Critique: Justice League

4837499.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Après avoir retrouvé foi en l’humanité, Bruce Wayne, inspiré par l’altruisme de Superman, sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour affronter un ennemi plus redoutable que jamais. Ensemble, Batman et Wonder Woman ne tardent pas à recruter une équipe de méta-humains pour faire face à cette menace inédite. Pourtant, malgré la force que représente cette ligue de héros sans précédent – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash –, il est peut-être déjà trop tard pour sauver la planète d’une attaque apocalyptique…

« Justice League » visiblement conçu pour concurrencer les Avengers, réunit donc tous les super-héros DC Comics, à savoir Batman, Superman, Wonder Woman, Flash, Aquaman et Cyborg. Si les films de super-héros tendaient ces dernières années à rendre ces derniers plus humains et ancrés dans le réel, ce Justice League confronte la joyeuse bande reconstituée à un super méchant cornu tout droit sorti de la mythologie! Bâti sur un scénario indigent et sans surprise (l’avenir de la Terre tient à la réunion de trois boîtes sacrées volées par le Steppenwolf que les héros devront récupérer!), « Justice League » n’a comme seul intérêt que l’éclosion de Flash, incarné par le jeune Ezra Miller, et quelques vannes envoyées entre les héros. Le reste est un bouillon indigeste servi par des effets spéciaux et une photo d’une laideur qui, après « Thor Ragnarok », semblent être de mises dans ce type de « produits ». Encore un film que l’on oubliera aussi vite!

1

Critique Dvd: le Masque Arraché

81dCUtZrP+L._SL1500_.jpg

Titre original Sudden Fear
Réalisation David Miller
Scénario Roman :
Edna Sherry
adaptation :

Lenore J. Coffee
Robert Smith
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 110 min.
Sortie 6 août 1952

LE FILM:

4

Alors qu’elle supervise les auditions de sa prochaine pièce, la dramaturge Myra Hudson rejette la candidature du jeune acteur Lester Blaine. Elle le retrouve peu après dans le train qui la ramène à San Francisco, en tombe amoureuse et l’épouse rapidement. Mais Lester renoue avec Irène, sa précédente petite amie : ils décident d’éliminer Myra.

On connaît très peu le cinéaste David Miller; on lui doit pourtant l’excellent « seuls sont les indomptés »! « Le Masque Arraché », film noir réalisé en 1952 vaut également le détour, ne serait-ce que pour son duo d’acteurs Joan Crawford/Jack Palance! Ce film noir est donc un jeu de dupes entre la dramaturge richissime Myra Hudson et l’acteur Lester Blaine. Alors que ce dernier tente de faire main basse sur sa fortune, la dramaturge va s’en apercevoir et tenter de contrecarrer ses plans. Mis en scène avec une vraie maîtrise, ce film noir vaut vraiment le coup d’oeil et donne envie de découvrir l’oeuvre d’un cinéaste peu connu, David Miller!

TECHNIQUE:

4

Une copie extrêmement propre, parfois même presque trop lisse. Le son est également impeccable; à noter l’absence de VF.

BONUS:

3.5

Une présentation érudite d’Antoine Sire sur la carrière de David Miller est le seul bonus de cette édition.

VERDICT:

4

Un polar méconnu à découvrir!

Disponible en DVD (14.99 euros) chez RIMINI EDITIONS dès le 14 février 2017

Critique Bluray: Garde à vue

61mjjmi2hl-_sl1000_

Réalisation Claude Miller
Scénario Claude Miller
Jean Herman
Michel Audiard (dialogues)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Policier
Durée 84 minutes
Sortie 23 septembre 1981

LE FILM:

4.5

Un face-à-face inoubliable au cours duquel deux hommes s’affrontent et cherchent à se détruire. Pour avoir retrouvé le corps d’une adolescente violée et étranglée, et prévenu la police, maître Martinaud est placé en garde à vue le soir du jour de l’an…

Après « la Meilleure façon de marcher » et « Dites-lui que je l’aime », « Garde à vue » est le troisième long métrage de Claude Miller. Ce huis-clos est la confrontation entre Martinaud (Michel Serrault) et l’Inspecteur Gallien (Lino Ventura), lors d’une nuit de garde à vue le soir de la Saint Sylvestre. Gallien, persuadé de la culpabilité de Martinaud dans le viol et e meurtre de deux jeunes filles, va passer la nuit à tenter de le faire avouer. Tout semble en effet contre le notable: des années de frustration sexuelle auprès de sa femme mais aussi un amour secret dans le passé pour une enfant… Le scénario est implacable et les dialogues d’Audiard comme toujours finement ciselés mais que dire de la mise en scène de Miller dans un exercice ô combien compliqué (un huis-clos autour d’un bureau!): chef d’oeuvre!

