Le Festival Cinéma Télérama, l’occasion de rattraper les immanquables!

FCT 18 - Affiche 240x320.jpg

Dès demain et jusqu’au 30 janvier, BNP Paribas est partenaire du Festival cinéma Télérama. Une semaine pour voir ou revoir les meilleurs films de l’année 2017 sélectionnés par la rédaction de Télérama dans les salles art et essai ainsi que des films en avant-première.

Retrouvez BNP sur Facebook et Twitter

Publicités

Top 2016: Les 10 films qu’il fallait voir

Podium-Site.png

Comme chaque fin d’année, l’heure est aux bilans et au traditionnel top 10. Cette année, il fut particulièrement dur à dessiner tant les bonnes surprises furent nombreuses, avec des révélations mais aussi de jolies réussites de la part de cinéastes confirmés. Forcément frustrant ce classement…

10- « Everybody Wants Some » de Richard Linklater

093950.jpg

Le teen movie pour illustrer une époque et un pays, drôle, fun et remarquablement écrit!

9- « Réparer les vivants » de Katell Quillévéré

150369-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Un film choral sur le don d’organes mais surtout un film plein de vie!

8- « Sully » de Clint Eastwood

425022-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Eastwood et Hanks au sommet pour un récit passionnant sur un héros américain!

7- « Baccalauréat » de Cristian Mungiu

324388-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le réquisitoire contre la corruption qui gangrène la Roumanie, implacable et brillant!

6- « Nocturama » de Bertrand Bonello

438207-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le point de vue radical de Bonello sur le terrorisme, glaçant et fascinant!

5- « Frantz » de François Ozon

195018.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ozon confirme qu’il est l’un des plus grands cinéastes français avec ce thriller romantique aussi beau que passionnant!

4- « les Huit Salopards » de Quentin Tarantino

255916

Tarantino retrouve le western avec un cluedo brillant et un casting quatre étoiles sur la BO de Maestro Morricone!

3- « Mademoiselle » de Park Chan Wook

451429-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Thriller mental ultra stylisé, « Mademoiselle » est sans doute le film qui stimule le plus les sens cette année!

2- « Carol » de Todd Haynes

008997

Histoire d’un Amour interdit, bijou de mise en scène et d’émotion, porté par un duo d’actrices absolument somptueux.

1- « Aquarius » de Kleber Mendonça Filho

365157-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Somptueux portrait de femme sur fond de libéralisme sauvage, aussi dense qu’intelligent avec l’incroyable Sonia Braga. Le plus grand film de Cannes et de l’année!

Quatre films américains, trois films français, un film coréen, un film brésilien et un film roumain illustrent une année riche et passionnante. Cette année aura également été marquée par les film de Téchiné (Quand on a 17 ans), Woody Allen (Cafe Society), Pedro Almodovar (Julieta), Nicolas Winding Refn (The Neon Demon), Tim Burton (Miss Peregrine et les enfants particuliers), Asghar Farhadi (le Client), Denis Villeneuve (Premier contact) mais aussi des surprises comme « Dalton Trumbo », « Room », « The Nice Guys », « Irréprochable », « Divines », « Comancheria », « Brooklyn Village », « Keeper » ou encore le magnifique film d’animation « ma vie de Courgette ». Espérons que 2017 nous offrira un choix aussi compliqué!

 

 

 

 

 

 

Une masterclass de Steven Spielberg et John Williams, forcément immanquable!

SUNDAY CALENDAR STORY FOR JANUARY 8, 2012. DO NOT USE PRIOR TO PUBLICATION ******************** Filmmaker Steven Spielberg , right, and composer John Williams discuss the "Art of Collaboration" on the "AFI's Master Class" premiere to be broadcast on Turner Classic Movies (TCM) on November 15, 2011, at 8 p.m. EST. (Adam Rose/Courtesy TCM/MCT)

Le 3 décembre prochain, la chaîne TCM Cinéma dédie sa soirée à Steven Spielberg avec la diffusion de trois de ses films: « A.I. Intelligence Artificielle », « Munich » et « Duel ». Avant la diffusion de ces trois films, la chaîne offrira à ses abonnés la « masterclass » donnée par Spielberg et son compositeur John Williams dans le cadre de l’American Film Institute.

