Critique: Pirates des Caraïbes, la Vengeance de Salazar

106609.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales
Réalisation Joachim Rønning
Espen Sandberg
Scénario Jeff Nathanson
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Jerry Bruckheimer Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Durée 129 minutes
Sortie 24 mai 2017

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…

Après trois volets réalisés par Gore Verbinski et un quatrième par Rob Marshall, la saga « Pirates des Caraïbes » accouche d’un cinquième volet réalisé par Joachim Ronning et Espen Sandberg! Autant dire que l’on attendait pas grand chose d’un nouvel épisode des aventures de Jack Sparrow qui commençaient à sentir un peu le réchauffé. Et bien, les fans seront ravis, les autres ne seront pas franchement surpris tant la recette est inchangée avec pour ingrédients principaux de l’humour, de l’action et beaucoup de fantastique! On reconnaîtra à cette suite, à défaut d’originalité, d’être rythmée et de respecter le cahier des charges et on appréciera la prestation de Javier Bardem en fantôme de soldat espagnol bien badass! Va quand même falloir penser à clore cette saga bientôt…

3

Critique Ressortie: la Taverne de la Jamaïque

407280.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    20 juillet 1939
  • Réalisé par :
    Alfred Hitchcock
  • Avec :
    Charles Laughton, Maureen O’Hara, Leslie Banks…
  • Durée :
    1h38min
  • Année de production :  1939
  • Titre original : JAMAICA INN
  • Distributeur :
    ACTION
  • Ressortie par Carlotta le 14 octobre 2015

A la mort de sa mère, la jeune Mary Yellard part en Cornouailles retrouver la seule famille qui lui reste : sa tante Patience et son mari Joss. Ce dernier est le tenancier de la taverne de la Jamaïque, un lieu à la réputation des plus sordides, repaire des brigands du coin. Le soir de son arrivée, Mary sauve la vie d’un des malfrats, Jem Trehearne, accusé d’avoir volé une part de leur dernier butin. Tous deux parviennent à s’échapper de la taverne et trouvent refuge chez l’excentrique juge Pengallan. Mais ils ignorent que ce dernier est en réalité le chef des bandits, à la tête de toutes les opérations de pillage…

Avant « Rebecca » et « Les Oiseaux », Hitchcock adaptait en 1939 une première fois Daphné du Maurier avec « la Taverne de la Jamaïque ». Loin de des ambiances hitchcockiennes habituelles, on est ici plus proche de Stevenson avec cette histoire de pirates qui causent le naufrage des bateaux pour mieux les piller. Bien qu’Hitchcock détesta son film, « la Taverne de la Jamaïque » vaut le coup d’oeil pour sa mise en scène expressionniste et surtout la prestation habitée de Charles Laughton en juge douteux! Une curiosité à (re)découvrir en copie 4K grâce à Carlotta!

3.5

Critique Dvd: Cyclone à la Jamaïque

45646

  • Date de sortie :
    21 juillet 1965
  • Réalisé par :
    Alexander MACKENDRICK
  • Avec :
    Anthony QuinnJames CoburnDennis Price
  • Durée :
    1h44min
  • Pays de production :
    Grande-Bretagne
  • Année de production :  1965
  • Titre original : A HIGH WIND IN JAMAICA
  • Distributeur :
    FOX

LE FILM:

3.5

 

Installés à la Jamaique, les Thornton décident de renvoyer leurs six enfants en Angleterre, afin qu’ils grandissent dans un pays sûr et civilisé. Mais le navire qui les transporte est attaqué par la bande de pirates du capitaine Chavez. En plus de leur butin, les pirates emportent sans le savoir les enfants. Ils ne s’en aperçoivent qu’après avoir repris la mer. Pour certain, ces enfants vont leur porter malheur. Mais Chavez se lie d’amitié avec la petite Emily.