TECHNIQUE:

4

Un grain très présent mais un résultat très correct dans l’ensemble!

BONUS:

4.5

On trouve ici un documentaire passionnant avec les interventions de toute la famille Miller dont Claude Miller, un court retour sur le film par Patrice Leconte et une interview d’époque de Serrault par Drucker.

VERDICT:

4.5

Classique, indispensable!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez TF1 VIDEO

Critique Bluray: la Petite Voleuse

71S5hXSf2-L._SL1500_.jpg

Réalisation Claude Miller
Scénario François Truffaut
Claude de Givray
Claude Miller
Luc Béraud
Annie Miller
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 109 minutes Drapeau de la France
105 minutes Drapeau des États-Unis
Sortie 21 décembre 1988

LE FILM:

4.5

France, 1950. Janine commet de petits larcins après l’école. Elle rencontre Raoul, qu’elle considère comme son alter-ego, et devient sa maîtresse. Lorsque Janine se fait arrêter, Raoul fuit, mais Janine décide de garder l’enfant qu’elle attend de lui.

Trois ans après « l’Effrontée », Claude Miller exploite un synopsis de François Truffaut, « la Petite Voleuse« . Rien de surprenant que ce soit l’auteur des « 400 Coups » qui soit derrière l’histoire de cette jeune femme qui ne peut s’empêcher de voler et de vivre sa vie au jour le jour. Si le film de Claude Miller est si réussi et si touchant, c’est évidemment encore grâce à la superbe interprétation pleine de fraîcheur et de fougue de Charlotte Gainsbourg. Intemporel!

TECHNIQUE:

4.5

Très bonne copie, avec une très belle définition.

BONUS:

4.5

On trouve les mêmes bonus que sur « l’effrontée », à savoir un document dans lequel les collaborateurs de Miller reviennent sur la genèse du film, l’avis d’un artiste sur le film (ici le réalisateur Stéphane Brizé) et une interview de Charlotte Gainsbourg.

VERDICT:

4.5

Encore une très belle édition pour un film magnifique!

Disponible en Bluray (14.99 euros) chez TF1 VIDEO dès le 25 octobre

 

Critique Bluray: l’Effrontée

719P-IT0-bL._SL1500_.jpg

 

Réalisation Claude Miller
Scénario Claude Miller
Luc Béraud
Bernard Stora
Annie Miller
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 96 minutes
Sortie 11 décembre 1985

LE FILM:

4.5

Charlotte, 13 ans, vit en province avec son père, son frère et Léone, la bonne. Pour elle l’été s’annonce sans intérêt. Un jour, son chemin croise celui de Clara, une jeune pianiste prodige. Cette rencontre va bouleverser sa vie.

Deux ans après « Mortelle Randonnée », « l’Effrontée » est le cinquième film de Claude Miller. Pour incarner Charlotte, jeune adolescente en quête d’une vie meilleure, il fait confiance à Charlotte Gainsbourg qu’il a remarqué dans « Paroles et Musique » de Chouraqui. Le miracle aura lieu: la fille du chanteur dégage une présence unique et un naturel incroyable. Cette chronique douce amère sur l’adolescence fait mouche par sa justesse, sa finesse et son intelligence. Le film sera un vrai succès et permettra à Bernadette Lafont et Charlotte Gainsbourg de glaner chacune un César. Le revoir plus de trente ans après confirme tout le talent et l’importance de l’oeuvre de Claude Miller.

TECHNIQUE:

4.5

Une copie irréprochable à tous points de vue.

