Critique: Le Chant du Loup

3892829.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Antonin Baudry
Scénario Antonin Baudry
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions du Trésor
Pathé Production
Chi-Fou-Mi Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre drame
Durée 115 minutes
Sortie 20 février 2019

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or.
Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.
Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Premier film d’Antonin Baudry, scénariste de « Quai d’Orsay » et ancien diplomate, « le Chant du Loup » est un projet très ambitieux. Il nous plonge durant deux heures dans l’univers des sous-mariniers, à la découverte de « l’oreille d’or », ce technicien chargé de détecter toutes les menaces extérieures grâce à ses oreilles. Passionnant sur le plan documentaire, le film a bénéficié d’un impressionnant travail de recherches et nous fait découvrir un monde peu connu, son langage et ses procédures. L’aspect dramaturgique fait un peu plus défaut, le film souffrant de quelques baisses de régime et de facilités scénaristiques. Côté interprétation, François Civil, Reda Kateb et mathieu Kassowitz sont convaincants, un peu moins Omar Sy peu crédible dans son rôle de commandant de sous marin. Mais ne faisons pas la fine bouche, un premier film français de surcroît, avec un tel souci de mise en scène et de réalisme, ce n’est pas tous les jours!

3.5

Publicités

Critique Bluray: Inferno

717wGZNfHiL._SL1000_.jpg

Réalisation Ron Howard
Scénario David Koepp
Acteurs principaux
Sociétés de production Imagine Entertainment
Skylark Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller
Durée 121 minutes
Sortie 9 novembre 2016

LE FILM:

2

Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…

Après « Da Vinci Code » et « Anges et Démons », Ron Howard nous sert le troisième volet des aventures mystico-sherlockiennes du scientifique Robert Langdon! Ce dernier se réveille dans un lit d’hôpital italien, amnésique, et cible d’une fausse carabinière! Les deux heures suivantes seront le théâtre d’une immense course poursuite où Langdon devra comprendre pourquoi il est pourchassé et quel péril menace la Terre, résolvant au passage les nombreuses énigmes qui se proposeront à lui. Bizarrement, si le récit va à 100 à l’heure, tout semble tellement précipité et capillo-tracté que l’on sent vite l’ennui! Et tout comme Tom Hanks, le tout s’essouffle assez vite…

TECHNIQUE:

4.5

Splendide à tous les niveaux!

BONUS:

3.5

On trouve ici quelques scènes coupées et un making of très promo décliné en plusieurs modules!

VERDICT:

2

Un jeu de pistes laborieux!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Sony Pictures

 

Critique Bluray: A Vif !

71C4cDL4UtL._SL1500_.jpg

Titre original Burnt
Réalisation John Wells
Scénario Steven Knight
Sociétés de production 3 Arts Entertainment
Double Feature Films
PeaPie Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique
Durée 100 minutes
Sortie 4 novembre 2015

LE FILM:

2.5

Plus qu’un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronnée par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, l’enfant terrible de la scène gastronomique parisienne sombre dans l’alcool et la drogue. Quelques années plus tard, il a retrouvé la voie de la sobriété. Entouré de jeunes commis et chefs de parties, il relance un restaurant londonien, déterminé à obtenir le graal de la gastronomie : une troisième étoile. Hanté par les fantômes du passé, le chemin de la rédemption s’annonce plus âpre que prévu.

Les genres du film de danse ou du film de cuisine accouchent rarement de grands films, c’est comme ça sans que l’on sache l’expliquer. « A Vif! » n’est pas désagréable pour autant! Si l’histoire est un peu cousue de fil blanc, le quotidien d’une cuisine d’un grand restaurant est assez bien décrit et le casting Bradley Cooper/Omar Sy/Sienna Miller plutôt convaincant. Autour d’eux, une ribambelle de seconds rôles de choix est là pour faire joli sur l’affiche: Emma Thompson, Uma Thurman ou encore Alicia Vikander! Quoi qu’il en soit, si le film ne restera pas dans les annales, il donne sacrément faim et ravira les fans de Top Chef!

TECHNIQUE:

4

Rien à dire, c’est tout bon!

BONUS:

3.5

On trouve ici un making of, des scènes coupées et une interview de Bradley Cooper, tout ceci un peu promo.

VERDICT:

2.5

Un divertissement culinaire qui ouvre l’appétit!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez M6 VIDEO

 


Critique Bluray 3D: Jurassic World

81ZEsUOfEuL._SL1388_

  • Date de sortie salles:
    10 juin 2015
  • Réalisé par :
    Colin Trevorrow
  • Avec :
    Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Vincent d’Onofrio…
  • Durée :
    2h3min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2015
  • Titre original : Jurassic World
  • Distributeur :
    Universal Pictures France

LE FILM:

3.5

L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude.

Quatorze ans après un « Jurassic Park 3 » oubliable et oublié, la saga reprend du poil de la bête avec ce « Jurassic World », espèce de suite directe du premier volet. Spielberg ayant laissé sa place à Colin Trevorrow, l’inquiétude était palpable de se retrouver devant un nouveau nanar de l’acabit du précédent volet. Ceux qui espèrent retrouver la magie et le génie spielbergien du premier peuvent passer leur chemin! Ceux qui aiment les attractions efficaces et qui font peur, ce film est pour vous! Conçu comme un produit plus que comme une oeuvre artistique, ce « Jurassic World » respecte à la lettre le cahier des charges. Bourré de placements de produits (Samsung, Coca, Mercedes entre autres…), histoire sans surprises et mise en scène sans génie sont de mise ici mais pourtant ça fonctionne! Les effets spéciaux sont très réussis, le casting sympa avec notamment un featuring d’Omar Sy et le tout est ficelé avec efficacité, une attraction réussie en sorte! La 3D par contre est plus que facultative!

