Critique Dvd: Sergent York

1507-1.jpg

Titre original Sergeant York
Réalisation Howard Hawks
Scénario John Huston, Abem Finkel,Harry Chandlee
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Guerre, Biographie
Durée 134 minutes
Sortie 1941 aux Etats-Unis et 4 avril 1945 en France

LE FILM:

4.5

L’histoire vraie d’Alvin Cullum York, un jeune campagnard croyant et pacifiste qui s’enrôle dans l’armée américaine en tant qu’objecteur de conscience et qui deviendra un héros de laPremière Guerre mondiale.

Inspiré de l’histoire vraie d’Alvin York, ce film d’Howard Hawks sort en pleine Seconde Guerre Mondiale et constitue à la fois un vrai film patriote destiné à  galvaniser les foules et un divertissement hollywoodien de superbe facture. Les amateurs de films de guerre seront surpris de la structure du film en deux parties bien distinctes. La première partie nous montre le quotidien campagnard de York, personnage naïf et pacifiste qui n’a d’autre objectif qu’acquérir une terre pour pouvoir épouser la femme qu’il aime. Dans la seconde partie, on assiste à la mission héroïque de York en France pendant la 1ère Guerre Mondiale qui en fit un héros. Magnifiquement réalisé et bénéficiant de moyens considérables, « Sergent York » est aussi l’occasion pour Gary Cooper de livrer l’une de ses plus belles prestations. Immanquable!

TECHNIQUE:

4

Une copie assez propre par rapport à l’âge du film avec malgré tout un son un peu faiblard.

BONUS:

Pas de bonus sur cette édition.

VERDICT:

4.5

Un classique du Cinéma hollywoodien des années 40!

Disponible en DVD (12.99 euros) chez Warner Bros en exclu Fnac dès le 29 juin

 

Publicités

Critique: Air Force

81Py9KLZWEL._SL1500_.jpg

Le 6 décembre 1941, l’annonce de la destruction de Pearl Harbor surprend en plein vol l’équipage du Mary Ann. Alors que le bombardier s’approche de la zone des combats, la guerre du Pacifique est déclarée. A son bord, se trouve une équipe de professionnels qui traverseront cette épreuve avec des regards différents. Tous ne survivront pas…

Sorti en 1943, « Air Force » est un film de propagande réalisé par Howard Hawks. Si la mise en place est un peu longue, la deuxième partie est un vrai régal de mise en scène et de tension, notamment l’attaque finale sur la flotte japonaise, mélange d’images d’archives et de maquettes extrêmement réussies. Si le casting n’est guère prestigieux, mis à part John Garfield dans le rôle d’un soldat qui veut quitter l’armée et qui va finalement retrouver tout son patriotisme face à la perfidie de l’ennemi, on s’attache très vite à l’équipage de ce B17. Grand succès commercial de 1943, on voit très bien aujourd’hui les grosses ficelles utilisées pour galvaniser le public mais « Air Force » est surtout la démonstration du talent d’un grand metteur en scène!

4

Critique: l’Impossible Monsieur Bébé

l-impossible-monsieur-bebe.jpg

Titre original Bringing Up Baby
Réalisation Howard Hawks
Scénario Dudley Nichols
Hagar Wilde
Acteurs principaux
Sociétés de production RKO Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Screwball comedy
Durée 102 minutes
Sortie 18 mars 1938

David Huxley, un paléontologue, est fiancé à sa secrétaire Alice. Susan, rencontrée lors d’une partie de golf, est également sensible au charme félin de David. Hélas, M. Bébé ne quitte pas la jeune femme d’une semelle. Enfin, d’une patte, car M. Bébé est un léopard…

Bien qu’un échec commercial lors de sa sortie en salles en 1938, « l’Impossible Monsieur Bébé » est considéré par beaucoup comme l’une des 10 meilleures comédies de tous les temps! Elle est aussi le film étendard de la screwball comedy américaine, comédie loufoque mêlant comique de situation, comédie romantique et farce. Mené à un train d’enfer, l’Impossible Monsieur Bébé voit la rencontre improbable entre un scientifique en recherche d’un mécène (Cary Grant) et une jeune femme qui s’ennuie dans sa petite vie bourgeoise. Dès leur rencontre, le Pr Huxley va voir les catastrophes se succéder au contact de la jeune femme et va devoir partir à la recherche d’un précieux os de dinosaure volé par un chien mais aussi d’un léopard! Les dialogues s’enchaînent comme une partie de ping pong avec son lot de répliques cultes et le couple Cary Grant/Katharine Hepburn fonctionne à merveille! Hilarant!

