Critique Bluray: Lorenzo

Titre originalLorenzo’s Oil
RéalisationGeorge Miller
ScénarioGeorge Miller
Nick Enright
Acteurs principauxNick Nolte
Susan Sarandon
Peter Ustinov
Sociétés de productionUniversal Pictures
Pays d’origine États-Unis
GenreDrame
Durée129 minutes
Sortie10 mars 1993

En 1984, Augusto et Michaela Odone apprennent que leur fils de cinq ans, Lorenzo, est atteint d’une maladie rare, réputée incurable, l’adrénoleucodystrophie (ALD), qui provoque la détérioration brutale et irréversible du système nerveux. Totalement étrangers au monde médical et scientifique, les Odone vont se battre pour leur fils.

LE FILM:

Après trois Mad Max et un gros film hollywoodien, « les Sorcières d’Eastwick », le cinéaste australien se lance dans un projet de prime abord surprenant. Tiré d’une histoire vraie, « Lorenzo » raconte le combat d’une famille dont le fils de 5 ans se trouve condamné par une maladie orpheline qui détruit son cerveau. Alors que les médecins lui donnent deux ans à vivre, la mère lui consacre tout son temps à s’occuper de lui et son père, Augusto délaisse son métier pour se documenter et tenter de trouver la faille dans la progression de la maladie. Pur mélo sur le fond, Lorenzo trouve tout son intérêt dans son traitement, le film de Miller tenant plus sur la forme du film d’action voire parfois d’horreur. Le cinéaste raconte chronologiquement le terrible combat de cette famille à travers des scènes souvent très courtes mais frontales, toujours liées par un fondu enchaîné pour mieux signifier les épisodes successifs traversés par les Odone. Si Miller n’édulcore rien des crises, des larmes, des tensions, Lorenzo n’est jamais dans le tire-larmes, gardant le spectateur sous tension permanente. Ignoré voire déglingué par la critique lors de sa sortie, « Lorenzo » a gagné avec le temps ses galons de très beau film et sa ressortie en bluray mettra fin à l’injustice qu’il a subi par le passé. D’autant que le couple Sarandon/Nolte livre une prestation à couper le souffle!

TECHNIQUE:

Très belle copie remasterisée qui met en valeur la très belle photo du film!

BONUS:

Outre quelques bandes annonces, on trouve une intéressante analyse du film par un critique de cinéma, Rafik Djoumi.

VERDICT:

Une bien belle édition pour réhabiliter un très bon film de George Miller!

Disponible en combo bluray/dvd chez Elephant Films

Critique Dvd: l’Affaire Cate McCall

81vmHfe3cJL._SL1500_

LE FILM:

2.5

Guérie de son alcoolisme, l’avocate Cate McCall souhaite être réintégrée au barreau, Elle accepte de défendre une femme condamnée pour meurtre, qui ne cesse de clamer son innocence. Elle découvre alors un vaste réseau de corruption qui touche tous les échelons de la police, Mais que vaut sa parole contre celle des autorités ? Que vaut sa vie contre la carrière de flics haut placés ?

Sorti directement chez nous en vidéo « l’Affaire Cate McCall » comblera les amateurs de films à procès. Si l’intrigue n’est pas des plus originales, le film reste assez plaisant en particulier grâce à l’interprétation très juste de Kate Beckinsale en avocate qui lutte pour regagner une crédibilité mise à mal par son alcoolisme et retrouver la garde de sa fille. Dans un second rôle, on retrouve avec plaisir Nick Nolte dans le rôle du mentor et ami de l’avocate. Dommage que la facture très télévisuelle du projet l’empêche de prendre plus d’ampleur.

TECHNIQUE:

4

Rien à dire, c’est impeccable!

BONUS:

0.5

Une bande-annonce et c’est tout!

VERDICT:

2.5

Un film de procès plutôt correct!

Disponible en DVD  (14.99 euros) chez Rimini Editions