Critique Série: The Crown Saison 1

The-Crown-1-640x317.png

Titre original The Crown
Genre drame biographique
Création Peter Morgan
Acteurs principaux Claire Foy
Matt Smith
Jared Harris
Vanessa Kirby
John Lithgow
Greg Wise
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d’origine Netflix
Nb. de saisons 1
Nb. d’épisodes 10
Durée 54-61 minutes
Diff. originale 4 novembre 2016
Site web http://www.netflix.com/title/80025678

La série présente la vie de la reine du Royaume-Uni Élisabeth II, de son mariage en 1947 jusqu’à nos jours.

Comme dans le principe des vases communicants, l’époque veut que moins le Cinéma offre de nouveauté et d’imagination, plus le média TV déploie des trésors d’innovation. Le genre de la série TV que l’on peut consommer aussi bien sur la télé du salon que sur tablette, ordi ou mobile, est en plein boom! Netflix, la chaîne de VOD multiplie les investissements de façon souvent très judicieuse. Dernier évènement en date, la série « The Crown », série historique qui retrace le destin peu commun de la Reine Elisabeth, à la tête du Royaume-Uni depuis 1952! La saison 1, tout au long de ses 10 épisodes d’1 h, nous propulse dans le quotidien d’une jeune femme sacrée Reine après la mort de son père Georges VI (« le discours d’un Roi » nous avait déjà parlé de ce monarque bégayant). La série de Peter Morgan réussit à se montrer passionnante sur le fond tout en soignant la forme. On découvre une Reine qui se trouvera sans cesse coincée entre la volonté de rester elle-même et d’incarner le progrès et le désir de ne pas trahir sa fonction et l’héritage familial. Tous les personnages sont passionnants, de Churchill, indéboulonnable Prime Minister incarné par le génial John Lithgow, au mari de la Reine Philip, qui dut se résoudre à vivre dans l’ombre de sa femme, en passant par la soeur d’Elisabeth, condamnée à renoncer à l’Amour. Toutes ces thématiques et ces axes narratifs reposent sur une mise en scène remarquable et une direction artistique complètement folle pour un projet TV! Si tous les cours d’Histoire avaient un tel souffle…

5

 

Critique Dvd: Love is strange

3D DVD_LoveIsStrange

  • Date de sortie salles:
    12 novembre 2014
  • Réalisé par :
    Ira Sachs
  • Avec :
    John Lithgow, Alfred Molina, Marisa Tomei…
  • Durée :
    1h38min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Love Is Strange
  • Distributeur :
    Pretty Pictures

LE FILM:

3.5

Après 39 ans de vie commune, George et Ben décident de se marier. Mais, au retour de leur voyage de noces, George se fait subitement licencier. Du jour au lendemain, le couple n’est plus en mesure de rembourser le prêt de son appartement new yorkais. Contraints de vendre et déménager, ils vont devoir compter sur l’aide de leur famille et de leurs amis. Une nouvelle vie les éloignant l’un de l’autre, s’impose alors dans leur quotidien.

Le sujet et l’interdiction du film aux moins de 17 ans aux Etats-Unis pouvaient laisser craindre un film peu provoc, jouant la carte du militantisme à tous crins. Loin de là, le réalisateur Ira Sachs nous offre un film dénué de toute agressivité, empreint de poésie et de douceur et surtout évitant tout pathos par de savantes ellipses. Cette interdiction américaine n’en est que plus incompréhensible; aucune scène de sexe, ni de nudité ou de dialogues explicites ne peuvent la justifier. Quant aux comédiens, John Lithgow et Alfred Molina forment un couple plus vrai que nature, sans aucun cliché et Marisa Tomei est comme toujours excellente.

Certes, l’amour est étrange mais il est surtout tellement apaisant quand il est décrit de cette bien jolie manière, sur un air de Chopin…

TECHNIQUE:

4

Rien à signaler excepté un grain plus prononcé lors de quelques scènes sombres.

BONUS:

3

Outre les bandes annonce, on trouve un making of assez intéressant.

VERDICT:

3.5

Une belle histoire d’amour douce comme un air de Chopin.

Disponible en DVD (19.99 euros) chez M6 Vidéo exclu FNAC