Critique Bluray: Soudain l’été dernier

81vQhvJyPBL._SL1500_

Titre original Suddenly, Last Summer
Réalisation Joseph L. Mankiewicz
Scénario Gore Vidal
Tennessee Williams (pièce)
Acteurs principaux
Sociétés de production Horizon Pictures
Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 114 minutes
Sortie 1959

LE FILM:

5

Le docteur Cukrowicz vient de prendre ses fonctions à Lions View, un hôpital psychiatrique de La Nouvelle-Orléans, mais est rapidement découragé par le manque de moyens octroyés à l’établissement. C’est alors qu’il reçoit une étrange proposition de la part de Violet Venable, une riche notable qui vient de perdre son fils Sebastian dans des circonstances étranges. Celle-ci est prête à lever un fonds d’un million de dollars si le Dr Cukrowicz accepte de pratiquer une lobotomie sur sa nièce Catherine qui, selon elle, aurait perdu la raison depuis la mort de son cousin…

Après les deux échecs de « Blanches colombes et vilains messieurs » et « un Américain bien tranquille », Mankiewicz, réalise son seizième film en adaptant la pièce la plus personnelle de son auteur, Tennesse Williams. Celui-ci ne pardonna jamais à sa mère la lobotomie de sa soeur! La pièce est le matériau idéal pour le cinéaste pour y explorer des thèmes qui lui sont chers comme le secret ou le poids du passé. Remarquablement mis en scène et interprété par un somptueux trio d’acteurs Elisabeth Taylor, Katharine Hepburn et Montgomery Clift, « Soudain l’été dernier » est aussi marquant par l’audace des thèmes traités par un film de studio dont l’inceste, l’homosexualité… Un chef d’oeuvre à (re)découvrir!

TECHNIQUE:

4.5

Une somptueuse copie à tous points de vue avec une VO à privilégier tout de même à la VF!

BONUS:

2.5

On trouve principalement une superbe présentation du film par Michel Ciment.

VERDICT:

5

Un chef d’oeuvre indispensable!

Disponible en bluray (19.99 euros) chez Carlotta Films dès le 23 août

 

Publicités

Critique: l’Impossible Monsieur Bébé

l-impossible-monsieur-bebe.jpg

Titre original Bringing Up Baby
Réalisation Howard Hawks
Scénario Dudley Nichols
Hagar Wilde
Acteurs principaux
Sociétés de production RKO Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Screwball comedy
Durée 102 minutes
Sortie 18 mars 1938

David Huxley, un paléontologue, est fiancé à sa secrétaire Alice. Susan, rencontrée lors d’une partie de golf, est également sensible au charme félin de David. Hélas, M. Bébé ne quitte pas la jeune femme d’une semelle. Enfin, d’une patte, car M. Bébé est un léopard…

Bien qu’un échec commercial lors de sa sortie en salles en 1938, « l’Impossible Monsieur Bébé » est considéré par beaucoup comme l’une des 10 meilleures comédies de tous les temps! Elle est aussi le film étendard de la screwball comedy américaine, comédie loufoque mêlant comique de situation, comédie romantique et farce. Mené à un train d’enfer, l’Impossible Monsieur Bébé voit la rencontre improbable entre un scientifique en recherche d’un mécène (Cary Grant) et une jeune femme qui s’ennuie dans sa petite vie bourgeoise. Dès leur rencontre, le Pr Huxley va voir les catastrophes se succéder au contact de la jeune femme et va devoir partir à la recherche d’un précieux os de dinosaure volé par un chien mais aussi d’un léopard! Les dialogues s’enchaînent comme une partie de ping pong avec son lot de répliques cultes et le couple Cary Grant/Katharine Hepburn fonctionne à merveille! Hilarant!

5