Critique Bluray: Les Dents de la Mer – la Revanche

71Lfa6WWjUL._SL1000_.jpg

Titre original Jaws: The Revenge
Réalisation Joseph Sargent
Scénario Michael De Guzman
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Thriller
Durée 89 minutes
Sortie 25 décembre 1987

LE FILM:

1

Ellen Brody, aujourd’hui veuve voit toute l’horreur de son passé resurgir alors que son fils est tué par un requin. Accablé de douleur, elle part au Bahamas où elle rencontre un insouciant pilote d’avion. Mais la terreur des profondeurs réapparaît et Ellen doit alors repartir pour mener un dernier combat…

Quatre ans après le troisième volet purement gadget, Universal lance un quatrième opus destiné à renflouer les caisses, beaucoup plus proche de l’oeuvre initiale, comme si le numéro 3 n’avait pas existé. Sous la houlette de Joseph Sargent, réalisateur de téléfilms, on retrouve le personnage d’Ellen Brody et les deux fils, Michael et Sean, qui n’ont pas du tout le même destin que dans le film précédent. Sean est policier à Amity comme Papa et Michael étudie les coquillages aux Bahamas. Le scénario ridicule surfe sur une idée de traque de la famille Brody par le requin jusque dans les eaux chaudes des Bahamas. Dommage que la mise en scène soit du même niveau, sans inspiration, car le casting était plutôt prometteur avec bien sûr le retour de Lorraine Gary mais aussi la présence de Michael Caine. Le naufrage…

TECHNIQUE:

4.5

Une copie très propre et bien définie.

BONUS:

Aucun bonus sur cette édition…

VERDICT:

1

Ridicule épilogue…

Disponible en bluray (14.99 euros) chez Universal Pictures

 

Critique Bluray: Interstellar

81AvrTSIlfL._SL1500_

  • Réalisé par :
    Christopher Nolan
  • Avec :
    Matthew McConaugheyAnne HathawayJessica Chastain
  • Durée :
    2h50min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Interstellar
  • Distributeur :
    Warner Bros

LE FILM:

4.5

 

Alors que la vie sur Terre touche à sa fin, un groupe d’explorateurs s’attelle à la mission la plus importante de l’histoire de l’humanité : franchir les limites de notre galaxie pour savoir si l’homme peut vivre sur une autre planète…

De la part ce Christopher Nolan, on pouvait craindre que cette odyssée de l’espace de 2h50 soit un grand spectacle boursouflé, un blockbuster faussement métaphysique. Et bien Nolan se place ici où l’on ne l’attendait pas: du côté de l’humain. Assez peu spectaculaire finalement, le voyage de Cooper donne surtout l’occasion d’une réflexion sur le sacrifice et la perte, que ce soit d’êtres chers ou plus d’ordre collectif avec cette menace de disparition de l’Humanité. La mise en scène est bluffante, le spectacle envoûtant et le casting parfait, les pointures se succédant jusque dans les plus petits rôles: Matthew McConaughey, Anne Hattaway, Michael Caine, Jessica Chastain, Matt Damon, Casey Affleck…

Interstellar est LE chef d’oeuvre de Christopher Nolan!

TECHNIQUE:

5

 

Un bluray de démo! Une image sidérante de définition et un son à la fois puissant et précis!

BONUS:

5

 

Le nirvana! Sur un second bluray entièrement réservé aux bonus, on trouve un domentaire sur l’aspect scientifique du film et un making of des plus complets décliné en modules thématiques, le tout pour près de 3 heures de bonus!

VERDICT:

4.5

 

Une édition d’anthologie pour le chef d’oeuvre de Nolan!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Warner Bros dès le 31 mars

Critique DVD: Ipcress, Danger Immédiat

81uGvWdqLlL._SL1500_

  • Réalisé par :
    Sidney J. Furie
  • Avec :
    Michael Caine, Nigel GREEN, Guy DOLEMAN…
  • Durée :
    1h49min
  • Pays de production :
    GRANDE-BRETAGNE
  • Année de production :  1965
  • Titre original : THE IPCRESS FILE
  • Distributeur :
    RANKORGANISATION

LE FILM:

3

Des scientifiques de renom sont enlevés et réapparaissent quelques jours plus tard, après avoir été victime d’un lavage de cerveau. Le gouvernement britannique envoie l’agent Harry Palmer enquêter sur ce mystère. Mais au fur et à mesure que l’espion avance dans son enquête, les fils se brouillent au point de douter de sa propre hiérarchie. Il se retrouve vite livré à lui-même au centre d’une machination tentaculaire.

Comme antithèse aux films de James Bond, le producteur Harry Saltzman s’entoure des habitués de l’espion britannique Peter Hunt et John Barry pour proposer un film d’espionnage beaucoup plus réaliste. Finies les cascades en voiture et les gadgets, place à un agent bigleux et dont les talents culinaires sont la seule arme de séduction. Mis en scène avec une certaine originalité, ce Ipcress ressembla aux créations de John Le Carré et ses longues séquences dans les bureaux, comme on a pu le voir dans la Taupe. Assez plaisant, ce film d’espionnage bénéficie en outre d’une superbe bande originale de John Barry.

TECHNIQUE:

3.5

 

Copie tout à fait convenable avec une très belle définition et de très belles couleurs!

BONUS:

3.5

Outre la bande annonce, on trouve ici une galerie photos et une présentation du film par Jean-Baptiste Thoret.

VERDICT:

3.5

Un film d’espionnage à l’ancienne à (re)découvrir!

Disponible en DVD (16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Elephant Films

CRITIQUE BLU-RAY: ENFANTS DE SALAUDS

811+ZuaGFoL._SL1500_

LE FILM: 8/10

1942, en Libye. Un civil anglais, promu au rang de capitaine dans l’armée britannique chargé de l’approvisionnement en pétrole, se joint à un commando composé d’anciens criminels pour une mission à risque derrière les lignes allemandes. Il se heurte rapidement aux deux leaders du commando qui n’apprécient guère sa présence mais acceptent les récompenses financières qui en découlent. Leur but : passer les lignes de Rommel déguisés en soldats italiens.

Surfant sur le succès des Douze Salopards de Robert Aldrich, cet « Enfants de Salauds » réalisé par André de Toth va encore plus loin dans le cynisme.

enfants-de-salauds_22291_1

Ici, le commando constitué pour saboter un dépôt d’essence, réunit les pires ordures que l’armée peut compter. Aucun personnage n’attire l’empathie du spectateur et la conclusion, non seulement ne glorifie en rien l’armée mais constitue un vrai réquisitoire contre la guerre et son absurdité. Enfants de Salauds est l’un des films favoris de Scorsese et l’on n’est pas étonné compte tenu de l’originalité du dernier film de De Toth.

TECHNIQUE: 8/10

Une très belle copie qu’un léger grain ne saurait ternir.

BONUS: 8/10

Outre la bande-annonce et une galerie photos, on trouve les passionnantes présentations de Patrick Brion et Bertrand Tavernier.

VERDICT: 8/10

Un film de guerre des plus originaux à découvrir!

Disponible en DVD(16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Sidonis