Autant dire que ce document de 52 minutes est à ne rater sous aucun prétexte. Après avoir partagé leur opinion sur l’importance de la musique au Cinéma en s’appuyant sur des extraits de classiques comme « Ben-Hur » ou « Sur les Quais », les deux hommes reviennent sur leur relation et leur collaboration. On y apprend notamment que le génial compositeur ne travaille que sur le montage initial de Spielberg, sauf pour « rencontres du 3ème type » où le scénario avait servi de base pour le travail de Williams. Deux monstres de l’Histoire du Cinéma qui discutent et qui livrent des anecdotes, c’est passionnant et indispensable!

5

Livre: le Livre des Potions

81LEguGRQEL

Voilà une sortie bien sympathique pour les cinéphiles gastronomes. Ce volume 2 de « Gastrono Geek » se concentre sur des recettes de cocktails, milk-shakes, smoothies et soupes inspirées de monuments de la culture populaire autour de 6 thèmes: science fiction, fantasy, manga, comics, fantastique et même jeux vidéo!

Si je n’ai pas encore testé les cocktails ni les smoothies, j’ai tenté le ragoût de racines de Dagobah!

RagoutdeRacinesDagobah

Directement inspiré de l’univers Star Wars, ce pot-au-feu végétarien nourrira sans problème votre petite tribu de Jedis qui mangeront d’autant plus facilement les navets et autres panais s’ils viennent de Dagobah!

Côté sucreries, ce bel ouvrage m’a permis de réaliser en 5 minutes une succulente pâte à tartiner au spéculos maison!

Capture

Et hier soir, nous avons clôturé ce week-end avec un « Chunk Shake », milk-shake vanille avec crème caramel à tomber, directement inspiré des Goonies!

IMG_2604

Une belle idée cadeau à faire ou à se faire! (25 euros)

  • Relié: 192 pages
  • Editeur : Hachette Pratique (16 septembre 2015)
  • Collection : Cuisine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2011775892
  • ISBN-13: 978-2011775894
  • Dimensions du produit: 21,5 x 2,1 x 29,7 cm

James Horner (1953 – 2015): une note de tristesse…

James Horner.arriving at the Los Angeles Premiere of Avatar.Grauman's Chinese Theater.Los Angeles,  CA.December 16, 2009.©2009 Kathy Hutchins / Hutchins Photo.

La musique de film est parfois insupportable, parfois passe inaperçue et dans certains cas, elle sublime le film et permet même de graver les images dans nos têtes les rendant indissociables des notes. Ils sont quelques-uns à maîtriser cet art si bien que certains réalisateurs ne les ont plus quittés: Bernard Hermann, Nino Rota, John Williams, Ennio Morricone, Danny Elfman… Et puis il y a aussi James Horner qui nous a quittés trop tôt, à 61 ans, dans un accident d’avion.

James Horner a signé quelques partitions incroyables, d’autres un peu moins mais malgré tout, celles-ci sont restées dans ma mémoire et ont donné aux films qu’elles illustraient une place particulière dans mon coeur de cinéphile.

Dans les années 80, je me souviens de la musique de « 48 heures », des Steels drums de la BO de Commando, de l’énorme thème dans « Aliens le retour » lorsque Bishop et Ripley décollent sans savoir que l’alien est accroché au vaisseau, des chants russes de « Double détente », du lyrisme du thème de « Willow » ou de celui de « Glory ». Dans les années 90, comment oublier la musique de « Titanic » ou en 2009 celle d' »Avatar ». Dernièrement, il donnait une ampleur encore plus grande au film de Jean-Jacques Annaud, « le dernier loup ». Les grands se font de plus en plus rares…


J’ai testé Netflix: tout ça pour ça?

