Jeu Concours: 2 coffrets Intégrale « Power » en DVD à gagner

thumbnail-large

© 2017 SPHE. Tous Droits Réservés

SPHEblackwhitelogo

A l’occasion de la sortie en DVD de l’intégrale de la série « Power » en DVD le 15 novembre, CINEDINGUE et SPHE sont heureux de vous offrir 2 coffrets DVD. Pour gagner, il suffit de répondre correctement aux questions avant le 3 décembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses.

Publicités

Critique Dvd: I Am Not Your Negro

91zGur6yRaL._SL1500_.jpg

Réalisation Raoul Peck
Scénario Raoul Peck
Sociétés de production Velvet Film
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Suisse Suisse
Genre documentaire
Durée 93 minutes
Sortie 10 mai 2017

LE FILM:

4.5

À travers les propos et les écrits de l’écrivain noir américain James Baldwin, Raoul Peck propose un film qui revisite les luttes sociales et politiques des Afro-Américains au cours de ces dernières décennies. Une réflexion intime sur la société américaine, en écho à la réalité française. Les mots de James Baldwin sont lus par JoeyStarr dans la version française et par Samuel L. Jackson dans la version américaine.

Basé sur les écrits de James Baldwin qui sert de narrateur, le documentaire de Raoul Peck est un habile montage d’images d’archives qui retrace en 90 minutes l’histoire des Noirs aux Etats-Unis. Ami de Martin Luther King et Malcolm X, Baldwin, plus qu’un simple militant, suscite la réflexion sur ce que c’est de vivre dans la peau d’un homme de couleur. Efficace, choc, I Am Not Your Negro est l’un des films à ne surtout pas rater cette année et devrait être projeté dans toutes les écoles!

TECHNIQUE:

4.5

Impeccable même si évidemment les matériaux utilisés souffrent d’imperfections.

BONUS:

4.5

On trouve ici une interview du réalisateur, une interview de James Baldwin (en Français) et un documentaire d’époque sur l’écrivain. Parfait!!!

VERDICT:

4.5

L’un des films de l’année dans une édition parfaite!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Blaq Out dès le 1er décembre

Critique Dvd: The Last Girl – Celle qui a tous les dons

51zc43G0IpL

Titre original The Girl with All the Gifts
Réalisation Colm McCarthy
Scénario M. R. Carey d’après son roman
Acteurs principaux
Sociétés de production Altitude Film Sales
BFI Film Fund
Poison Chef
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Post-apocalyptique
Durée 111 minutes
Sortie 28 juin 2017

LE FILM:

2

Au fin fond de la campagne anglaise, une base militaire héberge et retient prisonnier un groupe d’enfants peu ordinaire. Ils ont été infectés par un agent pathogène « zombie » qui a décimé la planète mais contrairement au reste du monde, ils demeurent capables de penser et de ressentir des émotions. Lorsque la base est attaquée, Melanie, qui semble être la plus surdouée d’entre eux, réussit à s’échapper en compagnie de son professeur, de deux soldats et d’une biologiste qui ne voit en elle qu’un cobaye indispensable à la découverte d’un vaccin. Dans une Angleterre dévastée, Melanie doit découvrir qui elle est vraiment et décider ainsi de son propre sort comme celui de l’humanité tout entière.

Enfin un film de zombies qui ouvre une voie originale avec cette école d’enfants particuliers qui font classe ligotés! Sur ce postulat de départ plutôt curieux et malgré un ton original et un casting bien senti dont Gemma Aterton et Glenn Close, « The last girl » ne réussit jamais non seulement à faire peur mais à surprendre! C’est fort dommage tant l’on se dit que le film passe à côté d’une vraie réussite…

TECHNIQUE:

4.5

Techniquement irréprochable pour le support!

BONUS:

Pas de bonus sur cette édition…

VERDICT:

2

Un film de zombies qui sort de l’ordinaire sans surprendre…

Disponible en DVD (16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Universal Pictures

Critique Dvd: le Vénérable W.

61vRAMlxQ2L._SL1000_

Réalisation Barbet Schroeder
Pays d’origine Drapeau de la France FranceDrapeau de la Suisse Suisse
Genre documentaire
Durée 95 minutes
Sortie 7 juin 2017

LE FILM:

4.5

En Birmanie, le « Vénérable W. » est un moine bouddhiste très influent. Partir à sa rencontre, c’est se retrouver au coeur du racisme quotidien, et observer comment l’islamophobie et le discours haineux se transforment en violence et en destruction. Pourtant nous sommes dans un pays où 90% de la population est bouddhiste, religion fondée sur un mode de vie pacifique, tolérant et non-violent.

Le Bouddhisme, sans doute la religion la plus inoffensive du monde peut aussi devenir le terreau de la plus grande haine, c’est ce que ce documentaire nous prouve. Barbet Schroeder s’intéresse ici au vénérable Wirathu, moine bouddhiste, digne fils spirituel d’Adolf Hitler. C’est en effet le même type de discours propagé par le moins birman, à base de supériorité de la race. Ici, ce sont les Musulmans birmans qui sont la cible de ce moine, en apparence si calme et sage. Entre entretiens et images d’archives, le documentaire de Schroeder démontre froidement, sans juger, comment la parole haineuse, quelle qu’elle soit, se propage et génère les pires conséquences. Un documentaire passionnant, glaçant et indispensable!

TECHNIQUE:

4.5

Irréprochable!

