CRITIQUE: TETE BRULEE (BOTTLE ROCKET)

original-cover-bottle-rocket

A peine sortie de l’hôpital où il était traité pour dépression, Anthony rejoint son ami Dignan. Les deux hommes imaginent un plan de casse. Ils décident d’aller demander l’aide de Mr. Henry…

16 ans avant son chef d’œuvre, Moonrise Kingdom, Wes Anderson faisait ses premiers pas avec Bottle Rocket, baptisé en France Tête Brulée, adaptation de son court-métrage du même nom! Si l’on y retrouve deux de ses comédiens fétiches, Luke et Owen Wilson, le style Anderson n’a pas encore vraiment trouvé sa voie! Dans cette comédie, on retrouve des personnages un peu barrés et une vision enfantine du monde mais la rigueur dans l’écriture et la mise en scène n’y sont pas encore vraiment Lire la suite

CRITIQUE: MINUIT A PARIS (2010)

Gil et Ines vont bientôt se marier. Ils viennent passer quelques jours à Paris avec les parents d’Ines. Gil, scénariste et écrivain peu satisfait de ses productions, se verrait bien emménager définitivement à Paris au grand dam de sa fiancée qui préfère la  Californie. Cette ville l’inspire, surtout quand il y pleut et il aurait rêvé connaître les années 20 en ce lieu. Un soir, alors qu’il part faire une marche à la recherche d’inspiration, il rencontre Hemingway et Scott Fitsgerald…

Cet homme-là est un génie! Woody Allen nous raconte pour la énième fois la même histoire mais pourtant le film est toujours unique! Non pas que « minuit à Paris » soit son meilleur film, mais il a quelque chose d’unique, de magique qui lui permet d’user de tous les clichés sans jamais tomber dans le ridicule! Woody Allen nous parle de son amour pour Paris, d’amour tout court, des artistes qu’il admire et enfin de la propension qu’a l’être humain à tomber dans la nostalgie.Dans le rôle de Woody Allen, euh pardon, de Gil, la bonne surprise est bien Owen Wilson, excellent à tous points de vue. Concernant le buzz Carla Bruni, avec un tout petit rôle (3 saynètes à peine), elle s’en tire plutôt pas mal. A noter que Woody s’est entouré pour ce film d’une équipe quasiment intégralement française, notamment du grand directeur photo Darius Khondji.

90 minutes de plaisir!