CRITIQUE BLU-RAY: LA RIVIERE ROUGE

81K5MZrYqUL__AA1500_LE FILM: 9.5/10

Un riche propriétaire terrien et son fils adoptif traversent l’Ouest américain avec leur troupeau. Au coeur de ce voyage épique, de nombreuses tensions apparaissent, notamment entre le père et le fils, jusqu’à arriver à un véritable duel…

Premier des trois westerns tournés par Howard Hawks avant la Captive aux Yeux Clairs et Rio Bravo, la Rivière Rouge est un grand film épique absolument époustouflant. Plus qu’un western, c’est une aventure qu’on pourrait presque qualifier de road Movie qui révèle deux personnages, Dunson, l’impitoyable propriétaire de l’élevage interprété par John Wayne, et son fils spirituel, Garth, interprété par Montgomery Clift. Les deux hommes, au film du périple, vont petit à petit s’éloigner face à la cruauté de Dunson pour en arriver à se détester. C’est en cela qu’on pourrait qualifier la Rivière Rouge de western oedipien. Outre les deux fabuleuses interprétations de Wayne et Clift, on y retrouve avec grand plaisir le très drôle Walter Brennan ou l’inquiétant John Ireland!

Magistralement mis en scène, le film de Hawks peut-ici être visionné dans sa version courte (approuvée par Hawks) ou longue (sans voix off). Une édition définitive!

TECHNIQUE: 9/10

Si les plus tâtillons relèveront quelques petits défauts de-ci de-là, le résultat obtenu est fabuleux!

BONUS: 8/10

Outre la possibilité de visionner le film dans ses deux versions, on a droit également à un entretien de 16 mins du responsable de la restauration chez Wild Side qui nous parle des deux versions du film et bien sûr le gros morceau tient au livre de Philippe Garnier (comme pour la collection Classic Confidential) comme toujours très documenté et bourré de documents d’archives! C’est passionnant et l’objet est très joli!

VERDICT: 9.5/10

Un cadeau à faire ou à se faire! Un incontournable de votre videothèque!

Disponible en combo blu-ray+ DVD+ livre chez Wild Side Video (24,99 euros)

 


CRITIQUE BLU-RAY: BULLHEAD

LE FILM: 9/10

Jacky est issu d’une importante famille d’agriculteurs et d’engraisseurs du sud du Limbourg. À 33 ans, il apparaît comme un être renfermé et imprévisible, parfois violent… Grâce à sa collaboration avec un vétérinaire corrompu, Jacky s’est forgé une belle place dans le milieu de la mafia des hormones. Alors qu’il est en passe de conclure un marché exclusif avec le plus puissant des trafiquants d’hormones de Flandre occidentale, un agent fédéral est assassiné. C’est le branle-bas de combat parmi les policiers. Les choses se compliquent pour Jacky et tandis que l’étau se resserre autour de lui, tout son passé, et ses lourds secrets, ressurgissent…

Premier long métrage du Belge Michael R. Roskam, ce « Bullhead » a fait l’unanimité lors de sa sortie dans le plat pays (près de 500 000 entrées) mais aussi en France où la prestation de l’acteur principal Mathias Schoenaerts n’a pas laissé Jacques Audiard insensible!

La grande réussite de « Bullhead » est d’avoir combiné avec succès plusieurs genres. Sous des airs de film noir qui respecte à la lettre les codes du genre, avec un héros au passé trouble pris dans un engrenage, le film flirte également avec le social, l’économique plus précisément et les dessous peu reluisants de l’agro-alimentaire mais aussi avec le drame psychologique avec les cicatrices psychologiques du héros dont la révélation au milieu du film apportent une autre dimension au personnage. Mis en scène avec une certaine efficacité et parfois même un réel brio, « Bullhead » révèle non seulement un cinéaste mais bien sûr un acteur au charisme hallucinant, Mathias Schoenaerts qu’on verra plus tard dans « De Rouille et d’Os »! Jubilatoire, le film a la violence d’un uppercut du genre qui laisse des marques un moment! A découvrir absolument d’autant que la copie HD est nickel!

LES BONUS: 9/10

Outre la bande-annonce, le blu-ray propose deux courts-métrages qui confirment que le talent du réal est bien présent et deux interviews du réalisateur et du comédien.

VERDICT: 9/10

Incontestablement, l’une des sorties de l’année!
Disponible en DVD (19,99 euros) et blu-ray(24,99 euros) chez Ad Vitam