1503091_3_4008_anthony-quinn-et-james-coburn-dans-le-film

Si Alexander Mackendrick a surtout marqué les mémoires avec son chef d’oeuvre, « the Lady Killers« , Il réalisa en 1965 ce petit film d’aventures assez plaisant. Si l’on évite les lieux communs du film de pirates (chasse au trésor et batailles au sabre), le film se concentre sur le séjour forcé des enfants sur le bateau pirate et la relation entre eux et le capitaine incarné par un Anthony Quinn des grands soirs. Au départ, méchant et hostile, Chavez va petit à petit se prendre d’affection pour ses otages. Si son personnage opère un revirement plutôt positif, l’intérêt du film tient à sa description de l’enfance capable, par son absence de morale, du pire. James Coburn est parfait lui aussi!

TECHNIQUE:

4

 

Bien que non restaurée, la copie offre définition et couleurs exemplaires et les quelques défauts liés à l’âge ne sont pas un obstacle au plaisir su spectateur. Préférez la VO plus fine!

BONUS:

Pas de bonus comme toujours dans cette collection.

VERDICT:

3.5

 

Un film d’aventures très plaisant!

Disponible en DVD( 16.99 euros) chez ESC CONSEILS

 

Critique Bluray: Le Cygne Noir

91w9TJSKV2L._SL1500_

  • Film d’aventures
  • Date de sortie :
    25 juillet 1947
  • Réalisé par :
    Henry KING
  • Avec :
    Tyrone POWER, Maureen O’Hara, Laird CREGAR…
  • Durée :
    1h25min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  1942
  • Titre original : THE BLACK SWAN
  • Distributeur :
    FOX EUROPA

LE FILM:

4

Après l’amnistie des pirates des Caraïbes, le Gouverneur de la Jamaïque charge le flibustier James Waring d’empêcher un capitaine renégat de reprendre ses attaques contre les bateaux de Sa Majesté. Mission particulièrement délicate.

290px-Tyrone_Power_Maureen_O'Hara_Black_Swan_8

Les amateurs de films de pirates ne peuvent que se réjouir de la réédition de cette pépite! Un casting brillant (Tyrone Power, Maureen O’Hara et un surprenant George Sanders), une mise en scène somptueuse, des scènes d’action réussies et une très belle photo font de ce Cygne Noir un grand divertissement!

TECHNIQUE:

4.5

Une magnifique copie qui ne laisse passer que quelques points blancs pardonnables. Pour le reste, définition et couleurs au top!

BONUS:

3.5

On trouve ici une présentation du film par Bertrand Tavernier ainsi qu’un court sujet sur les pirates au cinéma!

VERDICT:

4.5

Une jolie édition pour un grand film de pirates!

Disponible en DVD(16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Sidonis

CRITIQUE REPRISE: LES NOUVELLES (MES)AVENTURES D’HAROLD LLOYD

AFF LES NOUVELLES (MÉS)AVENTURES D'HAROLD LLOYD HD

  • Réalisé par :  Hal ROACH ,Harold Lloyd
  • Durée :
    48min
  • Pays de production :
     américain

Troisième grand comique du cinéma muet américain avec Charlie Chaplin et Buster Keaton, Harold Lloyd est resté célèbre comme « l’homme aux lunettes d’écaille ». Dans ce nouveau programme de 4 courts-métrages, il campe un personnage de jeune amoureux un peu gauche en prise à des situations plus loufoques les unes que les autres : qu’il soit maître-nageur malgré lui ou prisonnier d’une étrange tribu de femmes pirates, Harold Lloyd se joue de tous les obstacles pour séduire sa belle. Quatre histoires hilarantes et rocambolesques à découvrir pour la première fois en version numérique restaurée !

MON AMI LE VOISIN 01

Aux prises avec sa belle-mère ou son voisin, Harold Lloyd et son cinéma ne se démodent pas et la ressortie par Carlotta de ces quatre courts-métrages en version restaurée donnera l’occasion aux parents d’amener leurs enfants pour leur montrer qu’avant la 3D, on s’amusait bien aussi! La sortie idéale pour les vacances de Pâques!

