Critique: Lion

363964.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens.
25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde.
Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village.
Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

Comment ne pas être touché par cette histoire incroyable d’un enfant perdu, adopté à l’autre bout du monde, qui, 25 ans après, va tenter de retrouver sa famille biologique? Garth Davis ne se concentre pas sur la recherche, évacuée en trois coups de Google Earth (quelle pub!). Il préfère axer son récit sur la difficulté de se construire, entre deux familles, celle du sang et celle du coeur. Le film n’en rajoute pas trop côté pathos et réserve même quelques jolis moments, assez intimistes, loin du spectaculaire d’un Slumdog Millionaire pourtant brandi en argument publicitaire. Si la première partie avec le jeune interprète de Saroo est émouvante et attendrissante, le film vaut surtout pour la superbe interprétation de Dev Patel! Une jolie histoire dénuée de cynisme, ça fait du bien!

4

CRITIQUE: EVE

eve

  • Date de sortie :
    27 avril 1951
  • Réalisé par :
    Joseph L. Mankiewicz
  • Avec :
    Bette Davis,Anne Baxter, George Sanders
  • Durée :
    2h18min
  • Pays de production :
    américain
  • Année de production : 1950
  • Titre original : ALL ABOUT EVE
  • Distributeur :
    FOX/1991/ACTION GITANES

Eve Harrington, jeune actrice, reçoit la récompense suprême pour une comédienne, le Sarah Siddons Award, récompense qui, chaque année, signale au monde la plus grande actrice de théâtre. Alors que l’on prononce l’éloge d’Eve dans la salle brillamment éclairée où une foule de célébrités se presse, quelques amis qui l’ont bien connue se souviennent de la carrière d’Eve et de ce qu’elle cache… 8028e2249829b99ad4aaddd169058b32 Quelques mois après le mineur « la Porte s’ouvre« , Joseph L. Mankiewicz réalise ce qui restera comme l’une de ses plus belles réussites, voire son chef d’oeuvre! Une fois de plus, Mankiewicz construit son récit autour d’un flashback visant à retracer l’ascension d’Eve à travers le récit de trois personnages. Avec des dialogues tranchants comme des lames de rasoir, Mankiewicz dépeint un monde du spectacle dans lequel tous les coups sont permis.  Si la diva incarnée par Bette Davis n’attire pas vraiment la sympathie alors qu’on donnerait le bon dieu sans confession à Eve, incarnée par Anne Baxter, l’histoire nous montrera que les personnages portent le masque à merveille, y compris hors de la scène! L’idée de confier le rôle d’Eve à la juvénile Anne Baxter est d’ailleurs l’une des plus grandes trouvaille de l’histoire en terme de casting! Brillant, intelligent, magnifiquement interprété, l’un des plus grands films des années 50! NOTE: 10/10