Huston débarque en HD!

L’éditeur Rimini Editions continue son excellent travail éditorial en nous offrant ce mois-ci deux films de John Huston peu connus, sortis coup sur coup en 1957 et 1958, juste après « Moby Dick ». Le premier, « Dieu seul le sait » est un petit bijou réunissant Robert Mitchum et Deborah Kerr, respectivement GI et bonne soeur sur une île du Pacifique occupées par les Japonais. Chacun tenu par le devoir moral, cèderont-ils à la tentation qui semble naître?

Le second film, plus conventionnel et bavard, est « le Barbare et la Geisha » avec un John Wayne dans le rôle d’un Consul Américain aux prises avec les autorités japonaises…

Les copies sont absolument somptueuses et méritent à elles seules d’acquérir ces deux oeuvres mineurs du cinéaste , d’autant qu’elles sont accompagnées de deux documentaires qui reviennent sur leur genèse.

Bravo Rimini!

Disponibles en DVD et Bluray chez Rimini Editions

Publicités

Critique Bluray: Moby Dick

913N9WLUnlL._SL1500_.jpg

Réalisation John Huston
Scénario J. Huston, Ray Bradbury, Anthony Veiller
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Durée 115 minutes
Sortie 14 novembre 1956

LE FILM:

4.5

1814. Le jeune Ismaël embarque à bord du baleinier le Péquod. Le navire est sous la responsabilité du capitaine Achab, un homme étrange et sombre, obsédé par une idée fixe : retrouver Moby Dick, la baleine blanche qui l’a mutilé et défiguré quelques années plus tôt. L’équipage réalise peu à peu qu’Achab est prêt à prendre tous les risques pour parvenir à ses fins.

15 ème film de la carrière de John Huston, « Moby Dick » est également l’un de ses plus connus. Rares sont les adaptations de chefs d’oeuvre de la littérature à être à la hauteur de leur modèle, ce « Moby Dick » réussit le pari. Entre film d’aventures et conte philosophique, le film de Huston multiplie les scènes inoubliables avec notamment un final visuellement éblouissant.

58412_backdrop_scale_1280xauto.jpg

La mise en scène de John Huston sait se montrer tantôt intimiste tantôt spectaculaire et Gregory Peck campe un incroyable Capitaine Achab, marin assoiffé de vengeance au point de risquer la vie de tout son équipage pour la peau d’une baleine. Un chef d’oeuvre intemporel!

TECHNIQUE:

4.5

Hormis quelques défauts de compression plutôt rares, la définition est impeccable et l’on redécouvre cette oeuvre dans des conditions rares!

BONUS:

3.5

On trouve ici un entretien avec Philippe Ramos, réalisateur de Capitaine Achab, qui revient sur l’oeuvre littéraire et un entretien avec Pierre Berthomieu, historien du Cinéma, qui revient, lui, sur le film lui même!

VERDICT:

4.5

Une édition parfaite pour un chef d’oeuvre indispensable!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez RIMINI EDITIONS

Critique bluray: Fat City

81e8EjF611L._SL1500_

  • Réalisé par :
    John Huston
  • Avec :
    Stacy Keach, Jeff Bridges, Susan Tyrell…
  • Durée :
    1h36min
  • Année de production :  1972
  • Titre original : FAT CITY
  • Distributeur :
    WARNER COLUMBIA/1992:CINE CLASSIC

LE FILM:

4.5

À 29 ans, Billy Tully est un ancien boxeur alcoolique, qui vit dans la misère depuis le départ de sa femme. Il se raccroche à la vie en s’entraînant de temps à autre : c’est dans un gymnase qu’il fait la connaissance d’Ernie, jeune talent prometteur chez qui il décèle un potentiel inespéré. Galvanisé, Billy décide de remonter sur le ring pour vaincre ses vieux démons.

Si Fat City est un film sur la boxe, ici point de victoire flamboyante ou d’ascension vertigineuse sur les sommets du sport. John Huston s’attache à dépeindre le monde de la boxe sous un jour ultra-réaliste voire documentaire. Il brosse le portrait de boxeurs miséreux cantonnés à jouer des matches de troisième zone pour une bouchée de pain. Très sombre, Fat City est une galerie de personnages désespérés portée par de merveilleux comédiens dont Stacy Keach et le débutant Jeff Bridges.

Une merveille!

TECHNIQUE:

4

Magnifique copie qu’un légér bruit sur certains plans ne saurait ternir!

BONUS:

2.5

 

Aucun bonus vidéo mais le somptueux et passionnant ouvrage de  Samuel Blumenfield.

VERDICT:

4.5

Un petit chef d’oeuvre à (re)découvrir!

Disponible en coffret (29.99 euros) chez Wild Side Vidéo dès le 29 octobre

 

CRITIQUE DVD: LE VENT DE LA PLAINE

LE FILM:

Une famille de fermiers, les Zachary, est installée au Texas depuis deux générations. Le père a été tué par les indiens Kiowas en défendant sa maison et un climat de haine contre les indiens s’est depuis installé dans la région, entre les deux communautés. Un vagabond, Abe Kelsey, vêtu d’une vielle tenue militaire, harcèle les Zachary en les défiant et en tenant des propos plus ou moins cohérents. Plus tard, il propage même la rumeur selon laquelle la fille de la famille, Rachel, serait une Indienne…

Tourné un an avant « les Désaxés », ce western mal aimé par son réalisateur est pourtant un authentique chef d’oeuvre! Traîtant de thèmes majeurs comme la famille, le racisme ou l’intolérance, le film reste inoubliable à de nombreux points de vue. Tout d’abord, le casting très réussi réunit aux côtés de Burt Lancaster, Audie Murphy, Lillian Gish, John Saxon et pour le seul western de sa carrière la fabuleuse Audrey Hepburn dans un rôle plus qu’à contre-emploi! Avec sa mise en scène brillante, « le vent de la plaine » est un florilège de scènes qui restent gravées dans les mémoires, comme ces vaches sur le toit de la ferme des Zachary ou encore ce duel musical entre le piano de la mère et les tambours indiens. L’autre curiosité est ce climat fantastique instauré par le personnage d’Abe Kelsey qui semble tout droit sorti d’outre-tombe.

C’est donc un western brillant qu’il nous est donné de (re)découvrir dans une copie de fort belle qualité à l’exception de quelques rayures de part et d’autres.

LES BONUS:

Outre la bande-annonce, on trouve les suppléments suivants : « Le film maudit de John Huston » : interview de Patrick Brion, historien du cinéma, et de François Guérif, responsable des collections Rivages/noir et Rivages/thriller (14’20 »), « Audrey l’indienne » : interview de Suzanne Liandrat-Guigues et Gilles Laprévotte, auteurs et « Autour du roman »: interview de François Guérif. De passionnants bonus!

VERDICT:

Un western INDISPENSABLE dans un DVD d’excellente facture!

Disponible en DVD (14,99 euros) et Blu-ray (19,99 euros) chez Filmedia