BONUS:

4.5

On trouve ici un document passionnant dans lequel toute l’équipe revient sur la genèse du projet, un très joli sujet dans lequel Ludivine Sagnier explique l’importance du film dans son enfance en tant que spectatrice et enfin une passionnante interview de Charlotte Gainsbourg.

VERDICT:

4.5

L’un des plus beaux films de Claude Miller dans une édition parfaite!

Disponible en Bluray (14.99 euros) chez TF1 VIDEO dès le 25 octobre

 

Critique Bluray: A Vif !

71C4cDL4UtL._SL1500_.jpg

Titre original Burnt
Réalisation John Wells
Scénario Steven Knight
Sociétés de production 3 Arts Entertainment
Double Feature Films
PeaPie Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique
Durée 100 minutes
Sortie 4 novembre 2015

LE FILM:

2.5

Plus qu’un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronnée par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, l’enfant terrible de la scène gastronomique parisienne sombre dans l’alcool et la drogue. Quelques années plus tard, il a retrouvé la voie de la sobriété. Entouré de jeunes commis et chefs de parties, il relance un restaurant londonien, déterminé à obtenir le graal de la gastronomie : une troisième étoile. Hanté par les fantômes du passé, le chemin de la rédemption s’annonce plus âpre que prévu.

Les genres du film de danse ou du film de cuisine accouchent rarement de grands films, c’est comme ça sans que l’on sache l’expliquer. « A Vif! » n’est pas désagréable pour autant! Si l’histoire est un peu cousue de fil blanc, le quotidien d’une cuisine d’un grand restaurant est assez bien décrit et le casting Bradley Cooper/Omar Sy/Sienna Miller plutôt convaincant. Autour d’eux, une ribambelle de seconds rôles de choix est là pour faire joli sur l’affiche: Emma Thompson, Uma Thurman ou encore Alicia Vikander! Quoi qu’il en soit, si le film ne restera pas dans les annales, il donne sacrément faim et ravira les fans de Top Chef!

TECHNIQUE:

4

Rien à dire, c’est tout bon!

BONUS:

3.5

On trouve ici un making of, des scènes coupées et une interview de Bradley Cooper, tout ceci un peu promo.

VERDICT:

2.5

Un divertissement culinaire qui ouvre l’appétit!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez M6 VIDEO

 


Critique Bluray 3D: Mad Max Fury Road

81eBLJvXKGL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    14 mai 2015
  • Réalisé par :
    George Miller
  • Avec :
    Tom Hardy, Charlize Theron, Nicholas Hoult…
  • Durée :
    2h
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Mad Max : Fury Road
  • Distributeur :
    Warner Bros Pictures France

LE FILM:

4.5

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

Alors que la mode des reboots bat son plein, on avait tout à craindre d’une nouvelle aventure de Mad Max mais aussi tout à espérer, d’autant que George Miller, le « papa » de la première trilogie y travaille depuis presque 20 ans! Avec « Lorenzo », « Babe » ou « Happy Feet », Miller avait gardé des forces pour ce retour de Max! Et bien, cette longue attente est plus que récompensée!

Durant deux heures, peu de dialogues mais un Opéra flamboyant, un déluge d’explosions, un pur shoot de plaisir cinéphilique pur! Délaissant au maximum les effets numériques, Miller privilégie les cascades vintage et offre un spectacle d’une imagination débridée. Si Tom Hardy donne un nouveau visage à Max, plus sensible et humain peut être, la vraie surprise vient de Charlize Theron et son crâne rasé qui donne une dimension féministe au projet. Si vous aimez vous reposer au cinéma, passez votre chemin, sinon, courez voir l’un des plus grands films d’action de tous les temps!

TECHNIQUE:

5

De la démo pure! Définition, couleurs et son tonitruant au programme! La 3D, sans dédoublement, vaut surtout pour la profondeur de champ même si les rares jaillissements sont très réussis!

BONUS:

4

Making of de près d’1h30 très réussi divisé en plusieurs modules qui reviennent entre autres sur les cascades et les véhicules ainsi que quelques scènes coupées.

VERDICT:

4.5

Le film d’action de l’année dans une édition indispensable!

Disponible en Steelbook Ultimate (34.99 euros) chez Warner Bros