Critique Bluray: Les Heures Sombres

617mPp3rX0L._SL1000_.jpg

Titre original Darkest Hour
Réalisation Joe Wright
Scénario Anthony McCarten
Acteurs principaux
Sociétés de production Working Title Films
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre drame historique
Durée 125 minutes
Sortie 3 janvier 2018

LE FILM:

4

Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque. Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume-Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout. Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.

Avec « Dunkerque », Christopher Nolan relatait l’Opération Dynamo, l’évacuation de 200 000 soldats grâce à des bateaux civils anglais. Dans « Les Heures Sombres »,  Joe Wright (« Hanna », « Pan »…) s’intéresse à l’amont de l’opération. Le film débute à la nomination comme Premier Ministre de Winston Churchill jusqu’au lancement de cette opération. « Les Heures Sombres » se concentre sur le poids des mots et leur  choix dont peut dépendre l’avenir d’un pays. La grande réussite de Wright avec ce film est d’avoir sur faire d’un film « bavard » , puisque centré sur le verbe, un thriller passionnant , captivant. Il est évident que la prestation de Gary Oldman, justement récompensé d’un Oscar, y est pour beaucoup. Plus que la transformation physique due au superbe travail des maquilleurs, on reste ébahi devant l’incarnation que nous offre Oldman; on croirait entendre Churchill! Belle réussite!

TECHNIQUE:

4.5

Impeccable!

BONUS:

2.5

On trouve deux featurettes sur le tournage et la transformation de Gary Oldman.

VERDICT:

4

Un film historique passionnant!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Universal dès le 15 mai

 

 

Publicités

Critique: Enfant 44

574925.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    15 avril 2015
  • Réalisé par :
    Daniel Espinosa
  • Avec :
    Tom Hardy, Gary Oldman, Noomi Rapace…
  • Durée :
    2h16min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Child 44
  • Distributeur :
    SND

Hiver 1952, Moscou. Leo Demidov est un brillant agent de la police secrète soviétique, promis à un grand avenir au sein du Parti. Lorsque le corps d’un enfant est retrouvé sur une voie ferrée, il est chargé de classer l’affaire. Il s’agit d’un accident, Staline ayant décrété que le crime ne pouvait exister dans le parfait Etat communiste. Mais peu à peu, le doute s’installe dans l’esprit de Léo et il découvre que d’autres enfants ont été victimes « d’accidents » similaires. Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Léo est contraint à l’exil avec sa femme, Raïssa. Prenant tous les risques, Léo et Raïssa vont se lancer dans la traque de ce tueur en série invisible, qui fera d’eux des ennemis du peuple…

Trois ans après un prometteur « Sécurité Rapprochée« , le Suédois Daniel Espinosa revient avec un polar historico-moscovite pas totalement réussi mais pas complètement raté non plus, en tout cas surprenant dans son positionnement commercial. Si l’on ne peut que louer l’intérêt historique du projet et sa noirceur, peu en adéquation avec la production standard hollywoodienne, on regrettera deux choses. Tout d’abord, si l’on ne peut critiquer le casting avec notamment Tom Hardy, Noomi Rapace, Gary Oldman ou encore Vincent Cassel, il est toujours dur d’accepter ces castings internationaux pour interpréter des Russes; si, comme moi, vous n’avez pu visionner le film en version originale, vous aurez en plus dû supporter une version française plus que moyenne et ça fait beaucoup! D’autre part, le film manque cruellement de rythme et de suspense et les rares scènes d’action, caméra à l’épaule, pâtissent d’un abus de vodka de la part du chef op! Bref, un projet ambitieux mais peu convaincant…

2.5

CRITIQUE BLU-RAY: TRUE ROMANCE

51RBKzXGGCL__SL500_LE FILM: 8/10

Le jour de son anniversaire, Clarence Worley rencontre la splendide Alabama dans un cinéma miteux. Coup de foudre immédiat. Après une nuit d’amour, Alabama avoue a Clarence qu’elle a été en fait engagée par le patron de Clarence comme cadeau d’anniversaire. De là va commencer une folle aventure…

Avant même de réaliser son premier film Reservoir Dogs en 1992, Quentin Tarantino vend un scénario pour la somme de 40 000 dollars: c’est True Romance. Après avoir sympathisé avec le réalisateur Tony Scott dont Top Gun est l’un des films favoris de QT (sic), c’est finalement ce dernier qui réalisera le film.

C’est sans doute le scénario le plus personnel de QT tant son personnage principal, Clarence Worley, est son alter ego: il travaille dans une petite boutique de BD (ressemblant au video club de QT), a des goûts musicaux très vintage et adore le cinéma de genre, particulièrement les films d’arts martiaux avec Sonny Chiba.

true-romance-1993-06-g

Le film doit beaucoup à l’alchimie entre Clarence et Alabama interprétés par Christian Slater et Patricia Arquette qui ne retrouveront plus de meilleurs rôles, à la pleiade de seconds rôles fabuleux (Dennis Hopper, Christopher Walken, Gary Oldman en proxo rasta et l’une des premières apparitions de Brad Pitt dans un rôle inoubliable de grunge enfumé!) et bien sûr au scénario de QT, alternant scènes très dialoguées et irruptions de violence. Tony Scott réalise également son meilleur film, les scènes de dialogues le contraignant à cesser d’agiter sans cesse sa caméra comme on le lui reprochera toute sa carrière: il parvient à se calmer complètement lors de l’une des scènes d’anthologie du film entre Walken et Hopper!

Le film comprend bien sûr une scène de fusillade hallucinante qui évoque la scène finale de Reservoir Dogs.

Un vrai plaisir de revoir l’un des films choc des années 90!

TECHNIQUE: 9/10

Une bien belle copie HD avec une image à la définition et aux couleurs éclatantes. Le son n’est pas en reste, doux avec le célèbre thème d’Hans Zimmer et explosif quand les armes s’expriment!

BONUS: 8.5/10

On trouve ici  3 commentaires audio (Tony Scott, Tarantino, et Christian Slater et Patricia Arquette), des scènes coupées, le matériel promotionnel de l’œuvre, les origines du scénario (10 mn), le tournage, la production (20 mn, interview fleuve de Samuel Hadida, le producteur français), les coulisses (visionnage interactifs d’images inédites via icône – 25 mn), la version US (7 mn, suite de l’interview du producteur), les acteurs parlent de leur rôle, des interviews et les influences de Tarantino (9 mn, interviews de journalistes français).

VERDICT: 8.5/10

Un blu-ray au top pour un film culte!

Disponible en blu-ray (14,99 euros) chez Metropolitan Films