Critique: La Vache

075208.jpg-r_645_430-f_jpg-q_x-xxyxx

Réalisation Mohamed Hamidi
Scénario Mohamed Hamidi
Alain-Michel Blanc
Fatsah Bouyahmed
Acteurs principaux
Sociétés de production Quad Productions
Kissfilms
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau du Maroc Maroc
Genre Comédie
Durée h 31
Sortie 17 février 2016

Fatah, petit paysan Algérien n’a d’yeux que pour sa vache Jacqueline, qu’il rêve d’emmener à Paris, au salon de l’Agriculture. Lorsqu’il reçoit la précieuse invitation devant tout son village ébahi, lui qui n’a jamais quitté sa campagne, prend le bateau direction Marseille pour traverser toute la France à pied, direction Porte de Versailles.L’occasion pour Fatah et Jacqueline d’aller de rencontres en surprises et de vivre une aventure humaine faite de grands moments d’entraide et de fous rires. Un voyage inattendu et plein de tendresse dans la France d’aujourd’hui.

Deux ans après son sympathique « Né quelque part« , Mohamed Hamidi récidive dans le feel good movie avec l’histoire de Fatah qui décide de participer au concours de la plus belle vache au salon de l’agriculture. Pour ce faire, il va faire le voyage de son petit village algérien à Paris, à pied, avec sa vache Jacqueline. Ce road movie va permettre à ce personnage de Fatah, naïf et généreux, de rencontrer une fermière qui s’appelle comme sa vache ou encore un châtelain ruiné, alors qu’il devient une star des réseaux sociaux! Evidemment, on n’est pas devant un grand film! Evidemment, cette France d’où méchanceté et racisme semblent complètement absents est loin de la réalité! Pourtant, si l’on laisse son cynisme à la porte, on prend grand plaisir à suivre cet attachant Fatah et sa vache et l’on rit même de bon coeur! Et même si l’on devine la fin dès le début, ça fait du bien! Quant à la BO d’Ibrahim Maalouf, c’est un régal! A voir en famille!

3

CRITIQUE: EL CHINO

 

L’histoire insolite d’un argentin et d’un chinois unis par une vache tombée du ciel !Jun débarque mystérieusement en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d’espagnol, il tombe littéralement sur Roberto, quincaillier maniaque et célibataire grincheux, qui le recueille malgré lui. Ce grain de sable dans la vie très réglée de Roberto va peu à peu le conduire, de situations absurdes en drôles de coïncidences, à changer imperceptiblement…

 
Pour son troisième long-métrage, le cinéaste argentin Sebastian Borensztein signe avec « El Chino » une comédie dramatique qui n’a pas peur de jouer avec l’absurde. Sobrement réalisé, « El Chino » trouve son originalité dans son histoire et ses personnages qui évoquent parfois le Cinéma de Jeunet. Ricardo Darin, qu’on avait découvert dans le film « Dans ses yeux », tient à merveille ce rôle de quincaillier taciturne, collectionneur de coupures de journaux relatant des faits divers absurdes. Le charisme de cet acteur inonde l’écran et fait de cette jolie petite histoire une belle surprise.
 
DVD disponible chez ZYLO dès le 19 juin au prix de 19,99 euros.
 
 

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film 2012 ainsi que la catégorie Film comique.