Critique Bluray: Petit Paysan

71-1ql3lEHL._SL1000_.jpg

Réalisation Hubert Charuel
Scénario Hubert Charuel

Claude Le Pape

Acteurs principaux
Sociétés de production Domino Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 90 minutes
Sortie 30 août 2017

LE FILM:

4.5

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Fils d’agriculteur, Hubert Charruel a choisi le Cinéma plutôt que la vie de paysan. Pour son premier film, il choisit toutefois de s’intéresser à ce qu’il connaît bien, la vie à la ferme. L’originalité de « Petit Paysan » est d’avoir éviter le film « social » ou le documentaire pour opter pour un film de genre. Dès la première scène, un rêve dans lequel Pierre, jeune agriculteur, se voit obligé de se faufiler, dans sa maison, entre les vaches , pour atteindre sa cuisine, on sent qu’on est en face d’un objet filmique original. Pierre, le personnage principal, ne vit que pour ses vaches laitières, obsédé par leur bien être et leurs performances, ne prend même pas le temps de s’occuper de lui, alors que sa mère tente de le caser auprès de la boulangère. Alors que les infos parlent sans cesse d’une nouvelle épidémie qui cause l’éradication de nombreux cheptels, il découvre que l’une de ses vaches en est atteinte. Le film vire alors au thriller et si Pierre n’a pas à cacher un corps humain, c’est le corps de l’une de ses vaches qu’il doit faire disparaître pour sauver le reste de son troupeau. Paranoïa et angoisse deviennent alors le quotidien du jeune paysan qui voit son existence même menacée. Angoissant et émouvant, le premier film d’Hubert Charruel révèle un cinéaste et confirme le talent de ses deux interprètes, Swann Arlaud, habité et fiévreux, et Sara Giraudeau d’une grande justesse dans le rôle de la soeur vétérinaire. Un grand premier film!

TECHNIQUE:

4.5

Parfait!

BONUS:

4.5

Outre une petite interview du jeune réalisateur, on trouve quelques-uns de ses courts métrages.

VERDICT:

4.5

L’un des meilleurs films de 2017!

Disponible en bluray( 19.99 euros) et DVD chez PYRAMIDE VIDEO ainsi qu’en VOD dès le 9 janvier

Publicités

2017: les 10 Films qu’il faut avoir vus

podium.jpg

2017 restera comme un bon cru avec beaucoup de plaisir et beaucoup de difficultés à choisir ces 10 films! N’hésitez pas à commenter avec vos 10 coups de coeur!

10- JEUNE FEMME de Léonor Serraille

3097310.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’une des femmes de l’année! Avec une Laetitita Dosch inoubliable!

9- CARRE 35 d’Eric Caravaca

5699757.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une quête familiale filmée comme un thriller! Le doc de l’année!

8- GRAVE de Julia Ducournau

538324.jpg

Le Cinéma  de genre n’est pas mort! Julia Ducounau ressuscite le film de cannibales pour l’un des chocs de l’année!

7- PETIT PAYSAN d’Hubert Charruel

207157.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le drame agricole à la lisière du fantastique! L’une des grosses surprises de l’année!

6- AU REVOIR LA HAUT d’Albert Dupontel

196053.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film français le plus ambitieux de l’année avec un Dupontel qui passe dans la cour des grands!

5- THE LOST CITY OF Z de James Gray

490751.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’aventure dans ce qu’elle a de plus beau! Le Cinéma américain peut encore nous éblouir!

4- THE FLORIDA PROJECT de Sean Baker

1594606.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

L’un des grands films sur l’enfance! Le coup de coeur de cette fin d’année!

3- LA LA LAND de Damien Chazelle

169386-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le magnifique hommage de Chazelle à la Comédie Musicale et au jazz, le film culte de l’année!

2- FAUTE D’AMOUR d’Andreï Zviaguintsev

588369.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Zviaguintsev confirme son immense talent avec un prix du Jury à Cannes amplement mérité!

1- 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo

184359.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Aussi important sur le fond que pertinent sur la forme, LE film sur les années Sida en France!

 

 

Critique: Petit Paysan

207157.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation Hubert Charuel
Scénario Hubert Charuel
Claude Le Pape
Acteurs principaux
Sociétés de production Domino Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 90 minutes
Sortie 30 août 2017

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Fils d’agriculteur, Hubert Charruel a choisi le Cinéma plutôt que la vie de paysan. Pour son premier film, il choisit toutefois de s’intéresser à ce qu’il connaît bien, la vie à la ferme. L’originalité de « Petit Paysan » est d’avoir éviter le film « social » ou le documentaire pour opter pour un film de genre. Dès la première scène, un rêve dans lequel Pierre, jeune agriculteur, se voit obligé de se faufiler, dans sa maison, entre les vaches , pour atteindre sa cuisine, on sent qu’on est en face d’un objet filmique original. Pierre, le personnage principal, ne vit que pour ses vaches laitières, obsédé par leur bien être et leurs performances, ne prend même pas le temps de s’occuper de lui, alors que sa mère tente de le caser auprès de la boulangère. Alors que les infos parlent sans cesse d’une nouvelle épidémie qui cause l’éradication de nombreux cheptels, il découvre que l’une de ses vaches en est atteinte. Le film vire alors au thriller et si Pierre n’a pas à cacher un corps humain, c’est le corps de l’une de ses vaches qu’il doit faire disparaître pour sauver le reste de son troupeau. Paranoïa et angoisse deviennent alors le quotidien du jeune paysan qui voit son existence même menacée. Angoissant et émouvant, le premier film d’Hubert Charruel révèle un cinéaste et confirme le talent de ses deux interprètes, Swann Arlaud, habité et fiévreux, et Sara Giraudeau d’une grande justesse dans le rôle de la soeur vétérinaire. Un grand premier film!

4.5