Critique: Logan

513278.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Réalisation James Mangold
Scénario Michael Green
David James Kelly
Acteurs principaux
Sociétés de production Donners’ Company
Marvel Entertainment
TSG Entertainment
20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 137 minutes
Sortie 1er mars 2017

Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Nouvelle aventure de Wolverine en guise d’au-revoir pour le mutant aux griffes de métal et vraie bonne surprise! Autant « Wolverine » et « Le combat de l’immortel »n’étaient pas de grandes réussites, ce dernier volet en forme de western crépusculaire et road movie « familial » s’avère être le meilleur de la saga X-Men! Violent et désenchanté (interdit aux moins de 12 ans), « Logan » marque la fin d’une époque Xavier, Wolverine et Caliban semblant être les derniers rescapés des mutants que l’on connaît et l’action se déroule dans une vingtaine d’années. Les mutants sont maintenants clonés et fabriqués en série et Logan et sa « descendance » vont devoir se frotter aux savants fous. Très soigné sur la forme, ce « Logan » maintient une vraie tension durant 2h15 et s’avère un réel plaisir! Dommage que ce soit le chant du cygne du héros griffu!

4

Critique: X-men: Days of Future Past

245460_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Réalisé par :
    Bryan Singer
  • Avec :
    Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender
  • Durée :
    2h12min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production : 2014
  • Titre original : X-Men : Days of Future Past
  • Distributeur :
    20th Century Fox

 

Les X-Men envoient Wolverine dans le passé pour changer un événement historique majeur, qui pourrait impacter mondialement humains et mutants.

Après les deux premiers X-Men en 2000 et 2003, Bryan Singer avait laissé sa place à Brett Ratner puis à Matthew Vaughn pour revenir aux commandes de la saga avec ce DOFP! Matthew Vaughn avait placé la barre très haut avec le dernier volet et si ce retour de Singer semble ravir les critiques, il n’égale malheureusement pas X-Men First Class.En effet, le scénario qui envoie Wolverine dans le passé pour empêcher la création d’une arme qui détruirait les mutants est tellement déjà vu (clairement la trame d’un terminator!) et l’issue tellement prévisible que les 2h10 du film semblent un peu longuettes. Heureusement, les scènes dans les 70’s sont assez bien vues, en particulier le détournement fait d’évènements historiques comme l’assassinat de JFK.

Sur la forme, passée une intro poussive et surtout visuellement assez moche, le spectacle est assez sympa grâce à des personnages qu’on apprécie et quelques nouveaux mutants bien cool. Quant aux effets spéciaux, le travail est exceptionnel notamment lors d’une scène dans une cuisine totalement réjouissante!

NOTE: 6.5/10