24 mai 1978

LE FILM:

3

Dans la moiteur estivale de la Louisiane, un motel un peu glauque perdu à la lisière des marais… Son propriétaire, le pitoyable Judd, est le maître attentionné d’un animal de compagnie peu ordinaire : un « charmant »… crocodile ! Gardée dans un enclos, la bête se repaît des victimes qui s’égarent jusque dans l’antre du fou sanguinaire et maniaque sexuel qui sert de propriétaire au Starlight Hotel. Enfant, chien, prostituée, jusqu’à la jambe de son protecteur, gare à ce qui tombe sous la dent du monstre !

Trois ans après un « Massacre à la tronçonneuse » culte et terrifiant par son aspect documentaire ultra réaliste, Tobe Hooper poursuit dans l’horreur avec un projet aux antipodes de son précédent film. Ultra stylisé, « le Crocodile de la mort » joue beaucoup sur ses lumières bleues ou rouge évoquant parfois le travail de Mario Bava. Et si l’on parle de crocodile, le personnage principal est plutôt le gérant de l’hôtel qui longe l’étang de la créature, cousin lointain du Norman Bates de « Psychose ». En effet, plutôt que de montrer une créature un peu cheap, l’attention du spectateur est attiré sur ce gérant un peu particulier, sorte de Jekyll et Hyde qui trucide sa clientèle et nourrit la créature à la suite. On passe un bon moment d’horreur au milieu de ces rednecks dégénérés sans toutefois vraiment trembler mais ce « Crocodile de la mort » est une curiosité à découvrir!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie magnifique de définition et de couleurs, un régal!

BONUS:

3.5

On trouve ici outre une galerie photos et des bandes annonces quelque interviews de Tobe Hooper, Robert Englund et Marilyn Burns et une doc sur le fait divers ayant insiré le film.

VERDICT:

3.5

Une bien jolie édition pour une curiosité horrifique!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Carlotta Films