CRITIQUE BLU-RAY: ENFANTS DE SALAUDS

811+ZuaGFoL._SL1500_

LE FILM: 8/10

1942, en Libye. Un civil anglais, promu au rang de capitaine dans l’armée britannique chargé de l’approvisionnement en pétrole, se joint à un commando composé d’anciens criminels pour une mission à risque derrière les lignes allemandes. Il se heurte rapidement aux deux leaders du commando qui n’apprécient guère sa présence mais acceptent les récompenses financières qui en découlent. Leur but : passer les lignes de Rommel déguisés en soldats italiens.

Surfant sur le succès des Douze Salopards de Robert Aldrich, cet « Enfants de Salauds » réalisé par André de Toth va encore plus loin dans le cynisme.

enfants-de-salauds_22291_1

Ici, le commando constitué pour saboter un dépôt d’essence, réunit les pires ordures que l’armée peut compter. Aucun personnage n’attire l’empathie du spectateur et la conclusion, non seulement ne glorifie en rien l’armée mais constitue un vrai réquisitoire contre la guerre et son absurdité. Enfants de Salauds est l’un des films favoris de Scorsese et l’on n’est pas étonné compte tenu de l’originalité du dernier film de De Toth.

TECHNIQUE: 8/10

Une très belle copie qu’un léger grain ne saurait ternir.

BONUS: 8/10

Outre la bande-annonce et une galerie photos, on trouve les passionnantes présentations de Patrick Brion et Bertrand Tavernier.

VERDICT: 8/10

Un film de guerre des plus originaux à découvrir!

Disponible en DVD(16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Sidonis

CRITIQUE BLU-RAY: L’HOMME AU MASQUE DE CIRE

91XjU-6l48L__SL1500_LE FILM: 8/10

Un sculpteur de cire renommé sombre dans la folie lorsqu’un pyromane détruit le travail de toute sa vie. Incapable d’utiliser ses mains brûlées par le feu, il trouve un nouveau procédé meurtrier afin de reconstituer sa collection de personnages en cire…

homme-au-masque-de-cire-04-g

Classique du cinéma d’horreur, le film d’André de Toth est le remake d’un film de Michael Curtiz, Masques de Cire. Le film doit une grande partie de sa renommée au fait qu’il fut tourné en 3D mais aussi à la présence de Vincent Price dans l’un de ses meilleurs rôles et qui enclencha d’ailleurs un nouveau tournant dans sa carrière. L’utilisation du relief trouve ici son intérêt dans la profondeur de champ, rajoutant à l’angoisse provoquée par certaines scènes, notamment lorsque la caméra circule entre les mannequins. La 3D nous gratifie également d’une petite sucrerie lorsqu’un bateleur exécute un numéro avec un yo-yo! Pour l’anecdote, on retrouve ici Charles Bronson dans l’un de ses premiers rôles!Une très belle réussite du genre à redécouvrir!

TECHNIQUE: 8/10

Une copie convenable à défaut d’être parfaite. Les quelques défauts notamment au niveau de la colorimétrie sont moins visibles lors d’un visionnage en 3D.

BONUS: 10/10

Outre des actualités d’époque et une bande-annonce, on trouve un superbe documentaire sur le film avec la participation de Scorsese ou Friedkin mais surtout le film original de Michael Curtiz! Brillante idée!

VERDICT: 8.5/10

Une très belle édition pour un classique du film d’horreur!

Disponible en bluray 3D (compatible 2D) (24.99 euros) chez Warner Bros