HOMMAGE A CASSAVETES

Le 11 juillet, 5 films de John Cassavetes ressortiront sur les écrans! Nous pourrons (re)voir « Shadows », « Faces », « Une femme sous influence », « Meurtre d’un bookmaker chinois » et « Opening Nights » sur de nouveaux masters numériques!

Shadows (1959)

États-Unis, années 60. Benny, Hugh et Lélia sont frères et sœur et partagent à New York le même appartement. Alors que Benny passe ses journées dans les rues et les bars, Hugh tente de faire carrière comme chanteur de jazz. Lélia quant à elle veut être écrivain. Tous trois veulent aussi aimer et être aimés…

Faces (1968)

Après une nuit un peu folle, Richard rentre chez lui et se dispute avec sa femme Maria. Après lui avoir annoncé son intention de divorcer, il claque la porte et part retrouver une autre femme. Maria décide alors de passer la nuit dans un night club avec ses amies. Elle y rencontre Chet avec qui elle termine la nuit. Au matin, Richard revient à la maison alors que Chet part sur la pointe des pieds. C’est le moment d’un premier face à face vital pour ce couple en chute libre…

– Une femme sous influence(1974)

Contremaître sur les chantiers, Nick est submergé de travail et ne peut rentrer chez lui pour la nuit. Après avoir laissé ses enfants à sa mère, sa femme Mabel est déprimée. Écrasée par le poids de sa famille et les conventions de la société, elle glisse doucement vers la folie…

Meurtre d’un bookmaker chinois (1976)

Cosmo Vitelli, patron d’une boîte de strip-tease et criblé de dettes, est contraint par la Mafia de tuer un bookmaker chinois. C’est le début d’une chasse à l’homme qui va l’entraîner loin. Très loin…

Opening nights (1977)

La célèbre comédienne de théâtre Myrte Gordon est la vedette d’une pièce de Sarah Goode : « The Second Woman ». Après une représentation à New Haven, Myrte assiste à la mort d’une jeune admiratrice passionnée…

 

 

 

Publicités

CRITIQUE: EL CHINO

 

L’histoire insolite d’un argentin et d’un chinois unis par une vache tombée du ciel !Jun débarque mystérieusement en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d’espagnol, il tombe littéralement sur Roberto, quincaillier maniaque et célibataire grincheux, qui le recueille malgré lui. Ce grain de sable dans la vie très réglée de Roberto va peu à peu le conduire, de situations absurdes en drôles de coïncidences, à changer imperceptiblement…

 
Pour son troisième long-métrage, le cinéaste argentin Sebastian Borensztein signe avec « El Chino » une comédie dramatique qui n’a pas peur de jouer avec l’absurde. Sobrement réalisé, « El Chino » trouve son originalité dans son histoire et ses personnages qui évoquent parfois le Cinéma de Jeunet. Ricardo Darin, qu’on avait découvert dans le film « Dans ses yeux », tient à merveille ce rôle de quincaillier taciturne, collectionneur de coupures de journaux relatant des faits divers absurdes. Le charisme de cet acteur inonde l’écran et fait de cette jolie petite histoire une belle surprise.
 
DVD disponible chez ZYLO dès le 19 juin au prix de 19,99 euros.
 
 

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film 2012 ainsi que la catégorie Film comique.