Sortie le 9 avril

NOTE: 8/10

CRITIQUE DVD: CAPITAINE PHILLIPS

8135DiUp0UL._SL1500_

  • Réalisé par :  Paul Greengrass
  • Avec : Tom Hanks , Catherine Keener , Barkhad Abdi …
  • Durée :
    2h14min
  • Pays de production :
     Etats-Unis
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Captain Phillips
  • Distributeur :
    Sony Pictures Releasing France

LE FILM: 8/10

L’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens. La relation qui s’instaure entre le capitaine Richard Phillips, commandant du bateau, et Muse, le chef des pirates somaliens qui le prend en otage, est au coeur du récit. Les deux hommes sont inévitablement amenés à s’affronter lorsque Muse et son équipe s’attaquent au navire désarmé de Phillips. À plus de 230 kilomètres des côtes somaliennes, les deux camps vont se retrouver à la merci de forces qui les dépassent…

Quatre ans après Green Zone, Paul Greengrass revient avec une histoire vraie, celle d’une attaque de pirates somaliens contre un navire américain. Sur un sujet très proche du génial Hijacking, Greengrass propose un traitement très différent du film danois. Si le film nordique se concentrait sur les tractations entre la multinationale visée et les pirates, Greengrass ne renie pas son style et reste, lui, concentré sur le drame humain qui se noue sur le navire. Greengrass n’a pas son pareil pour immerger son public, à la limite du documentaire, comme il l’avait déjà prouvé avec Bloody Sunday ou Vol 93. Capitaine Phillips nous prend effectivement à la gorge dès les premières minutes pour ne plus nous lâcher durant deux heures; Tom Hanks n’est pas pour rien dans la réussite du film tant son interprétation est bluffante! Cerise sur le gâteau, sous le vernis se dessine un portrait désenchanté de la mondialisation.

TECHNIQUE: 8/10

Une copie très satisfaisante pour le support même si les scènes nocturnes souffrent d’un contraste insuffisant.

BONUS: 8/10

Outre un commentaire audio, on trouve un making of passionnant de près d’une heure qui donne entre autres la parole au vrai Capitaine Phillips!

VERDICT: 8/10

Une réussite de tension et de réalisme!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Sony Pictures Entertainment dès le 20 mars



CRITIQUE BLU-RAY: A L’ABORDAGE

81uRKMPcn7L__SL1500_

LE FILM: 8.5/10

Au XVIIIème siècle, des pirates de Madagascar menacent le commerce des Indes. La marine anglaise charge un de ses plus brillants officiers d’infiltrer le repaire de flibustiers. Mais celui-ci est alors soupçonné et échappe à la mort grâce à une belle pirate…

0

Avec près d’une centaine de films réalisés en 35 ans de carrière, George Sherman fait partie de ces artisans hollywoodiens sans coups d’éclat mais sur qui les studios pouvaient compter. Sorti en 1952, alors que le « film de pirates » est en voie d’extinction, A l’Abordage est un divertissement parfaitement réussi! Réunissant Errol Flynn, Maureen O’hara et Anthony Quinn, il s’agit d’une histoire d’espionnage qui aurait d’ailleurs très bien pu se situer dans un tout autre contexte, combinée à un vrai film d’aventures et la dose de romance qu’il faut pour combler tous les publics. Bourré d’humour, notamment avec le personnage incarné par Flynn ainsi que celui de la princesse indienne, parfaite ravissante idiote, le film offre également ce qu’il faut de combats à l’épée et d’abordages! Un vrai régal!

TECHNIQUE: 9/10

Une copie quasiment irréprochable offrant définition et couleurs éclatantes! Pour le son, il vaut mieux privilégier la VO beaucoup plus équilibrée que la VF dont le doublage n’est pas des plus réussis!

BONUS: 5/10

Unique bonus, la présentation de Patrick Brion (13 mins) très emballé lui aussi par le film qui dévoile quelques anecdotes dont l’abus de vodka orange par Errol Flynn!

VERDICT: 8.5/10

Un divertissement brillant dans des conditions optimales!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Filmedia dès le 20 novembre