Critique Bluray: les Hommes de la Mer

71jLvQyh6FL._SL1444_

Titre original The Long Voyage Home
Réalisation John Ford
Scénario Histoire :
Eugene O’Neill
adaptation :
Dudley Nichols
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 105 minutes
Sortie 1940

LE FILM:

4.5

Durant la Seconde Guerre mondiale, un cargo irlandais parti des États-Unis est chargé de transporter des explosifs jusqu à Londres. Entre rivalité et camaraderie, tous les marins doivent apprendre à vivre ensemble et s’entraider lors de cette traversée risquée. Le matelot Olsen (John Wayne), quant à lui, n’a qu une idée en tête : regagner son pays natal, la Suède, afin d’y retrouver sa mère…

Coincé entre deux de ses plus grands chefs d’oeuvres, « les Raisins de la colère » et « Qu’elle était verte la vallée », « les Hommes de la mer » est un film un peu oublié dans la filmographie de John Ford mais néanmoins très intéressant. Entièrement tourné en studio, le film nous entraîne dans le quotidien d’un groupe de marins et offre une galerie de personnages tous très finement croqués. La mise en scène est bien évidemment somptueuse et propose de vrais moments de grand Cinéma, dont une magnifique séquence de tempête! Un grand film à (re)découvrir!

TECHNIQUE:

4.5

Magnifique copie débarrassée de tout défaut!

BONUS:

2.5

On trouve ici une présentation détaillée du film par un journaliste de DVDClassik, Julien Léonard.

VERDICT:

4.5

Un Ford méconnu à voir absolument!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez l’Atelier d’Images et The Corporation

Publicités

CRITIQUE: MASTER AND COMMANDER (2003)

United International Pictures (UIP)

En 1805, le capitaine Jack Aubrey est l’un des plus grands marins britanniques. A bord de son vaisseau le « Surprise », il sillonne les mers du globe, accompagné de son fidèle ami, le docteur Maturin avec qui il partage l’amour de la musique. Attaqué par le navire français « Achéron », le « Surprise » subit de gros dégâts et de lourdes pertes humaines. Lucky Jack n’aura qu’une obsession, traquer le navire français et le détruire à n’importe quel prix.

Peter weir réalise un film d’aventures époustouflant qui pourrait n’être qu’un blockbuster efficace mais qui par certains aspects évoque aussi les films de Terrence Mallick comme « le Nouveau Monde » ou « la ligne rouge ». Prenant, palpitant, spectaculaire, un grand film!