Capture

Des mois qu’on nous parle de ce Netflix qui va révolutionner notre façon de regarder des films et des séries mais aussi causer la disparition de notre télévision, voire porter une grave atteinte à notre exception culturelle! Ca y est le géant est dans nos frontières et la curiosité m’a piqué!

A l’origine Netflix n’était qu’un vidéoclub géant aux Etats-Unis, proposant à ses clients, moyennant un abonnement mensuel, de recevoir des dvd en location, à renvoyer après visionnage. Le boom du net a révolutionné tout ça, le streaming coûtant beaucoup moins cher que les frais postaux!

Le phénomène Netflix est dorénavant chez nous, « comment ça marche? » vous demandez-vous! C’est tout simple: il vous suffit de vous rendre sur le site de Netflix, d’ouvrir un compte et de choisir votre forfait!

Capture

Trois possibilités donc:

– 1 écran avec définition SD pour 7.99 euros/mois

– 2 écrans et HD pour 8.99 euros/mois, formule choisie par votre serviteur

– 4 écrans, HD et ultra HD pour 11.99 euros/mois

Netflix vous offre un mois d’essai gratuit!

Le site repose sur un algorithme, grand intérêt de celui-ci, qui lui permet de vous proposer séries et films correspondant à vos goûts. Afin de bien démarrer, Netflix vous propose donc une sélection de films et séries dans laquelle vous devez en sélectionner 3 que vous avez appréciées. Une fois ce choix effectué, Netflix peut commencer à vous faire des propositions!

« Que peut-on y voir ? », c’est l’autre question qui vous brûle les lèvres!  Et bien Netflix propose un catalogue de milliers de films (mais de plus de 3 ans!!!) et surtout une flopée de séries TV, même les plus récentes!

« Sur quels supports peut-on visionner tout ça? » me questionnez-vous, emplis d’une perplexité sans limite, autant que d’une excitation non feinte. Et bien sur un peu tout: votre ordi, votre tablette (appli Androïd ou IOS) ainsi que sur votre Smart Tv!

« Ca vaut le coup alors ? » m’implorez-vous de vous répondre! Si les sérievores trouveront sûrement leur bonheur (même s’il m’a été impossible de mettre la main sur Boardwalk Empire par exemple!), les cinéphiles, eux, vont vraiment rester sur leur faim! Vous voulez vous faire l’intégrale Scorsese? Les Affranchis sont dispo et c’est tout! Tout Kubrick? Full Metal Jacket et Orange Mécanique et basta! Du nanar et du navet, ou du film qu’on trouve en solderie à 0.49 cts ,  là pas de souci!

Me concernant, je vais donc guetter un possible élargissement de l’offre mais continuer à me concentrer sur les galettes habituelles (bluray et DVD)!

CRITIQUE DVD: LA NAISSANCE DE CHARLOT – THE MUTUAL COMEDIES 1916-1917

819DTpYMkKL._SL1500_

Voici un coffret 4 DVD à se procurer absolument!. Sur les trois premiers disques, vous retrouverez en version restaurée les courts-métrages suivants de 25 mins chacun: The Floorwalker (Charlot chef de rayon) – The Fireman (Charlot pompier) – The Vagabond (Charlot musicien) – One A.M. (Charlot rentre tard) – The Count (Charlot et le comte) – The Pawnshop (Charlot usurier) – Behind The Screen (Charlot machiniste) – The Rink (Charlot patine) – Easy Street (Charlot policeman) – The Cure (Charlot fait une cure) – The Immigrant (L’émigrant) – The Adventurer (Charlot s’évade).

s9354_image_49492-crop

Dans le dernier disque, on peut voir l’excellent documentaire de Kevin Brownlow, Chaplin Inconnu, ainsi que le documentaire sur Eric Campbell, le méchant des films de la Mutual.

Un vrai bonheur de revoir ces premiers films qui, loin d’être de simples brouillons de ce que sera la carrière de Charlot, contiennent déjà tout l’humour, la poésie et le génie de l’artiste! A visionner en famille!

NOTE: 10/10

Disponible en coffret 4 DVD (39.99 euros) chez Arte Editions