Huston débarque en HD!

L’éditeur Rimini Editions continue son excellent travail éditorial en nous offrant ce mois-ci deux films de John Huston peu connus, sortis coup sur coup en 1957 et 1958, juste après « Moby Dick ». Le premier, « Dieu seul le sait » est un petit bijou réunissant Robert Mitchum et Deborah Kerr, respectivement GI et bonne soeur sur une île du Pacifique occupées par les Japonais. Chacun tenu par le devoir moral, cèderont-ils à la tentation qui semble naître?

Le second film, plus conventionnel et bavard, est « le Barbare et la Geisha » avec un John Wayne dans le rôle d’un Consul Américain aux prises avec les autorités japonaises…

Les copies sont absolument somptueuses et méritent à elles seules d’acquérir ces deux oeuvres mineurs du cinéaste , d’autant qu’elles sont accompagnées de deux documentaires qui reviennent sur leur genèse.

Bravo Rimini!

Disponibles en DVD et Bluray chez Rimini Editions

Publicités

Critique Bluray: les Hommes de la Mer

71jLvQyh6FL._SL1444_

Titre original The Long Voyage Home
Réalisation John Ford
Scénario Histoire :
Eugene O’Neill
adaptation :
Dudley Nichols
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 105 minutes
Sortie 1940

LE FILM:

4.5

Durant la Seconde Guerre mondiale, un cargo irlandais parti des États-Unis est chargé de transporter des explosifs jusqu à Londres. Entre rivalité et camaraderie, tous les marins doivent apprendre à vivre ensemble et s’entraider lors de cette traversée risquée. Le matelot Olsen (John Wayne), quant à lui, n’a qu une idée en tête : regagner son pays natal, la Suède, afin d’y retrouver sa mère…

Coincé entre deux de ses plus grands chefs d’oeuvres, « les Raisins de la colère » et « Qu’elle était verte la vallée », « les Hommes de la mer » est un film un peu oublié dans la filmographie de John Ford mais néanmoins très intéressant. Entièrement tourné en studio, le film nous entraîne dans le quotidien d’un groupe de marins et offre une galerie de personnages tous très finement croqués. La mise en scène est bien évidemment somptueuse et propose de vrais moments de grand Cinéma, dont une magnifique séquence de tempête! Un grand film à (re)découvrir!

TECHNIQUE:

4.5

Magnifique copie débarrassée de tout défaut!

BONUS:

2.5

On trouve ici une présentation détaillée du film par un journaliste de DVDClassik, Julien Léonard.

VERDICT:

4.5

Un Ford méconnu à voir absolument!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez l’Atelier d’Images et The Corporation

Critique Bluray: Le Jour le Plus Long

714Wbt7DbSL._SL1364_

  • Date de sortie :
     10 octobre 1962
  • Réalisé par :
    Darryl F. Zanuck, Ken ANNAKIN
  • Avec :
    John WAYNE, Robert Mitchum, Henry Fonda…
  • Durée :
    3h
  • Pays de production :
     Etats-Unis
  • Année de production :  1962
  • Titre original : The Longest Day

LE FILM: 8/10

Mai 1944. Trois millions de soldats alliés attendent, dans le sud de l’Angleterre, l’ordre d’embarquer pour la France. Le 4 juin, le Général Eisenhower et ses officiers se réunissent et fixent la date du débarquement au mardi 6 juin 1944…

Tout le monde connaît cette énorme production, fruit de l’ambition démesurée de Darryl Zanuck! Le nabab fit appel à plusieurs réalisateurs, réunit un budget de 10 millions de dollars et un casting de plusieurs nationalités: Richard Burton, Sean Connery, Henry Fonda, John Wayne, Robert Mitchum, Robert Ryan, Rod Steiger, Bourvil, Arletty, Jean-Louis Barrault…

Durant trois heures, le film nous dévoile tous les secrets du Débarquement et reste assez fidèle à la réalité, réussisant la gageure de conserver une certaine clarté malgré la multiplicité de personnages. Un classique!

TECHNIQUE: 10/10

Une copie époustouflante à tous points de vue!

BONUS: 10/10

Outre les commentaires audio sur le 1er bluray, on trouve sur un second disque un entretien avec Ken Annakin,  un making of, un second making of un peu redondant et un superbe documentaire qui nous ramène sur les plages de Normandie avec Darryl Zanuck.

VERDICT: 8.5/10

Un classique du film de guerre dans une édition définitive!