5

CRITIQUE BLU-RAY: LA RIVIERE ROUGE

81K5MZrYqUL__AA1500_LE FILM: 9.5/10

Un riche propriétaire terrien et son fils adoptif traversent l’Ouest américain avec leur troupeau. Au coeur de ce voyage épique, de nombreuses tensions apparaissent, notamment entre le père et le fils, jusqu’à arriver à un véritable duel…

Premier des trois westerns tournés par Howard Hawks avant la Captive aux Yeux Clairs et Rio Bravo, la Rivière Rouge est un grand film épique absolument époustouflant. Plus qu’un western, c’est une aventure qu’on pourrait presque qualifier de road Movie qui révèle deux personnages, Dunson, l’impitoyable propriétaire de l’élevage interprété par John Wayne, et son fils spirituel, Garth, interprété par Montgomery Clift. Les deux hommes, au film du périple, vont petit à petit s’éloigner face à la cruauté de Dunson pour en arriver à se détester. C’est en cela qu’on pourrait qualifier la Rivière Rouge de western oedipien. Outre les deux fabuleuses interprétations de Wayne et Clift, on y retrouve avec grand plaisir le très drôle Walter Brennan ou l’inquiétant John Ireland!

Magistralement mis en scène, le film de Hawks peut-ici être visionné dans sa version courte (approuvée par Hawks) ou longue (sans voix off). Une édition définitive!

TECHNIQUE: 9/10

Si les plus tâtillons relèveront quelques petits défauts de-ci de-là, le résultat obtenu est fabuleux!

BONUS: 8/10

Outre la possibilité de visionner le film dans ses deux versions, on a droit également à un entretien de 16 mins du responsable de la restauration chez Wild Side qui nous parle des deux versions du film et bien sûr le gros morceau tient au livre de Philippe Garnier (comme pour la collection Classic Confidential) comme toujours très documenté et bourré de documents d’archives! C’est passionnant et l’objet est très joli!

VERDICT: 9.5/10

Un cadeau à faire ou à se faire! Un incontournable de votre videothèque!

Disponible en combo blu-ray+ DVD+ livre chez Wild Side Video (24,99 euros)

 


CRITIQUE BLU-RAY: LES HOMMES PREFERENT LES BLONDES

LE FILM: 9/10

Deux ravissantes chanteuses de cabaret : Dorothy, l’amoureuse, une grande brune cynique qui s éprend du premier venu… pourvu qu il soit beau garçon ! Lorelei, elle, est tout le contraire. Cette blonde incendiaire, qui séduit les hommes d un seul clignement de l oeil, prétend être une idiote pour mieux sonder la
fortune de ses soupirants. D’ailleurs, elle a fait son choix. Sa prochaine victime sera Gus Edmond, fils de milliardaire…

Comédie satyrique mise en scène par Howard Hawks en 1953, « Les Hommes préfèrent les Blondes » est le seul film du réalisateur comportant des scènes de comédie musicale! Porté par un duo d’actrices fabuleux, Jane Russell (la brune) et Marilyn Monroe (la blonde), le film montre en flirtant souvent avec le burlesque la domination des femmes sur les hommes! Sous des allures d’écervelées, en particulier le personnage incarné par Marilyn, les femmes manipulent les hommes pour mieux en abuser! Avec sa mise en scène toujours inventive, Hawks, réalise une comédie souvent hilarante, toujours surprenante et empreinte d’un érotisme pregnant tant les deux starlettes dégagent de sex-appeal! Et que dire des numéros musicaux entrés dans la légende comme le célèbre « Diamonds are the girl’s best friends » entonné par Marilyn et repris par Jane Russell en plein tribunal!

Les Hommes Préfèrent les Blondes est sans conteste un chef d’oeuvre du divertissement hollywoodien! Le revoir dans une copie comme celle proposée dans ce blu-ray est un enchantement en particulier sur le plan visuel où le technicolor n’a jamais paru autant étincelant (le rouge des robes des deux actrices dans la scène d’ouverture est hallucinant!)

LES BONUS: 2/10

Outre quelques bandes annonces de films avec Marilyn, on a droit à un spot d’actualités de l’époque dans lequel les deux actrices mettent leur empreinte sur le Walk of fame! C’est tout…

VERDICT: 9/10

Un écrin de choix pour un chef d’oeuvre de la comédie hollywwodienne!

Disponible en blu-ray (14,99 euros) chez FPE.