Critique: Suspiria

5193736.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Suspiria
Réalisation Luca Guadagnino
Scénario David Kajganich
Acteurs principaux
Sociétés de production Frenesy Film Company
Mythology Entertainment
Amazon Studios
First Sun
MeMo Films
Muskat Filmed Properties
Vega Baby Releasing
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Italie Italie
Genre horreur
Durée 152 minutes
Sortie 14 novembre 2018

Susie Bannion, jeune danseuse américaine, débarque à Berlin dans l’espoir d’intégrer la célèbre compagnie de danse Helena Markos. Madame Blanc, sa chorégraphe, impressionnée par son talent, promeut Susie danseuse étoile.
Tandis que les répétitions du ballet final s’intensifient, les deux femmes deviennent de plus en plus proches. C’est alors que Susie commence à faire de terrifiantes découvertes sur la compagnie et celles qui la dirigent…

Un an après la romance toscane « Call me by your name », quelle surprise de retrouver Luca Guadagnino à la tête d’un remake du « Suspiria » de Dario Argento. Si la base de l’histoire reste la même (une jeune fille débarque dans une école de danse dans laquelle la sorcellerie règne), le film n’essaie pourtant jamais de singer l’original. Guadagnino ne cherche pas non plus à faire peur. Il situe son histoire dans les années 70, en Allemagne, entre guerre froide et terrorisme de la Bande à Baader et prend son temps pour installer une ambiance. Pour ce faire, « Suspiria » bénéficie d’un gros travail sur la photo (magnifique travail du Thailandais Mukdeeprom) et d’une bande originale incroyable du chanteur de Radiohead. Le casting est également une belle réussite avec notamment la fabuleuse Tilda Swinton et un mystérieux Lutz Eberdorf que vous vous amuserez à reconnaître! Loin d’être une pâle copie du Giallo originel, ce « Suspiria » s’impose comme un objet filmique à part entière, quelque part entre Fassbinder et Gaspard Noé, cousin éloigné du « Black Swan » d’Aronofski! Une vraie surprise!

4.5

Critique Dvd: l’Incomprise

dvd-lincomprise-de-asia-argento-lenfance-nue_030237

  • Date de sortie :
    26 novembre 2014
  • Réalisé par :
    Asia Argento
  • Avec :
    Giulia Salerno, Charlotte GainsbourgGabriel GARKO
  • Durée :
    1h43min
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Incompresa
  • Distributeur :
    Paradis Films

LE FILM:

4.5

 

Rome, 1984. Aria (Giulia Salerno) est une fillette de 9 ans, confrontée au divorce de ses parents. Délaissée par ses demi‑sœurs, tiraillée entre son père et sa mère, elle choisit l’errance, son sac à dos et son chat noir comme un rempart fragile à son désespoir.

Dans son quatrième long métrage, Asia Argento exorcise ses blessures d’enfant, notamment le divorce de ses parents, mais surtout délivre un propos universel sur l’incompréhension entre l’enfant et l’adulte que tout un chacun a pu un jour ressentir. Si le film fait évidemment référence à « l’Incompris » de Comencini, à travers le titre mais aussi d’une scène où Aria regarde le film à la télé, Asia Argento adopte un point de vue et un ton bien à elles. A la manière d’un Xavier Dolan, elle dissèque les âmes de ses personnages, tous un peu à la marge, avec une vraie originalité de mise en scène. Si le film est à ce point réussi, c’est aussi grâce à ses merveilleux interprètes, notamment la jeune Giulia Salerno, incroyable de justesse et d’émotion.

Un vrai bijou!

TECHNIQUE:

4.5

 

Au top! Si aucune VF n’est dispo, le film est visionnable en stéréo ou 5.1.

BONUS:

Malheureusement, aucun bonus n’est présent sur ce DVD et c’est vraiment dommage!

VERDICT:

4

 

Un bijou dans une édition minimaliste!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Orange Studio dès le 14 avril