Critique Bluray: l’Aventure Intérieure

91FIMfBqPXL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    16 décembre 1987
  • Réalisé par :
    Joe Dante
  • Avec :
    Dennis Quaid, Meg Ryan, Martin Short…
  • Durée :
    2h
  • Année de production :  1987
  • Titre original : INNERSPACE
  • Distributeur :
    WARNER BROS

LE FILM:

4.5

Forte tête de la marine américaine, le lieutenant Tuck Pendelton se porte volontaire pour une expérience très risquée. Miniaturisé, aux commandes d’un submersible de poche, il va etre injecté dans l’organisme d’un lapin. Mais de méchants espions industriels s’emparent de la puce qui peut inverser le processus. C’est alors que Tuck se trouve propulsé dans l’arrière-train d’un modeste employé de super-marché. Il va devoir convaincre son hôte de le sortir de là !

Quelle joie de voir ce film enfin édité sur support HD! Sorti en 1987 alors que j’avais 10 ans, ce film de Joe Dante m’attira alors en salle à trois reprises et je ne compte pas les visionnages qui ont fait de la VHS une des plus usées de ma vidéothèque avec Maniac Cop!

Quand Joe Dante réalise l’Aventure Intérieure, il est surtout connu pour ses deux films d’horreur Piranhas et Hurlements et sa comédie horrifique Gremlins! Reprenant le concept du Voyage Fantastique de Richard Fleisher avec un homme, le lieutenant Tuck Pendleton, injecté dans un corps humain (ici par erreur), Joe Dante livre un fabuleux mélange d’aventures, de science-fiction et de comédie. Malgré le succès critique et mes trois entrées, le film ne rencontra pas un énorme succès.

L'aventure intérieure

Tous les ingrédients étaient pourtant réunis: un humour ravageur aux accents parfois cartoonesques, une aventure menée à tambour battant, des effets spéciaux (Dennis Murren) et des maquillages (Rob Bottin) très réussis pour l’époque, une excellente BO de Jerry Goldsmith agrémentée du tube de Rod Stewart Twistin’ the night away et un duo Martin Short/Dennis Quaid parfait auquel s’ajoute la ravissante Meg Ryan! Le potentiel comique de Martin Short dans le rôle de l’hypocondriaque Jack Putter est d’une puissance telle que la suite de la carrière de l’acteur demeure une énigme tant rien n’égalera en qualité cette Aventure Intérieure.

Sous ses allures de film tous publics, on retrouve l’impertinence de Dante de ci de là, notamment avec ce méchant à prothèse manuelle multifonction qui l’utilise même comme sex toy et ce triangle amoureux entre les trois personnages principaux. L’évolution des deux personnages masculins est une belle réussite avec ce personnage de poltron de Putter qui va parvenir à se libérer de ses inhibitions pour sortir grandi de l’aventure et à l’inverse, le casse-cou Pendleton qui va apprendre l’humilité en se trouvant miniaturisé et prisonnier du corps d’un autre.

1h40 de plaisir à l’état pur!

TECHNIQUE:

4

Une copie très propre sans défaut majeur, à la définition et au contraste impeccables. Côté son, la VO DTS HD est bien évidemment à préférer à la VF beaucoup plus plate et étouffée.

BONUS:

0.5

La bande-annonce et un commentaire audio non sous-titré, dommage…

VERDICT:

4.5

Un bluray minimaliste mais néanmoins indispensable!!!

Disponible en Bluray (14.99 euros) chez Warner Bros dès le 2 septembre

J’ai testé Netflix: tout ça pour ça?

Capture

Des mois qu’on nous parle de ce Netflix qui va révolutionner notre façon de regarder des films et des séries mais aussi causer la disparition de notre télévision, voire porter une grave atteinte à notre exception culturelle! Ca y est le géant est dans nos frontières et la curiosité m’a piqué!

A l’origine Netflix n’était qu’un vidéoclub géant aux Etats-Unis, proposant à ses clients, moyennant un abonnement mensuel, de recevoir des dvd en location, à renvoyer après visionnage. Le boom du net a révolutionné tout ça, le streaming coûtant beaucoup moins cher que les frais postaux!

Le phénomène Netflix est dorénavant chez nous, « comment ça marche? » vous demandez-vous! C’est tout simple: il vous suffit de vous rendre sur le site de Netflix, d’ouvrir un compte et de choisir votre forfait!

Capture

Trois possibilités donc:

– 1 écran avec définition SD pour 7.99 euros/mois

– 2 écrans et HD pour 8.99 euros/mois, formule choisie par votre serviteur

– 4 écrans, HD et ultra HD pour 11.99 euros/mois

Netflix vous offre un mois d’essai gratuit!

Le site repose sur un algorithme, grand intérêt de celui-ci, qui lui permet de vous proposer séries et films correspondant à vos goûts. Afin de bien démarrer, Netflix vous propose donc une sélection de films et séries dans laquelle vous devez en sélectionner 3 que vous avez appréciées. Une fois ce choix effectué, Netflix peut commencer à vous faire des propositions!

« Que peut-on y voir ? », c’est l’autre question qui vous brûle les lèvres!  Et bien Netflix propose un catalogue de milliers de films (mais de plus de 3 ans!!!) et surtout une flopée de séries TV, même les plus récentes!

« Sur quels supports peut-on visionner tout ça? » me questionnez-vous, emplis d’une perplexité sans limite, autant que d’une excitation non feinte. Et bien sur un peu tout: votre ordi, votre tablette (appli Androïd ou IOS) ainsi que sur votre Smart Tv!

« Ca vaut le coup alors ? » m’implorez-vous de vous répondre! Si les sérievores trouveront sûrement leur bonheur (même s’il m’a été impossible de mettre la main sur Boardwalk Empire par exemple!), les cinéphiles, eux, vont vraiment rester sur leur faim! Vous voulez vous faire l’intégrale Scorsese? Les Affranchis sont dispo et c’est tout! Tout Kubrick? Full Metal Jacket et Orange Mécanique et basta! Du nanar et du navet, ou du film qu’on trouve en solderie à 0.49 cts ,  là pas de souci!

Me concernant, je vais donc guetter un possible élargissement de l’offre mais continuer à me concentrer sur les galettes habituelles (bluray et DVD)!