Critique Bluray: Interstellar

81AvrTSIlfL._SL1500_

  • Réalisé par :
    Christopher Nolan
  • Avec :
    Matthew McConaugheyAnne HathawayJessica Chastain
  • Durée :
    2h50min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Interstellar
  • Distributeur :
    Warner Bros

LE FILM:

4.5

 

Alors que la vie sur Terre touche à sa fin, un groupe d’explorateurs s’attelle à la mission la plus importante de l’histoire de l’humanité : franchir les limites de notre galaxie pour savoir si l’homme peut vivre sur une autre planète…

De la part ce Christopher Nolan, on pouvait craindre que cette odyssée de l’espace de 2h50 soit un grand spectacle boursouflé, un blockbuster faussement métaphysique. Et bien Nolan se place ici où l’on ne l’attendait pas: du côté de l’humain. Assez peu spectaculaire finalement, le voyage de Cooper donne surtout l’occasion d’une réflexion sur le sacrifice et la perte, que ce soit d’êtres chers ou plus d’ordre collectif avec cette menace de disparition de l’Humanité. La mise en scène est bluffante, le spectacle envoûtant et le casting parfait, les pointures se succédant jusque dans les plus petits rôles: Matthew McConaughey, Anne Hattaway, Michael Caine, Jessica Chastain, Matt Damon, Casey Affleck…

Interstellar est LE chef d’oeuvre de Christopher Nolan!

TECHNIQUE:

5

 

Un bluray de démo! Une image sidérante de définition et un son à la fois puissant et précis!

BONUS:

5

 

Le nirvana! Sur un second bluray entièrement réservé aux bonus, on trouve un domentaire sur l’aspect scientifique du film et un making of des plus complets décliné en modules thématiques, le tout pour près de 3 heures de bonus!

VERDICT:

4.5

 

Une édition d’anthologie pour le chef d’oeuvre de Nolan!

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (24.99 euros) chez Warner Bros dès le 31 mars

TRUE GRIT (1969)

1880 en Arkansas. Issue d’une famille aisée, la jeune Mattie Ross (Kim Darby) arrive en ville pour y trouver de l’aide. En effet, son père vient de se faire assassiner par son employé Tom Chaney (Jeff Corey). Pour le faire arrêter et condamner, elle loue alors les services d’un vieux shérif borgne, tapageur et buveur, Rooster Cogburn (John Wayne). Ils sont bientôt rejoint par un jeune Texas Ranger (Glen Campbell) qui recherche lui aussi le même homme, aussi coupable du meurtre d’un sénateur au Texas. Les trois héros vont devoir faire équipe…

Ce n’est donc pas ici du film des frères Cohen dont je vais vous parler mais de la première adaptation du roman de Charles Portis réalisée par Henry Hattaway en 1969. Alors que l’âge d’or (les années 50) du western est révolu, les rares westerns qui sortent en salle sont ceux de Sergio Leone ou ceux de Sam Peckinpah. Et comme un dernier adieu au genre, Hattaway confie le rôle principal à un John Wayne vieillissant borgne et boitillant. En face de lui, il trouve la jeune Mattie Ross incarnée par Kim Darby, qui joue une jeune fille forte, courageuse, douée en affaires, évoquant sans arrêt son avocat,  à l’image de cette nouvelle ère que prennent le cinéma et l’Amérique en général.

Très classique dans la forme, le film oscille sans arrêt entre comédie et drame et Hattaway utilise pleinement les possibilités offertes par les grands espaces du Colorado, distillant des images d’une beauté à couper le souffle. Le duo Wayne/Darby fonctionne à merveille et les apparitions de Robert Duvall ou Dennis Hopper en méchants ne gatent rien.

Un film magnifique, plus connu en France sous le titre « 100 dollars pour un shériff », qui sort en dvd et blu-ray sous une copie magnifique, à l’occasion de la sortie en salles du film des frères Cohen dont je vous parlerai dans quelques jours. A (re)découvrir!

http://www.dailymotion.com/swf/video/x54bru?theme=none
100 dollars pour un shérif bande-annonce par 110laurent