Critique: La Famille Bélier

246130.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Comédie
  • Date de sortie :
    17 décembre 2014
  • Réalisé par :
    Eric Lartigau
  • Avec :
    Karin Viard, François Damiens, Louane Emera, Eric Elmosnino…
  • Durée :
    1h45min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    Mars Distribution

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

De temps à autre, on croise un petit film sans prétention dont la mélodie résonne à votre oreille et vous cueille tout simplement pour ne plus vous lâcher durant 1h45. C’est le cas avec le 5ème film d’Eric Lartigau (« Mais qui a tué Pamela Rose?  » « Prête-moi ta main »…) qui met en scène une jeune adolescente, seule entendante dans une famille de malentendants, qui révèle un don pour la chanson qui pourrait la contraindre à quitter sa famille dont elle est un élément indispensable. En effet, à côté de sa vie de lycéenne, c’est elle qui s’occupe des relations avec les clients de la fromagerie, les fournisseurs, qui fait l’interprète avec le médecin de famille, etc…

photogramme001

Si la trame du scénario n’a rien de très surprenant, notamment la partie qui concerne le concours de chant, c’est ce mélange de teen-movie, de récit initiatique et de réflexion sur la famille et la manière d’aimer qui séduit. Mais surtout, c’est l’interprétation qui emporte définitivement le morceau: le couple Karin Viard/François Damiens est éblouissant dans le rôle de ce couple d’agriculteurs malentendants, montrant une nouvelle facette de leur talent, eux qui jusqu’alors brillaient surtout par leur science du verbe; Eric Elmosnino est absolument parfait dans ce rôle de professeur de musique blasé par ses échecs passés qui trouve enfin un talent à travers lequel enfin s’accomplir. Quant à la révélation de l’émission The Voice, Louane Emera, elle remporte haut la main un challenge ô combien difficile en se montrant non seulement très crédible mais d’un naturel rafraîchissant et surtout vraiment émouvante (une petite larmichette n’est pas totalement exclue!). Un vrai bon feel-good movie qui donne envie d’aimer et de chanter!

4

 

Critique Bluray: L’Amour est un crime parfait

71gpI8jeTiL._SL1500_

 

  • Réalisé par :
    Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu
  • Avec :
    Mathieu Amalric, Karin Viard, Maïwenn …
  • Durée :
    1h51min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2013
  • Titre original : L’amour est un crime parfait
  • Distributeur :
    Gaumont

LE FILM: 7.5/10

Professeur de littérature à l’université de Lausanne, Marc a la réputation de collectionner les aventures amoureuses avec ses étudiantes. Quelques jours après la disparition de la plus brillante d’entre elles qui était sa dernière conquête, il rencontre Anna qui cherche à en savoir plus sur sa belle-fille disparue…

Adaptation d’un roman de Philippe Djian, « l’Amour est un crime parfait », nouveau film des frères Larrieu, dynamite les codes du polar pour offrir à la place une étude psychologique sur le désir et l’inceste. Si le côté théâtral du texte et de l’interprétation peut gêner l’adhésion du spectateur, passée cette acclimatation, le film distille une espèce de venin envoûtant. On plonge avec délice dans la schizophrénie d’un Amalric comme toujours parfait!

TECHNIQUE: 9/10

Magnifique copie!

BONUS: 2/10

On trouve cinq courtes featurettes en guise de making of, sans aucun intérêt!

VERDICT: 7.5/10

Un polar psychologique envoûtant!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (14.99 euros) chez Gaumont


CRITIQUE: LES INVITES DE MON PERE (2009)

UGC Distribution

Lucien est un retraité engagé. Ancien médecin, il s’investit auprès d’une association qui aide les sans papiers. Un jour, il apprend à ses enfants, Arnaud, avocat et « nouveau riche » comme il le dit lui-même et Babette, médecin qui a toujours voulu faire tout comme son papa, qu’il a décidé d’accueillir sous son toit une famille moldave. En guise de famille, il s’agit en fait d’une jeune mère au physique flatteur et sa fillette et en guise de coup de main c’est en fait de mariage qu’il est question à la grande surprise des enfants. Et ils ne sont pas au bout de leurs peines…

Deuxième long métrage d’Anne le Ny après le très réussi « ceux qui restent », la réalisatrice démontre une fois de plus un vrai talent aussi bien au niveau de l’écriture que de la direction d’acteurs. Et surtout, elle fait preuve d’une qualité et pas des moindre: elle sait nous parler de sujets graves mais avec beaucoup de légèreté et d’humour sans jamais aucun pathos. Ici, elle traite tout de même du désamour paternel, du manque de communication familial et du sort des sans-papiers mais sans jamais tomber dans la démonstration ni donner de jugements.

Et que dire du duo Karine Viard/Fabrice Lucchini, deux acteurs qui se sont rendus indispensables au Cinéma français.

Une très très belle réussite qui nous fait aimer la comédie.

LES INVITÉS DE MON PÈRE – BANDE-ANNONCE HD par baryla