Critique: Tully

4397667.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Jason Reitman
Scénario Diablo Cody
Acteurs principaux
Sociétés de production Bron Studios
Right of Way Films
Denver and Delilah Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Durée 96 minutes
Sortie 27 Juin 2018

Marlo, la petite quarantaine, vient d’avoir son troisième enfant. Entre son corps malmené par les grossesses qu’elle ne reconnaît plus, les nuits sans sommeil, les repas à préparer, les lessives incessantes et ses deux aînés qui ne lui laissent aucun répit, elle est au bout du rouleau.
Un soir, son frère lui propose de lui offrir, comme cadeau de naissance, une nounou de nuit. D’abord réticente, elle finit par accepter. Du jour au lendemain, sa vie va changer avec l’arrivée de Tully…

Six ans après « Young Adult », le trio Jason Reitman à la réalisation/ Diablo Cody au scénario/ Charlize Theron devant la caméra est reconstitué. Marlo attend son troisième enfant alors que s’occuper de son fils, apparemment autiste, est déjà un combat. Dépression post-partum, épuisement et découragement la guettent alors que son mari, fort gentil au demeurant, passe ses soirées à jouer en réseau. La venue d’une nounou de nuit pourrait peut-être lui sauver la mise…

Cette chronique sur la grossesse et le couple bénéficie du regard aiguisé de Diablo Cody et de la magnifique interprétation de Charlize Theron mais aussi de sa complicité avec Mackenzie Davis. Le twist final enfonce le clou sur la difficulté d’être mère et Reitman offre ici son meilleur film depuis Juno.

4.5

Publicités

Critique Bluray: Le Petit Locataire

816HCHlXf8L._SL1500_.jpg

Réalisation Nadège Loiseau
Scénario Fanny Burdino
Julien Guetta
Nadège Loiseau
Mazarine Pingeot
Acteurs principaux
Sociétés de production France 2 Cinéma
Rhône-Alpes Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 99 minutes
Sortie 16 novembre 2016

LE FILM:

4

Le test est positif ! Nicole 49 ans, est enceinte. Catastrophe ou bonne nouvelle ? Toute la famille est sens dessus dessous.

Karin Viard en mère presque quinquagénaire d’une famille type Groseille qui tombe à nouveau enceinte! On aurait pu craindre beaucoup d’un pitch pareil et pourtant ce premier film de Nadège Loiseau s’avère une bien jolie surprise! On y traite de la famille et de la transmission avec légèreté et humour sans tomber dans la gaudriole! Et si l’on suit avec tant de plaisir les aventures de cette famille un peu tordue, c’est surtout grâce à ses interprètes, Karin Viard bien sûr mais aussi l’excellent Philippe Rebbot, la toujours juste Hélène Vincent et la révélation Manon Kneusé, parfaite en « mère de merde »! Un « Petit locataire » à voir sans préavis!

TECHNIQUE:

4.5

C’est parfait!

BONUS:

4.5

On trouve ici des scènes coupées dont certaines vraiment intéressantes et surtout le court métrage de la réalisatrice qui a inspiré ce long (avec Fabienne Babe à la place de Karine Viard!)

VERDICT:

4

Une comédie réjouissante!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez DIAPHANA dès le 21 mars

CRITIQUE: 17 FILLES

19828366_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans une petite ville au bord de l’océan, dix-sept adolescentes d’un même lycée prennent ensemble une décision inattendue et incompréhensible aux yeux des garçons et des adultes : elles décident de tomber enceintes en même temps…

Pour leur premier long métrage, les deux réalisatrices Delphine et Muriel Coulin s’inspirent d’un fait divers qui se déroula dans un lycée américain dans lequel 17 adolescentes tombèrent enceintes presque simultanément. En situant l’action dans leur ville d’origine, Lorient, elles apportent une dimension sociale en plus de la simple chronique adolescente. Non seulement les jeunes héroïnes sont insouciantes et influençables comme tous les adolescents mais en plus, elles ne nourrissent aucun espoir concernant leur avenir. Elles décident donc de prendre leur vie en main en devenant mères, le constat n’en sera que plus cruel. Ne jugeant jamais leurs personnages, les sœurs Coulin proposent une chronique douce amère très réussie, rappelant le Virgin Suicides de Sofia Coppola et les actrices toutes épatantes n’y sont pas pour rien.

Un premier bébé très réussi pour Muriel et Delphine Coulin!

NOTE: 8/10