Critique Dvd: Free Love

61FfQui3DCL._SL1000_.jpg

Titre original Freeheld
Réalisation Peter Sollett
Scénario Ron Nyswaner
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 10 février 2016

LE FILM:

3

Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.

Free Love s’inspire de l’histoire du combat mené par Laurel Hester, officier de police condamnée par un cancer et sa compagne, Stacie Andree pour obtenir le versement de la pension due aux veufs. Aucune surprise à voir Ron Nyswaner, scénariste de « Philadelphia » derrière l’écriture de ce film tant les deux oeuvres ont la même portée militante. C’est d’ailleurs le principal intérêt du film qui, cinématographiquement parlant, ne brille pas d’une grande originalité, ni d’une grande finesse, cédant souvent aux facilités du genre. Mais l’importance du sujet, la lutte contre les discriminations et pour l’égalité, emporte tout de même l’adhésion. Quant à la magnifique interprétation du duo Julianne Moore/Ellen Page, joliment accompagnées de Michael Shannon en équipier modèle et Steve Carrell en avocat gay, elle finit de convaincre les petits coeurs sensibles comme le mien!

TECHNIQUE:

4

Aucun souci même si le film lui-même n’incite pas aux démonstrations techniques.

BONUS:

Aucun bonus, pas même une bande annonce!

VERDICT:

3

Un film important à défaut d’être un grand film…

Disponible en DVD (19.99 euros) dès le 14 juin chez ORANGE STUDIO


CRITIQUE: COUP DE FOUDRE A RHODE ISLAND (2008)

EuropaCorp Distribution

Dan élève seul ses trois filles depuis la mort de sa femme, leur consacrant toute sa vie, persuadé qu’il ne retrouvera jamais l’amour. Parti à Rhode Island passer le week-end avec ses parents, frères et soeurs, il fait une halte dans une librairie où il croise la charmante Marie. Sur un nuage, il rentre à la maison familiale où son frère attend sa dernière conquête qui ne devrait plus tarder. Quand elle arrive enfin, c’est une bien mauvaise surprise pour Dan…

Passé complètement inaperçu à sa sortie en salles, j’ai regardé ce film sur la demande de ma chère et tendre sans un espoir démesuré. Et bien, c’est plutôt pas mal! Malgré un titre à la c.. (le titre original « Dan in real life » n’a rien à voir!), cette comédie romantique est assez réussie. Tous les ingrédients sont réunis (le personnage qui a fait une croix sur sa vie amoureuse, la rencontre, les quiproquos, les obstacles, la course finale pour ratrapper l’élue,…) mais la principale réussite du film est ce couple improbable entre Juliette Binoche, peu habituée de ce genre de film, et le génial Steve Carrell (« 40 ans et toujours puceau ») assez sobre mais parfois hilarant. On passe donc ici un agréable petit week-end en famille, sans non plus tutoyer les sommets. Un bon moment!