Critique Bluray: Baby Driver

71lpVwUR5EL._SL1000_.jpg

Réalisation Edgar Wright
Scénario Edgar Wright
Acteurs principaux
Sociétés de production Media Rights Capital
Big Talk Productions
Working Title Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre comédie policière
Durée 113 minutes

LE FILM:

3.5

Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.

Après la trilogie « Cornetto »et « Scott Pilgrim », Edgar Wright est débarqué du projet « Ant Man ». La déception passée, le cinéaste britannique s’attaque à un projet auquel il pense depuis une vingtaine d’années, « Baby Driver ». A travers le polar, il s’amuse avec l’importance de la musique au cinéma. Son héros, Baby, passe tout son temps les écouteurs sur les oreilles et ne conçoit pas sa vie sans le support des morceaux enregistrés sur ses différents ipods. Si le scénario rappelle grandement le « Drive » de Winding Refn et si le film évoque le Cinéma de Tarantino, « Baby Driver » est un film gadget et comme tous les gadgets, on peut s’en passer mais on adore ça! Wright rythme ses nombreuses scènes d’action par une BO 70’s-80’s allant jusqu’à les rythmer par les bruits des armes à feu! Le résultat est ultra fun et souvent jubilatoire!

TECHNIQUE:

5

Un must à tous les niveaux! Un bluray de démo!

BONUS:

5

Un must également côté bonus avec des scènes coupées, making of, storyboards, audition, répétitions, clips…

VERDICT:

4

Une édition top pour le film fun de l’année!

Disponible en Bluray (19.99 euros) chez SPHE


CRITIQUE BLU-RAY: LA VIE DE DAVID GALE

71CiuZRzHlL._SL1290_

  • Réalisé par :  Alan Parker
  • Avec : Kevin Spacey , Kate Winslet , Laura Linney …
  • Durée :
    2h2min
  • Pays de production :
     Américaine
  • Année de production :  2001
  • Titre original : THE LIFE OF DAVID GALE
  • Distributeur :
    UNITED INTERNATIONAL PICTURES

LE FILM: 7/10

Depuis des mois, le procès de David Gale, un universitaire qui lutte contre la peine de mort, défraie la chronique. On l’accuse d’avoir violé et tué Constance Harraway, une jeune femme impliquée dans le même combat. Peu de temps avant son exécution, Gale accorde une interview à Bitsey Bloom, destinée à le réhabiliter. D’abord sceptique, La journaliste finit par être convaincue de son innocence. Bitsey s’engage alors dans une enquête de la dernière chance…

Dernier film du cinéaste anglais Alan Parker, « la Vie de David Gale » remonte déjà à 2003. Spécialiste du film « à thèse », Parker s’est attaqué entre autres aux prisons turques (midnight Express), au Vietnam et ses conséquences (Birdy), au Ku Klux Klan (Mississipi Burning) et se penche ici à la peine de mort, sentence toujours administrée dans certains états d’Amérique. Si l’on peut reprocher un manque de finesse au cinéaste, défaut récurrent, et le choix de démontrer la faillibilité du système plutôt que son côté inhumain, force est de reconnaître qu’il le fait avec une certaine efficacité. Le récit est prenant, le twist final plein de surprises et l’interprétation des deux comédiens Kevin Spacey/Kate Winslet parfaite! Un très bon divertissement!

TECHNIQUE: 7/10

Une bonne copie malgré un grain très présent!

BONUS: 0/10

Rien à se mettre sous la dent, dommage!

VERDICT: 7/10

Un thriller à thèse efficace à défaut d’être tout à fait pertinent!

Disponible en blu-ray (14.99 euros) chez Universal Pictures dès le 1er avril

CRITIQUE BLU-RAY: MARGIN CALL

LE FILM: 8.5/10

Pour survivre à Wall Street, sois le premier, le meilleur ou triche. La dernière nuit d’une équipe de traders, avant le crash. Pour sauver leur peau, un seul moyen : ruiner les autres…

Pour son premier film, J.C.Chandler nous propose de suivre les 24 premières heures de la dernière crise financière au sein d’une banque. Du premier soupçon d’un jeune trader à la décision prise par le grand chef qui va entraîner une réaction en chaînes, nous est dépeint le quotidien d’une banque d’investissement et de ses employés! Une dizaine de personnages se croisent dans un décor quasi-unique et tout le film repose essentiellement sur les dialogues, remarquablement ciselés! Et la grande force du film est de nous parler de la crise sans nous noyer dans des explications incompréhensibles. On la vit de l’intérieur sans jamais perdre le fil et le plus drôle dans tout ça, c’est le moment où le patron de la banque demande au jeune trader de lui expliquer “in english”, comme s’il était un enfant! L’autre force du film réside dans son énorme casting:  Kevin Spacey, le chef du service “gestion des risques”, qui pleure la mort de son chien, Paul Bettany, le jeune trader accro à la nicorette, Jeremy Irons, le grand manitou prêt à répandre la crise pour sauver ses billes, Zachary Quinto, le trader à l’origine de la découverte, Simon Baker, Demi Moore et Stanley Tucci!

Une belle réussite, pendant idéal au documentaire “Inside Job”!

Copie parfaite pour ce blu-ray, rien à dire!

LES BONUS: 8/10

Outre les bandes-annonces, ce blu-ray nous propose un making-of (4 mins!) sans intérêt et une interview d’une heure et quart du réalisateur qui revient sur sa jeune carrière et sur le film, passionnant!

VERDICT: 8/10

L’un des meilleurs films de l’année à découvrir si ce n’est déjà fait!

Disponible en DVD (19,99 euros) et blu-ray (24,99 euros) chez ARP SELECTION dès le 2 octobre