Critique Bluray: Soudain l’été dernier

81vQhvJyPBL._SL1500_

Titre original Suddenly, Last Summer
Réalisation Joseph L. Mankiewicz
Scénario Gore Vidal
Tennessee Williams (pièce)
Acteurs principaux
Sociétés de production Horizon Pictures
Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 114 minutes
Sortie 1959

LE FILM:

5

Le docteur Cukrowicz vient de prendre ses fonctions à Lions View, un hôpital psychiatrique de La Nouvelle-Orléans, mais est rapidement découragé par le manque de moyens octroyés à l’établissement. C’est alors qu’il reçoit une étrange proposition de la part de Violet Venable, une riche notable qui vient de perdre son fils Sebastian dans des circonstances étranges. Celle-ci est prête à lever un fonds d’un million de dollars si le Dr Cukrowicz accepte de pratiquer une lobotomie sur sa nièce Catherine qui, selon elle, aurait perdu la raison depuis la mort de son cousin…

Après les deux échecs de « Blanches colombes et vilains messieurs » et « un Américain bien tranquille », Mankiewicz, réalise son seizième film en adaptant la pièce la plus personnelle de son auteur, Tennesse Williams. Celui-ci ne pardonna jamais à sa mère la lobotomie de sa soeur! La pièce est le matériau idéal pour le cinéaste pour y explorer des thèmes qui lui sont chers comme le secret ou le poids du passé. Remarquablement mis en scène et interprété par un somptueux trio d’acteurs Elisabeth Taylor, Katharine Hepburn et Montgomery Clift, « Soudain l’été dernier » est aussi marquant par l’audace des thèmes traités par un film de studio dont l’inceste, l’homosexualité… Un chef d’oeuvre à (re)découvrir!

TECHNIQUE:

4.5

Une somptueuse copie à tous points de vue avec une VO à privilégier tout de même à la VF!

BONUS:

2.5

On trouve principalement une superbe présentation du film par Michel Ciment.

VERDICT:

5

Un chef d’oeuvre indispensable!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Carlotta Films dès le 23 août

 

Publicités

CRITIQUE BLU-RAY: LA RIVIERE ROUGE

81K5MZrYqUL__AA1500_LE FILM: 9.5/10

Un riche propriétaire terrien et son fils adoptif traversent l’Ouest américain avec leur troupeau. Au coeur de ce voyage épique, de nombreuses tensions apparaissent, notamment entre le père et le fils, jusqu’à arriver à un véritable duel…

Premier des trois westerns tournés par Howard Hawks avant la Captive aux Yeux Clairs et Rio Bravo, la Rivière Rouge est un grand film épique absolument époustouflant. Plus qu’un western, c’est une aventure qu’on pourrait presque qualifier de road Movie qui révèle deux personnages, Dunson, l’impitoyable propriétaire de l’élevage interprété par John Wayne, et son fils spirituel, Garth, interprété par Montgomery Clift. Les deux hommes, au film du périple, vont petit à petit s’éloigner face à la cruauté de Dunson pour en arriver à se détester. C’est en cela qu’on pourrait qualifier la Rivière Rouge de western oedipien. Outre les deux fabuleuses interprétations de Wayne et Clift, on y retrouve avec grand plaisir le très drôle Walter Brennan ou l’inquiétant John Ireland!

Magistralement mis en scène, le film de Hawks peut-ici être visionné dans sa version courte (approuvée par Hawks) ou longue (sans voix off). Une édition définitive!

TECHNIQUE: 9/10

Si les plus tâtillons relèveront quelques petits défauts de-ci de-là, le résultat obtenu est fabuleux!

BONUS: 8/10

Outre la possibilité de visionner le film dans ses deux versions, on a droit également à un entretien de 16 mins du responsable de la restauration chez Wild Side qui nous parle des deux versions du film et bien sûr le gros morceau tient au livre de Philippe Garnier (comme pour la collection Classic Confidential) comme toujours très documenté et bourré de documents d’archives! C’est passionnant et l’objet est très joli!

VERDICT: 9.5/10

Un cadeau à faire ou à se faire! Un incontournable de votre videothèque!

Disponible en combo blu-ray+ DVD+ livre chez Wild Side Video (24,99 euros)