Critique Bluray: Plus dure sera la chute

71nukiuC9KL._SL1000_.jpg

Titre original The Harder They Fall
Réalisation Mark Robson
Scénario Philip Yordan, d’après le roman de Budd Schulberg
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures Corp.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 108 minutes
Sortie 8 septembre 1956

LE FILM:

4.5

Journaliste sportif en quête d’un scoop, Eddie Willis est contacté par le chef du ‘syndicat’ de la boxe, Nick Benko, qui lui propose de contribuer à la promotion d’un jeune boxeur argentin, Toro Moreno. Espérant découvrir un futur champion, Willis accepte…

téléchargement.jpg

Réalisé en 1956, « Pus dure sera la chute » sera le dernier film dans lequel Humphrey Bogart joua avant son décès. Réalisé par Mark Robson, ce film dévoile les coulisses des combats de boxe et les magouilles attenantes. Bogart incarne un journaliste sportif chargé par un mafieux (Rod Steiger) de promouvoir un jeune boxeur aussi impressionnant physiquement qu’inoffensif sur le ring. Bogart livre ici l’une de ses meilleures interprétations, tout en sobriété, et Steiger incarne magnifiquement un escroc sans foi ni loi. Le film vaut également pour sa mise en scène, notamment les combats de boxe, impressionnants, qui ont sans doute inspiré nombre de films sur le sujet. Un grand film à découvrir dans des conditions optimales!

TECHNIQUE:

4.5

Une copie remarquable de définition et au son (VO) d’une netteté à toute épreuve!

BONUS:

4.5

On trouve ici les analyses éclairées et passionnantes de Bertrand Tavernier et François Guérif!

VERDICT:

4.5

Chef d’oeuvre!!!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez SIDONIS

Publicités

Critique Bluray: l’Homme de Nulle Part

71B9jz85IKL._SL1000_.jpg

LE FILM:

4

Jubal Troop est recueilli blessé par un fermier Shep Horgan qui l’engage avec lui. Les charmes de l’inconnu ne laissent pas indifférente la femme de Shep, Mae Horgan. Ce qui rend fou de rage Pinky, l’amant de Mae…

Si « l’Homme de nulle part » n’est pas l’un des films les plus connus de Delmer Daves (« la flèche brisée », « 3h10 pour Yuma »…), ce western est à découvrir absolument. Plus centrée sur la psychologie et les dilemmes moraux que sur les fusillades, l’histoire voit le personnage de Troop, recueilli par un fermier qui va finalement le hisser au rang de bras droit, supplantant le jaloux Pinky. A côté, la femme du patron, va craquer pour le nouveau venu, tous ces éléments faisant monter une tension propice à la tragédie. Remarquablement écrit, le film ne néglige aucun personnage et s’avère passionnant de bout en bout avec un casting au diapason: Glenn Ford, Ernest Borgnine, Rod Steiger et Charles Bronson, surprenant! Un excellent Daves!

TECHNIQUE:

4

Une très belle copie avec une définition impeccable et des couleurs chaudes!

BONUS:

4

On retrouve les présentations de Patrick Brion et Bertrand Tavernier.

VERDICT:

4

Une découverte à faire absolument!

Disponible en DVD (16.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez SIDONIS

 

Critique Dvd: Lutte sans merci

517w-b0oAYL.jpg

LE FILM:

3

Agressé et blessé par cinq loubards, l’ingénieur Walt Sherill exige justice. L’enquête de la police étant trop longue à son goût, il prend lui-même les choses en main, de plus en plus aveuglé par une soif de vengeance qui lui fait perdre son emploi et met ses proches en danger.

Réalisé en 1962 par le peu connu cinéaste anglais Philip Leacock, « Lutte sans merci » ne marquera pas l’histoire du film noir mais il n’est pas sans intérêt. Le gros défaut du film tient en son rythme un peu inégal et sa mise en scène sans grande imagination. Toutefois, il vaut le détour car c’est l’avant-dernière prestation d’Alan Ladd et que le film ouvre la voix à la mode des vigilante movie qui sortiront en masse notamment dans les années 70 (On pense évidemment à la série des « Justicier » avec Charles Bronson). Il a également l’originalité de montrer une délinquance dans un milieu aisé.  Toutefois, « lutte sans merci » se regarde sans déplaisir et offre un spectacle tout à fait honorable.

TECHNIQUE:

4

Une copie très propre!

BONUS:

3

Outre une galerie photos, on trouve la présentation de Patrick Brion ainsi que celle (plus « engagée ») de François Guérif.

VERDICT:

3

Un Vigilante movie à l’ancienne…

Disponible en DVD (16.99 euros) chez Sidonis

CRITIQUE DVD: LES SEPT VOLEURS

jaquette

LE FILM: 8/10

Professeur et scientifique disgracié, Theo Wilkins attend que son vieil ami Paul Mason sorte de prison pour organiser le casse du plus important des casinos de Monte-Carlo. Sa façon de se venger de la société. Avec cinq autres complices, dont une femme, Mason et Wilkins mettent leur plan à exécution le soir où l’établissement accueille un bal fastueux donné par un gouverneur. Si les deux hommes sont certains d’avoir tout prévu, ils doivent faire preuve d’imagination et de sang froid pour surmonter une série d’épreuves inattendues.

Film de braquage réalisé en 1960 par Henry Hathaway, « les Sept Voleurs » respecte à la lettre le canevas de ce genre de films. La première moitié du film montre la préparation du casse, et la seconde moitié voit le casse et le dénouement.
Malgré une première partie un peu bavarde, la classe de la mise en scène d’Hathaway et son casting trois étoiles emportent l’adhésion du spectateur. On retrouve avec bonheur Edward G. Robinson en instigateur du casse, Rod Steiger dans le rôle du cerveau, Éli Wallach le froussard de la bande et la magnifique Joan Collins qui nous gratifie d’un magnifique numéro de danse.

les-sept-voleurs_48431_31246

Cerise sur le gâteau, le film nous réserve un final plein d’ironie vraiment réjouissant. Injustement tombé dans l’oubli, Les Sept Voleurs n’a rien à envier à Ocean’s Eleven!

Technique: 8,5/10

Une copie très satisfaisante proposée sur ce DVD! A noter l’absence de VF mais une Vo limpide!

BONUS: 7/10

Outre la bande annonce et une galerie photos, on trouve les traditionnelles présentations de Patrick Brion et François Guerif ainsi qu’un doc anecdotique sur le film noir.

VERDICT: 8/10

Une petite pépite à découvrir absolument!

Disponible en DVD (14,99 euros) chez Sidonis