Disponible en digibook 2 bluray ( 19.99 euros) et coffret collector limité (39.99 euros) chez FOX

CRITIQUE BLU-RAY: LA RIVIERE ROUGE

81K5MZrYqUL__AA1500_LE FILM: 9.5/10

Un riche propriétaire terrien et son fils adoptif traversent l’Ouest américain avec leur troupeau. Au coeur de ce voyage épique, de nombreuses tensions apparaissent, notamment entre le père et le fils, jusqu’à arriver à un véritable duel…

Premier des trois westerns tournés par Howard Hawks avant la Captive aux Yeux Clairs et Rio Bravo, la Rivière Rouge est un grand film épique absolument époustouflant. Plus qu’un western, c’est une aventure qu’on pourrait presque qualifier de road Movie qui révèle deux personnages, Dunson, l’impitoyable propriétaire de l’élevage interprété par John Wayne, et son fils spirituel, Garth, interprété par Montgomery Clift. Les deux hommes, au film du périple, vont petit à petit s’éloigner face à la cruauté de Dunson pour en arriver à se détester. C’est en cela qu’on pourrait qualifier la Rivière Rouge de western oedipien. Outre les deux fabuleuses interprétations de Wayne et Clift, on y retrouve avec grand plaisir le très drôle Walter Brennan ou l’inquiétant John Ireland!

Magistralement mis en scène, le film de Hawks peut-ici être visionné dans sa version courte (approuvée par Hawks) ou longue (sans voix off). Une édition définitive!

TECHNIQUE: 9/10

Si les plus tâtillons relèveront quelques petits défauts de-ci de-là, le résultat obtenu est fabuleux!

BONUS: 8/10

Outre la possibilité de visionner le film dans ses deux versions, on a droit également à un entretien de 16 mins du responsable de la restauration chez Wild Side qui nous parle des deux versions du film et bien sûr le gros morceau tient au livre de Philippe Garnier (comme pour la collection Classic Confidential) comme toujours très documenté et bourré de documents d’archives! C’est passionnant et l’objet est très joli!

VERDICT: 9.5/10

Un cadeau à faire ou à se faire! Un incontournable de votre videothèque!

Disponible en combo blu-ray+ DVD+ livre chez Wild Side Video (24,99 euros)

 


TRUE GRIT (1969)

1880 en Arkansas. Issue d’une famille aisée, la jeune Mattie Ross (Kim Darby) arrive en ville pour y trouver de l’aide. En effet, son père vient de se faire assassiner par son employé Tom Chaney (Jeff Corey). Pour le faire arrêter et condamner, elle loue alors les services d’un vieux shérif borgne, tapageur et buveur, Rooster Cogburn (John Wayne). Ils sont bientôt rejoint par un jeune Texas Ranger (Glen Campbell) qui recherche lui aussi le même homme, aussi coupable du meurtre d’un sénateur au Texas. Les trois héros vont devoir faire équipe…

Ce n’est donc pas ici du film des frères Cohen dont je vais vous parler mais de la première adaptation du roman de Charles Portis réalisée par Henry Hattaway en 1969. Alors que l’âge d’or (les années 50) du western est révolu, les rares westerns qui sortent en salle sont ceux de Sergio Leone ou ceux de Sam Peckinpah. Et comme un dernier adieu au genre, Hattaway confie le rôle principal à un John Wayne vieillissant borgne et boitillant. En face de lui, il trouve la jeune Mattie Ross incarnée par Kim Darby, qui joue une jeune fille forte, courageuse, douée en affaires, évoquant sans arrêt son avocat,  à l’image de cette nouvelle ère que prennent le cinéma et l’Amérique en général.

Très classique dans la forme, le film oscille sans arrêt entre comédie et drame et Hattaway utilise pleinement les possibilités offertes par les grands espaces du Colorado, distillant des images d’une beauté à couper le souffle. Le duo Wayne/Darby fonctionne à merveille et les apparitions de Robert Duvall ou Dennis Hopper en méchants ne gatent rien.

Un film magnifique, plus connu en France sous le titre « 100 dollars pour un shériff », qui sort en dvd et blu-ray sous une copie magnifique, à l’occasion de la sortie en salles du film des frères Cohen dont je vous parlerai dans quelques jours. A (re)découvrir!

http://www.dailymotion.com/swf/video/x54bru?theme=none
100 dollars pour un shérif bande-annonce par 110laurent