Critique Bluray: Cézanne et moi

915x+-qecCL._SL1500_.jpg

Réalisation Danièle Thompson
Scénario Danièle Thompson
Acteurs principaux
Sociétés de production G Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre film en costumes
Durée 1h53
Sortie 21 septembre 2016

LE FILM:

1.5

Ils s’aimaient comme on aime à treize ans : révoltes, curiosité, espoirs, doutes, filles, rêves de gloires, ils partageaient tout. Paul est riche. Emile est pauvre. Ils quittent Aix, « montent » à Paris, hantent les mêmes lieux, dorment avec les mêmes femmes, crachent sur les bourgeois, se baignent nus, crèvent de faim puis mangent trop, boivent de l’absinthe…
Aujourd’hui Paul est peintre. Emile est écrivain. La gloire est passée sans regarder Paul. Emile lui a tout : la renommée, l’argent une femme parfaite que Paul a aimé avant lui. Ils se jugent, s’admirent, s’affrontent. Ils se perdent, se retrouvent, comme un couple qui n’arrive pas à cesser de s’aimer.

Pour son sixième film de réalisatrice, Danielle Thompson délaisse le film choral pour se frotter au biopic. Elle s’intéresse ici à la relation amicale entre Cézanne et Zola, deux génies dans leur discipline. Malheureusement, si elle s’y intéresse, ce n’est pas le cas de nous autres, pauvres spectateurs. En cause, un scénario qui multiplie les sauts dans le temps et une mise en scène plus illustrative que stimulante (la Provence, c’est beau!). Quant à l’interprétation, malheureusement la fausse barbe de Canet et le faux accent de Gallienne finissent de nous tenir à l’écart d’un sujet qui aurait pu/dû être passionnant!

TECHNIQUE:

4.5

Un régal visuel!

BONUS:

4

On trouve ici des scènes coupées et un très bon making of.

VERDICT:

1.5

Un biopic raté…

Disponible en DVD (19.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez Pathé


Critique Dvd: l’Homme le plus dangereux du Monde

1507-1

Titre original The Chairman
Réalisation J. Lee Thompson
Scénario Ben Maddow
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
APJAC Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Mélodrame
Durée 99 minutes
Sortie 12 septembre 1969

LE FILM:

2.5

Le docteur John Hathaway est envoyé en Chine par les services secrets américains afin d’obtenir d’un savant chinois la formule d’un enzyme révolutionnaire capable de fertiliser n’importe quelle terre. Il s’est laissé implanter sous le crâne un minuscule émetteur lui assurant de rester en contact avec ses supérieurs. Il ignore que l’émetteur est doté d’une bombe permettant de le tuer en cas d’arrestation.

Si l’on connaît bien Jack Lee Thompson, c’est pour certaines réussites comme « les Canons de Navarone » ou « les Nerfs à vif ». Malheureusement, ses 40 ans de carrière ne furent pas du même niveau et ce méconnu « the Chairman » ne fait malheureusement pas exception. Comme ce fut à la mode à la fin des années 60 et au cours des années 70, « the Chairman » est ici un pur film d’espionnage qui voit le personnage principal, un scientifique américain, envoyé en Chine pour récupérer la formule d’un enzyme qui donnerait une puissance considérable à la nation qui le détiendrait. Pour mener à bien sa mission, on implante dans le crâne d’Hathaway un micro qui enregistre toutes ses conversations mais qui, et lui-même ne le sait pas, est aussi une bombe qui exploserait en cas de danger. Le film de Thompson, sorti de son contexte, se regarde avec amusement, notamment quand Hathaway discute avec Mao du Livre Rouge, tout en l’affrontant au ping pong. La scène finale, dénuée de toute crédibilité est aussi mémorable! Gregory Peck est, quant à lui, excellent comme toujours.

TECHNIQUE:

4.5

Définition, contrastes et couleurs sont au rendez-vous d’une copie très propre.

BONUS:

Pas de bonus dans cette collection.

VERDICT:

2.5

Un film d’espionnage à voir au second degré!

Disponible en DVD (12.99 euros) dans la collection Hollywood Legends en exclu FNAC.

Critique Bluray: Boardwalk Empire Saison 4

91qN-4oJ0PL._SL1500_

LA SERIE: 8/10

Dans les années 1920, l’homme d’affaires Nucky Thompson décide de se lancer dans le commerce d’alcool à Atlantic City pourtant sévèrement réprimé par la prohibition puis de s’essayer à la politique. Il a épousé Margaret Schroeder, une jeune femme qui était venue lui demander de l’aide et sur laquelle il compte maintenant pour gagner une certaine respectabilité. L’exacerbation de la concurrence entre les gangs de New York, New Jersey, Philadelphie et Chicago qui veulent étendre leur territoire, complique la vie de Nucky…

Dans cette quatrième saison de la célèbre série HBO, Nucky Thompson semble de plus en plus isolé, menacé par la concurrence mais aussi par un sbire de J.Edgar Hoover qui a juré de le faire tomber. Pour concurrencer l’alcool, la drogue fait également son apparition! On retrouve les personnages habituels et de nouveaux comme le Docteur Narcisse, incarné par l’excellent Jeffrey Wright ou le neveu de Nucky Thompson. Toujours magnifiquement mis en scène et disposant de moyens considérables, la série trouve un nouveau souffle avec cette quatrième saison de grande qualité!

TECHNIQUE: 10/10

Un must à tous les niveaux!

BONUS: 7/10

Outre un résumé de la saison 3, on trouve également un sujet sur l’Onyx Club ainsi qu’un sujet sur le personnage d’Harrow (la « gueule cassée ») sans oublier l’interactivité habituelle sur cette série permettant d’afficher des infos sur les lieux et personnages pendant le visionnage.

VERDICT: 8.5/10

Une très bonne saison d’une série magistrale dans une très belle édition!

Disponible en dvd (39.99 euros) et bluray (49.99 euros) chez HBO/Warner

 



CRITIQUE: BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN (1993)

Après les jeux de la guerre, les fidèles compagnons de Don Pedro, Claudio et Benedict, vont se livrer à ceux de l’amour, aussi cruels et exaltants avec leurs lots de trahisons, leurs ruses et leurs mots d’esprit.

Réalisé en 1993 par Kenneth Branagh alors jeune cinéaste prometteur (Henry v, Dead again, Peter’s friends) adapte la comédie la plus célèbre de Shakespeare. Il réunit un casting haut de gamme avec à ses côtés, sa compagne Emma Thompson, Denzel Washington, Keanu Reeves, Robert Sean Leonard (tout juste sorti du cercle des poètes disparus) et Michael Keaton. Avec ce film Branagh est parfaitement dans son élément et ça transpire à l’écran. C’est drôle, enlevé, léger et tous les comédiens ont l’air de prendre beaucoup de plaisir avec une mention spéciale à Keaton dans un grand numéro de cabotinage du niveau de Beetlejuice. Pour couronner le tout la splendide bande originale de Patrick Doyle met magnifiquement en valeur les très beaux plans de la Toscane pour nous donner un divertissement de grande qualité.

Je vous recommande l’achat du blu-ray disponible en import chez Amazon qui permet de redécouvrir le film dans des conditions optimales!