BONUS:

3.5

On trouve ici un court métrage mais surtout une remarquable interview du cinéaste.

VERDICT:

4.5

L’un des grands films de l’année!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Blaq Out dès le 13 Novembre

 


 

Critique Dvd: Message from the King

71owVSrqLNL._SL1000_.jpg

Titre original Message from the King
Réalisation Fabrice Du Welz
Scénario Oliver Butcher
Stephen Cornwell
Acteurs principaux
Sociétés de production Entertainment One Features
Entre Chien et Loup
The Ink Factory
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Thriller
Durée 102 minutes
Sortie 10 mai 2017

LE FILM:

3

En provenance de Cape Town, Jacob King débarque à Los Angeles à la recherche de sa soeur disparue. Avec un billet retour pour l’Afrique du Sud sept jours plus tard, et 600 dollars en poche. Au bout de 24 heures, il découvre que sa soeur est morte dans des circonstances étranges…

Après « Calvaire », « Vinyan », « Colt 45 » et « Alleluia », le Français Fabrice du Welz réalise son cinquième long, un revenge movie plutôt stylé à défaut d’être vraiment passionnant. L’interprétation est impeccable et Du Welz crée un climat glauque et poisseux à souhait. Dommage que l’intrigue soit un peu mince et finalement sans grand intérêt. Ne crachons pas toutefois sur la tentative de préserver un cinéma de genre…

TECHNIQUE:

4.5

Pour le support, c’est un résultat remarquable!

BONUS:

1.5

Outre la bande annonce, on trouve un court making of (8 mins) un peu promo.

VERDICT:

3

Un revenge movie racé à défaut dêtre inoubliable!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez M6 VIDEO

Critique Dvd: Manon

51ei1Wml-ML.jpg

Réalisation Henri-Georges Clouzot
Scénario Henri-Georges Clouzot et Jean Ferry, d’après l’abbé Prévost
Acteurs principaux
Sociétés de production Alcina
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 100 minutes
Sortie 4 mars 1949

LE FILM:

4.5

En Normandie, peu après la Libération, Manon Lescaut, une jeune femme accusée d’avoir collaboré avec les nazis, est poursuivie par les villageois. C’est alors que Robert Desgrieux, un ancien membre de la Résistance, intervient juste à temps pour la sauver. Tous deux s’enfuient vers Paris et entament une liaison. Mais bientôt, ils se perdent tous les deux dans de sordides histoires. De plus, l’amour exclusif de Robert gêne Manon. Elle charge son frère, Léon, d’éloigner son amant pendant qu’elle mène la vie avec un riche Américain qu’elle espère voler…

manon_39952_22244

Inspiré du roman de l’Abbé Prévost et modernisé, « Manon »,  réalisé par Henri-Georges Clouzot en 1949, se déroule peu après la Libération et compte l’amour passionnel de Manon Lescaut, une jeune femme accusée d’avoir fauté avec les Nazis et Desgrieux, ancien résistant. Construit autour d’un flashback, le récit démarre alors que le couple est découvert par le Commandant d’un navire transportant des Juifs, caché dans la cale. Les amoureux racontent alors leur histoire au marin alors que l’on découvre très vite que Desgrieux est recherché pour meurtre. Toute la noirceur du cinéaste est présente dans ce récit, audacieux pour l’époque et, si l’on sait que la tragédie est inévitable, l’une des dernières scènes dans le désert restera comme l’une des séquences marquantes du cinéma de son auteur. Un chef d’oeuvre méconnu à (re)découvrir d’urgence!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie de toute beauté; il est même dommage qu’un support HD n’ait été prévu.

BONUS:

1.5

Plusieurs intervenants dont le critique Frédéric Mercier reviennent brièvement sur le film et spécialement sur la scène finale.

VERDICT:

4.5

Un chef d’oeuvre à voir absolument!

Disponible en DVD (14.99 euros) chez Editions Montparnasse dès le 3 octobre

Critique Dvd: Monsieur et Madame Adelman

617O92Aqj0L._SL1000_.jpg

Réalisation Nicolas Bedos
Scénario Nicolas Bedos
Doria Tillier
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Kiosque
France 2 Cinéma
Orange Studio
Umedia (en)
Le Pacte
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 2 heures
Sortie 8 mars 2017

LE FILM:

4

Comment Sarah et Victor ont-ils fait pour se supporter pendant plus de 45 ans ? Qui était vraiment cette femme énigmatique vivant dans l’ombre de son mari ? Amour et ambition, trahisons et secrets nourrissent cette odyssée d’un couple hors du commun, traversant avec nous petite et grande histoire du dernier siècle.

Ambitieux premier film de Nicolas Bedos qui s’attache à raconter l’histoire d’un couple sur plus de 45 ans. Alors que Monsieur, écrivain, est enterré, Madame raconte son histoire d’Amour à un journaliste. Construit sur une succession de flash-backs, le récit s’avère rythmé et acide, et donne la part belle à Doria Tillier qui, pour un premier rôle, resplendit et pique la vedette à son collègue masculin. Nicolas Bedos, quant à lui, excelle dans ce rôle d’écrivain complexé et insatisfait. Un premier film réussi!

TECHNIQUE:

4

Rien à dire pour le support!

BONUS:

1.5

Un minuscule making of et une galerie d’affiches, c’est bien pauvre!

VERDICT:

4

Un premier film réussi et fort plaisant!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Le Pacte