2017: les 10 Films qu’il faut avoir vus

podium.jpg

2017 restera comme un bon cru avec beaucoup de plaisir et beaucoup de difficultés à choisir ces 10 films! N’hésitez pas à commenter avec vos 10 coups de coeur!

10- JEUNE FEMME de Léonor Serraille

3097310.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’une des femmes de l’année! Avec une Laetitita Dosch inoubliable!

9- CARRE 35 d’Eric Caravaca

5699757.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une quête familiale filmée comme un thriller! Le doc de l’année!

8- GRAVE de Julia Ducournau

538324.jpg

Le Cinéma  de genre n’est pas mort! Julia Ducounau ressuscite le film de cannibales pour l’un des chocs de l’année!

7- PETIT PAYSAN d’Hubert Charruel

207157.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le drame agricole à la lisière du fantastique! L’une des grosses surprises de l’année!

6- AU REVOIR LA HAUT d’Albert Dupontel

196053.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film français le plus ambitieux de l’année avec un Dupontel qui passe dans la cour des grands!

5- THE LOST CITY OF Z de James Gray

490751.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’aventure dans ce qu’elle a de plus beau! Le Cinéma américain peut encore nous éblouir!

4- THE FLORIDA PROJECT de Sean Baker

1594606.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’un des grands films sur l’enfance! Le coup de coeur de cette fin d’année!

3- LA LA LAND de Damien Chazelle

169386-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le magnifique hommage de Chazelle à la Comédie Musicale et au jazz, le film culte de l’année!

2- FAUTE D’AMOUR d’Andreï Zviaguintsev

588369.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Zviaguintsev confirme son immense talent avec un prix du Jury à Cannes amplement mérité!

1- 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo

184359.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Aussi important sur le fond que pertinent sur la forme, LE film sur les années Sida en France!

 

 

Publicités

Critique: Jeune Femme

3097310.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Léonor Serraille
Scénario Léonor Serraille
Acteurs principaux

Lætitia Dosch
Souleymane Seye Ndiaye
Grégoire Monsaingeon
Léonie Simaga
Nathalie Richard

Sociétés de production Blue Monday Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 97 minutes
Sortie 1er novembre 2017

Un chat sous le bras, des portes closes, rien dans les poches, voici Paula, de retour à Paris après une longue absence. Au fil des rencontres, la jeune femme est bien décidée à prendre un nouveau départ. Avec panache.

Caméra d’Or au dernier Festival de Cannes, « Jeune femme » est le premier film de Leonor Seraille. Cette « jeune femme », c’est Paula, qui, alors qu’elle supporte mal sa séparation avec un photographe célèbre, pique sa crise et se retrouve aux urgences psychiatriques! Survoltée, elle enchaîne les propos surréalistes; elle est de ceux que l’on regarde, dans le métro, en se disant « pauvre gars » ou « pauvre fille » et en passant notre chemin. C’est justement ce que tout le monde fait avec elle, même sa propre mère qui ne veut plus la voir. Elle se retrouve donc à la rue, passant de chez une amie à une chambre d’hôtel minable, d’un job de baby sitter alors que sa seule référence tient à « j’adore les enfants », à un boulot de vendeuse de lingerie. Tout ce qu’elle veut, c’est être aimée et se faire une place dans une société pas faite pour elle.

Ce premier film, plein de vitalité et d’idées, est l’occasion de découvrir une actrice, déjà aperçue dans « la Bataille de Solférino », Laetitia Dosch, impressionnante dans la variété de son jeu et sa fraîcheur. Un magnifique portrait d’une jeune femme perdue pour l’un des films les plus attachants de l’année!

4.5