Critique Bluray: La Cité de la Joie

61cXsYCTy+L._SL1000_

Titre original City of Joy
Réalisation Roland Joffé
Scénario Joe Eszterhas
Acteurs principaux
Sociétés de production Allied Filmmakers
Lightmotive
Pricel
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Durée 132 minutes
Sortie 30 septembre 1992

LE FILM:

3.5

Hazari Pal et sa famille vivent à Bihar, petit village d’Inde. Incapables de rembourser le prêt qu’ils ont contracté, ils sont expulsés de leur logement et forcés de s’exiler à Calcutta pour démarrer une nouvelle vie…

Quatrième film de Roland Joffé après notamment « la Déchirure » et « Mission », « la Cité de la Joie » est tiré du best-seller éponyme de Dominique Lapierre. Patrick Swayze incarne un chirurgien traumatisé par la perte d’un patient qui va redonner un sens à sa vie en  s’investissant au sein d’un bidonville de Calcutta. Le film surfe sur la vague Patrick Swayze, sortant quelques mois après « Point Break », l’acteur n’étant pas franchement le choix le plus pertinent pour un tel projet. Le film demeure malgré tout plein de bons sentiments et se regarde avec un certain plaisir même s’il s’avère souvent manichéen avec notamment un rôle de méchant très très méchant! Et l’on n’oublie pas la superbe partition d’Ennio Morricone!

TECHNIQUE:

4.5

Très belle copie sans aucun accroc!

BONUS:

2.5

Outre un court sujet en noir et blanc sur l’Inde au Cinéma, on trouve surtout une interview instructive du réalisateur (40′).

VERDICT:

3.5

Une histoire pleine de bons sentiments qui ravira les fans de Patrick Swayze!

Disponible en combo Bluray/dvd chez PATHE (19.99 euros)

Critique: Lion

363964.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens.
25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde.
Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village.
Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

Comment ne pas être touché par cette histoire incroyable d’un enfant perdu, adopté à l’autre bout du monde, qui, 25 ans après, va tenter de retrouver sa famille biologique? Garth Davis ne se concentre pas sur la recherche, évacuée en trois coups de Google Earth (quelle pub!). Il préfère axer son récit sur la difficulté de se construire, entre deux familles, celle du sang et celle du coeur. Le film n’en rajoute pas trop côté pathos et réserve même quelques jolis moments, assez intimistes, loin du spectaculaire d’un Slumdog Millionaire pourtant brandi en argument publicitaire. Si la première partie avec le jeune interprète de Saroo est émouvante et attendrissante, le film vaut surtout pour la superbe interprétation de Dev Patel! Une jolie histoire dénuée de cynisme, ça fait du bien!

4

Critique Bluray: Un + Une

71r6pPLM6jL._SL1388_.jpg

Réalisation Claude Lelouch
Scénario Valérie Perrin
Claude Lelouch
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films 13
Davis-Films
JD Prod
France 2 Cinéma
Canal+
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie romantique
Durée 113 minutes
Sortie 9 décembre 2015

LE FILM:

2

Antoine ressemble aux héros des films dont il compose la musique. Il a du charme, du succès, et traverse la vie avec autant d’humour que de légèreté. Lorsqu’il part en Inde travailler sur une version très originale de Roméo et Juliette, il rencontre Anna, une femme qui ne lui ressemble en rien, mais qui l’attire plus que tout. Ensemble, ils vont vivre une incroyable aventure…

Si l’on peut reconnaître une qualité à Claude Lelouch, c’est sa constance et la cohérence de son oeuvre. On aime ou on déteste et peu importe les sanctions du box office, le cinéaste réutilise les mêmes recettes à chaque fois: une bonne pincée d’amour, quelques gouttes de destin, un zeste d’impro et une bonne rasade de la musique grandiloquente de Francis Lai. C’est ici ce qu’on retrouve sur fond de voyage en Inde. Les fans de Lelouch adoreront, les autres trouveront le temps long et s’accrocheront à la bonne prestation de Dujardin.

TECHNIQUE:

4.5

Rien à dire, c’est très bon!

BONUS:

3.5

On trouve ici outre les bandes annonces, un court making of, des interviews de l’équipe, quelques scènes coupées et un sujet sur Amma.

VERDICT:

2

Une belle édition pour les fans de Lelouch

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Metropolitan Video dès le 9 avril

Critique Dvd: The Dead 2

71cvvVln5gL._SL1280_

LE FILM:

1.5

 

Nicholas Burton, un ingénieur américain, parcourt des centaines de kilomètres afin de retrouver sa jeune femme indienne enceinte. Il est rejoint dans son périple par un jeune orphelin qui le guidera à travers l’Inde, devastée et infectée de zombies.

