Critique Dvd: Du sang dans la sierra

Du-sang-dans-la-Sierra-DVD.jpg

LE FILM:

3.5

Accusé à tort du meurtre de deux vieux chercheurs d’or et du voleur qu’il a abattu en légitime défense, Nick Buckley n’a pas d’autre choix que de s’enfuir. Aidé de Luella Purdy, une marchande ambulante à qui il a acheté des couvertures et des médicaments pour sa jument, il se lance sur les traces de Brandaw, le complice de l’homme qu’il a tué. Une traque d’autant plus difficile qu’il a lui-même à ses trousses le shérif et ses hommes, tous convaincus qu’ils poursuivent un gibier de potence. Mais Buckley sait que, rejoint par des individus de son espèce, Brandaw se dirige vers la mine des chercheurs d’or, guidé par la carte qu’il leur a volé…

Réalisé en 1948 par George Sherman, « Du sang dans la sierra » est un divertissement assez plaisant même si le scénario n’est pas des plus originaux et des plus aboutis. Cette traque plutôt « familiale » se regarde toutefois avec un certain plaisir grâce à la mise en scène maîtrisée de Sherman, les nombreux extérieurs et une photo assez réussie. On peut tout de même regretter un certain manque de charisme chez les rôles principaux notamment Robert Young et Marguerite Chapman. Plaisant!

TECHNIQUE:

4

Une copie assez propre malgré quelques défauts de pellicule et le flou sur certains plans.

BONUS:

2.5

On trouve une galerie photos et les traditionnelles présentations de Tavernier et Brion.

VERDICT:

3.5

Un western mineur mais divertissant!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez SIDONIS

CRITIQUE BLU-RAY: A L’ABORDAGE

81uRKMPcn7L__SL1500_

LE FILM: 8.5/10

Au XVIIIème siècle, des pirates de Madagascar menacent le commerce des Indes. La marine anglaise charge un de ses plus brillants officiers d’infiltrer le repaire de flibustiers. Mais celui-ci est alors soupçonné et échappe à la mort grâce à une belle pirate…

0

Avec près d’une centaine de films réalisés en 35 ans de carrière, George Sherman fait partie de ces artisans hollywoodiens sans coups d’éclat mais sur qui les studios pouvaient compter. Sorti en 1952, alors que le « film de pirates » est en voie d’extinction, A l’Abordage est un divertissement parfaitement réussi! Réunissant Errol Flynn, Maureen O’hara et Anthony Quinn, il s’agit d’une histoire d’espionnage qui aurait d’ailleurs très bien pu se situer dans un tout autre contexte, combinée à un vrai film d’aventures et la dose de romance qu’il faut pour combler tous les publics. Bourré d’humour, notamment avec le personnage incarné par Flynn ainsi que celui de la princesse indienne, parfaite ravissante idiote, le film offre également ce qu’il faut de combats à l’épée et d’abordages! Un vrai régal!

TECHNIQUE: 9/10

Une copie quasiment irréprochable offrant définition et couleurs éclatantes! Pour le son, il vaut mieux privilégier la VO beaucoup plus équilibrée que la VF dont le doublage n’est pas des plus réussis!

BONUS: 5/10

Unique bonus, la présentation de Patrick Brion (13 mins) très emballé lui aussi par le film qui dévoile quelques anecdotes dont l’abus de vodka orange par Errol Flynn!

VERDICT: 8.5/10

Un divertissement brillant dans des conditions optimales!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Filmedia dès le 20 novembre