TECHNIQUE:

5

Une parfaite réussite à tous les niveaux! Les amateurs de 3D en seront pour leurs frais tant elle n’apporte pas grand chose, très peu d’effets de jaillissements en tous cas.

BONUS:

4

On trouve ici quelques scènes coupées sans intérêt, une rencontre entre le réalisateur et Chris Pratt, pleine d’humour et divers modules très intéressants avec notamment la participation de Papa Spielby!

VERDICT:

3.5

Une belle édition pour un divertissement réussi!

Disponible en DVD, bluray, bluray 3D(24.99 euros) chez Universal Pictures

Critique: Jurassic World

422000.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    10 juin 2015
  • Réalisé par :
    Colin Trevorrow
  • Avec :
    Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Vincent d’Onofrio…
  • Durée :
    2h3min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2015
  • Titre original : Jurassic World
  • Distributeur :
    Universal Pictures France

L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude.

Quatorze ans après un « Jurassic Park 3 » oubliable et oublié, la saga reprend du poil de la bête avec ce « Jurassic World », espèce de suite directe du premier volet. Spielberg ayant laissé sa place à Colin Trevorrow, l’inquiétude était palpable de se retrouver devant un nouveau nanar de l’acabit du précédent volet. Ceux qui espèrent retrouver la magie et le génie spielbergien du premier peuvent passer leur chemin! Ceux qui aiment les attractions efficaces et qui font peur, ce film est pour vous! Conçu comme un produit plus que comme une oeuvre artistique, ce « Jurassic World » respecte à la lettre le cahier des charges. Bourré de placements de produits (Samsung, Coca, Mercedes entre autres…), histoire sans surprises et mise en scène sans génie sont de mise ici mais pourtant ça fonctionne! Les effets spéciaux sont très réussis, le casting sympa avec notamment un featuring d’Omar Sy et le tout est ficelé avec efficacité, une attraction réussie en sorte! La 3D par contre est plus que facultative!

3.5

 

 

Critique Bluray: Samba

61FODPM-57L._SL1064_

  • Date de sortie :
    15 octobre 2014
  • Réalisé par :
    Olivier NakacheEric Tolédano
  • Avec :
    Omar SyCharlotte GainsbourgTahar Rahim
  • Durée :
    1h58min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    Gaumont

LE FILM: 

3.5

 

Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots, Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d’obtenir ses papiers, alors qu’elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu’au jour où leurs destins se croisent…Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d’imagination qu’eux ?

Si Samba, le nouveau film des Toledano/Nakache est bien différent d’Intouchables, il part tout de même d’un postulat identique, deux êtres que tout sépare et qui vont pourtant s’élever en se rencontrant, Charlotte Gainsbourg prenant ici la place de François Cluzet. Si cette adaptation est assez fidèle au roman de Delphine Coulin, elle donne toutefois une plus grande importance au personnage d’Alice justement.  Et c’est une bien riche idée, l’actrice étant l’une des grandes forces du film. L’autre force c’est aussi celle que les Toledano/Nakache ont de parvenir à parler de sujets graves (ici l’immigration) avec légèreté et humour, et parfois même avec (trop de) naïveté. En s’entourant toujours d’acteurs talentueux et en apportant un vrai soin à la mise en image de leurs histoires, ils rehaussent le niveau de la comédie à la Française de ces dernières années. Petit bémol, quelques longueurs sont préjudiciables à la parfaite réussite du projet.

TECHNIQUE:

5

 

C’est parfait!

BONUS:

4.5

 

On trouve ici un excellent making of de 45 mins, un court montage sur les avant-premières et quelques scènes coupées avec ou non le commentaire des réalisateurs.

VERDICT:

3.5

 

Très belle édition pour une comédie séduisante!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Gaumont  dès le 18 février


CRITIQUE BLU-RAY: DE L’AUTRE COTE DU PERIPH

81hivGMTngL__AA1500_LE FILM: 4/10

Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie de Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph…

Trois ans après Cyprien, David Charhon revient à la réalisation avec un film qu’il veut un hommage aux buddy movies façon Arme Fatale ou 48 Heures. Genre très à la mode dans les années 80 aux Etats-Unis, il s’exporte difficilement dans l’hexagone aujourd’hui. Le principal problème du film tient en un scénario combinant une enquête policière tout droit sortie d’un épisode de Navarro avec un meurtre lié à une affaire financière et à un rythme niveau comédie branché sur courant alternatif. Chargé de références assénées à coup de massue et jouant sur les clichés éculés banlieue/8ème arrondissement, le film n’est pas sauvé par une mise en scène dénuée d’inspiration.

Le naufrage est évité de justesse grâce à son duo de comédiens Omar Sy/Laurent Lafitte qui parviennent malgré tout à être drôles! Apparemment, Omar Sy a des projets (X-MEN par exemple) qui le sortiront enfin du sempiternel jeune des cités qui sait danser, c’est une bonne chose pour lui…

TECHNIQUE: 8.5/10

Excellent à tous points de vue, comme souvent chez cet éditeur.

BONUS: 7/10

Outre un making-of, un sujet sur la préparation physique des acteurs, une visite du décor du tripot par l’acteur qui incarne Van Gogh et un teaser du film avec les Kaïras.

VERDICT: 4/10

Une comédie ratée qui ravira les fans du duo.

Disponible en DVD (19,99 euros) et blu-ray (24,99 euros) chez TF1 Video dès le 24 avril