Si le film de zombies est un genre ô combien prolifique, les oeuvres mettant en scène ces personnages monstrueux doivent faire preuve de beaucoup de qualités pour sortir de la masse. Si « The Dead 2 » sort du lot par le choix des lieux de tournage, l’Inde n’étant pas souvent utilisée pour ce genre de productions, le reste n’est malheureusement pas à l’avenant: scénario famélique, mise en scène peu inspirée (filtre et ralentis ne suffisent pas à cacher la misère!), jeu des acteurs ridicules, maquillages approximatifs et déluge d’incohérences sont au rendez-vous! Tout ceci jusqu’à un final qui laisse la porte ouverte à une suite, mazette!

TECHNIQUE:

4

 

Sans souci!

BONUS:

3

 

Outre la bande-annonce, on trouve également un making of copieux!

VERDICT:

1.5

 

Un film de zombie de plus…

Disponible en DVD (14.99 euros) chez M6 Vidéo

Critique Dvd: Arjun le Prince guerrier

718rGq0ENPL._SL1500_

  • Réalisé par :
    Arnab Chaudhuri
  • Durée :
    1h36min
  • Pays de production :
    Inde
  • Année de production :  2012
  • Titre original : Arjun : the warrior prince

LE FILM:

2.5

 

Dans un lointain royaume, deux familles rivales se disputent le pouvoir. Les Kaurva, prêts à tout, mettent sur pied un odieux complot pour éliminer les Pandava. Après la destruction de leur cité, ces derniers sont chassés et forcés à un exil de douze ans. Le cadet de la famille, Arjun, se jure alors de revenir pour rétablir la justice et laver l’honneur de son clan…

Petite curiosité que cette production Disney réservée au marché indien! Si l’animation est d’assez bonne qualité, le récit, axé sur une légende indienne, aura du mal à passionner le jeune public occidental malgré quelques scènes d’action assez bien troussées. Le héros, quant à lui, est étrangement éclipsé par les personnages secondaires. Une curiosité malgré tout…

TECHNIQUE:

4

 

Une copie très propre avec une définition et des couleurs irréprochables pour le support!

BONUS:

0.5

 

Outre un vidéo clip, on trouve un sujet des plus succincts sur l’enregistrement des voix (1’30)!

VERDICT:

2.5

 

Un blockbuster d’animation indien, une curiosité!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Condor Entertainment dès le 16 février


CRITIQUE BLU-RAY: TRISHNA

trishna

LE FILM: 5/10

De nos jours au Rajasthan, Trishna, une jeune paysanne indienne travaille pour son père. Issue d’un milieu défavorisé, elle fait la rencontre de Jay, un séduisant jeune homme fortuné. Charmé, il offre à Trishna de travailler en tant que serveuse dans son hôtel de luxe. Devenus amants, ils vont alors se plonger dans une passion amoureuse, contaminée par une lutte des classes omniprésente…

Nouvelle adaptation de « Tess d’Uberville » de Thomas Hardy après celle de Polanski, ce « Trishna » est cette fois l’oeuvre du talentueux mais irrégulier Michael Winterbottom! A la différence de Polanski, il situe son action en Inde et nous parle de ce pays émergent où règnent encore certaines pratiques archaïques notamment dans le traitement des femmes. Lire la suite

CONCOURS: 5X2 PLACES DE CINEMA A GAGNER POUR « MAUDITE PLUIE » !!!

CINEDINGUE, en partenariat avec DAMNED DISTRIBUTION est heureux de vous faire gagner 5X2 places pour le film « Maudite pluie » de Satish Manwar.

L’histoire: Kisna et Alka s’aiment et affrontent ensemble le sort difficile que leur réserve leur vie d’agriculteurs dans la région du Maharashtra, en Inde. En effet, les sécheresses à répétition poussent un grand nombre de paysans ruinés au suicide.

Alka, craignant que son mari ne subisse le même sort, convainc son entourage d’établir une « garde rapprochée » pour veiller sur lui. Malgré la sécheresse redoutée, Kisna continue à cultiver sa terre, mais chacun de ses faits et gestes est désormais au centre des plus grandes inquiétudes. Surtout lorsque la pluie tarde à arriver…

Pour gagner un des lots de 2 places, c’est très simple:

répondez à la question suivante: quelle actrice, véritable star du cinéma indien, est également l’égérie de la marque l’Oréal? Accompagnez votre réponse de vos coordonnées complètes et envoyez tout ça à l’adresse cinedingue@orange.fr!

Ca y est! les gagnants sont connus! Il s’agit de Gurvan Calvez, Areski Benamrouche, Norbisous, Jero69006 et et Véronique Amar qui remportent chacun 2 places pour aller voir Maudite Pluie! La réponse était donc Aishwarya Rai mais Freida Pinto était tolérée puisqu’elle représente aussi l’Oréal mais la vraie star en Inde est bien la première. Devant le grand succès de ce jeu, l’expérience se renouvellera! A bientôt!