Top 2018: les 10 Films qu’il faut avoir vu!

podium

Très riche année ciné avec une très belle vitalité du Cinéma Français! N’hésitez pas à commenter en laissant votre top à vous!

10- En Liberté de Pierre Salvadori

5203648.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Inventive et poétique, la comédie de l’année!

9– Burning de Lee Chang Dong

1943153.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Voyage sensoriel, puzzle mental, l’un des chocs de Cannes!

8- Amanda de Mickael Hers

3369527.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Tendre et mélancolique travail sur le deuil avec un magistral Vincent Lacoste !

7- GIRL de Lukas Dhont

2648625.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un magnifique hymne à la tolérance avec la révélation Victor Polster!

6- UNE AFFAIRE DE FAMILLE de Kore Eda

3937174.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Nouvelle variation autour de la famille, une très belle Palme d’Or drôle et émouvante!

5- MEKTOUB MY LOVE d’Abdellatif Kechiche

0837726.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Jamais les émois adolescents n’avaient été aussi subtilement décrits!

4- COLD WAR de Pawel Pawlikowski

2642330.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Prix de la mise en scène à Cannes, sans doute l’un des chocs esthétiques de l’année!

3- JUSQU’A LA GARDE de Xavier Legrand

5236618.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le coup de poing en pleine face du Cinéma français de cette année!

2- FIRST MAN de Damien Chazelle

3103616.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Plus qu’un simple biopic, une magistrale réflexion sur le deuil et les rêves d’une vie!

1- PHANTOM THREAD de Paul Thomas Anderson

3149649.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le chef d’oeuvre de l’année! Un très grand film!

Ce top fut très compliqué tant l’année fut prolifique avec de très beaux film comme « Pupille », « Nos Batailles » ou encore « Amin »! A vos tops!

 

Publicités

Critique: Burning

1943153.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original 버닝
Réalisation Lee Chang-dong
Scénario Lee Chang-dong
Oh Jung-mi
Acteurs principaux
Sociétés de production Pinehouse Film
Now Film
NHK
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre thriller dramatique
Durée 148 minutes
Sortie 29 août 2018

Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement.  De retour d’un voyage à l’étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux.  Alors que s’instaure entre eux un troublant triangle amoureux, Ben révèle à Jongsu son étrange secret. Peu de temps après, Haemi disparaît…

Huit ans après le somptueux « Poetry », Lee Chang Dong revenait en compétition à Cannes avec son dernier film « Burning » et en repartait malheureusement bredouille bien ce fut sans doute l’un des plus beaux films de la compétition. Jongsu, jeune coursier un peu neurasthénique tombe fou amoureux de la belle Haemi bien qu’il la trouva moche à l’époque de l’école. Au lieu de vraiment saisir sa chance, il laisse Ben, un jeune bourgeois mystérieux se glisser auprès de la belle, se retrouvant ainsi à tenir la chandelle. La disparition brutale d’Haemi semble enfin contraindre Jongsu à agir… Durant deux heures trente, Chang-Dong nous offre un film difficile à classer, entre le triangle amoureux et le thriller, empreint de poésie et de romanesque. Magnifiquement mis en scène, « Burning » avance à son rythme, parfois très lentement mais captive et infuse dans notre esprit, tout doucement. Décrivant une Corée coupée en deux entre une classe sociale misérable et une bourgeoisie richissime, ce nouveau film de Lee Chang-Dong est plus un voyage sensoriel et un puzzle mental qu’un film politique, porté par un trio d’acteurs magique (notamment le troublant Steven Yeun que l’on a vu dans The Walking Dead). Un très grand film!

5