CRITIQUE: EL CHINO

 

L’histoire insolite d’un argentin et d’un chinois unis par une vache tombée du ciel !Jun débarque mystérieusement en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d’espagnol, il tombe littéralement sur Roberto, quincaillier maniaque et célibataire grincheux, qui le recueille malgré lui. Ce grain de sable dans la vie très réglée de Roberto va peu à peu le conduire, de situations absurdes en drôles de coïncidences, à changer imperceptiblement…

 
Pour son troisième long-métrage, le cinéaste argentin Sebastian Borensztein signe avec « El Chino » une comédie dramatique qui n’a pas peur de jouer avec l’absurde. Sobrement réalisé, « El Chino » trouve son originalité dans son histoire et ses personnages qui évoquent parfois le Cinéma de Jeunet. Ricardo Darin, qu’on avait découvert dans le film « Dans ses yeux », tient à merveille ce rôle de quincaillier taciturne, collectionneur de coupures de journaux relatant des faits divers absurdes. Le charisme de cet acteur inonde l’écran et fait de cette jolie petite histoire une belle surprise.
 
DVD disponible chez ZYLO dès le 19 juin au prix de 19,99 euros.
 
 

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film 2012 ainsi que la catégorie Film comique.

 
Publicités