Critique Dvd: The Big Easy

515AkISPKBL

  • Date de sortie :
    27 mai 1987
  • Réalisé par :
    Jim McBride
  • Avec :
    Dennis Quaid, Ellen Barkin, Ned Beatty…
  • Durée :
    1h42min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  1986
  • Titre original : THE BIG EASY
  • Distributeur :
    PARI FILM

LE FILM:

3.5

Inspecteur à la Nouvelle-Orléans, McSwain ne crache pas sur les pots-de-vin et autres petits avantages. La belle vie, du moins jusqu’au jour où il doit faire équipe avec Anne Osborne, la séduisante assistante du Procureur. Alors que les cadavres commencent à s’accumuler autour d’eux, McSwain et Osborne ressentent une attirance réciproque. Une liaison qui risque de compliquer encore une enquête déjà pas simple.

« The Big Easy », c’est ainsi qu’on appelle la Nouvelle-Orléans et c’est un personnage à part entière de ce polar 80’s pas inoubliable mais fort sympathique! Réalisé par Jim McBride, ce film marqua les années 80 plus par son couple glamour Dennis Quaid/Ellen Barkin qui fonctionne à merveille. Cette histoire de corruption policière évite une ambiance trop noire pour privilégier la relation entre le flic et la procureure! Charmant!

TECHNIQUE:

3.5

Un résultat des plus convenables malgré quelques défauts mineurs! Côté son, privilégier la VO pour la qualité de la bande son et l’accent du personnage principal!

BONUS:

3

Outre une galerie photos, on trouve les présentations de Patrick Brion et François Guérif.

VERDICT:

3.5

Un polar rehaussé par le glamour de son couple vedette!

Disponible en DVD (16.99 euros) chez Sidonis


CRITIQUE SERIE: TREME(2010)

Une fois n’est pas coutume: c’est d’une série tv dont je vais vous parler! Diffusée dans un certain anonymat sur la chaîne série d’Orange, Treme vient de sortir en dvd chez Warner en exclusivité chez la FNAC. Et je vous engage à la découvrir au plus vite!

Tremé est un quartier de la ville de La Nouvelle-Orléans. La série se déroule trois mois après le passage de l’ouragan Katrina alors que les résidents de la Nouvelle-Orléans, musiciens, chefs, Indiens de Mardi Gras, essayent de reconstruire leurs vies, leurs maisons et leur culture unique.

Antoine Batiste est un joueur de trombone professionnel qui va de représentation en représentation afin de gagner tant bien que mal sa vie pour faire vivre son épouse et ses enfants. Son ex-femme, LaDonna, tient un bar en ville qui a souffert de l’ouragan, au cours duquel son frère Daymo a disparu. Elle se lance à sa recherche, et est aidée en cela par sa courageuse avocate, Toni Bernette, dont le mari, Cray, mélancolique prof de lettres à l’Université Tulane, déprime à cause du roman qu’il n’arrive pas à écrire. Leur fille, Sofia, prend des cours de piano dispensés par le passionné Davis McAlary, DJ et musicien touche-à-tout, nonchalant et un brin illuminé qui entretient une relation plus ou moins régulière avec Janette Desautel, chef-cuisinier dont les activités périclitent, les affaires ayant grandement souffert à la suite du passage de Katrina. Parallèlement à cela, on suit le cheminement d’Albert Lambreaux, Chef Indien de Mardi Gras qui essaye contre vents et marées de reformer son groupe. Il est épaulé par son fils Delmond, musicien de jazz new-yorkais reconnu dans le milieu à qui son père reproche de s’être éloigné de ses racines. Nous assistons aussi au destin de Sonny et d’Annie, deux musiciens de rue en couple qui officient au quartier français de la Nouvelle-Orléans.

Créée par la très créatrice (en matière de séries) chaîne américaine HBO, à qui l’on doit d’autres réussites comme « angels in America », « Big love », « les Soprano » ou encore « sex in the city », « Treme » est une série très ambitieuse de par son thème principal. C’est à une véritable incursion dans la Nouvelle-Orléans post-Katrina que les créateurs nous convient en nous contant l’histoire d’une vingtaine de personnages tous reliés par l’amour de leur ville et de la musique. De nombreuses scènes musicales émaillent d’ailleurs cette série et elles sont spécialement bien réussies. Les personnages, très approfondis sont interprétés par une belle brochette d’acteurs dont les excellents Steve Zahn, John Goodman et la formidable et fraichement oscarisée Melissa Leo!

La seule chose à espérer en attendant la saison 2 est qu’une chaîne française prenne le risque de la diffuser: c’est magnifique!