Critique Dvd: Ghostland

61C3+E8JdaL._SL1000_

Titre original Incident in a Ghost Land
Réalisation Pascal Laugier
Scénario Pascal Laugier
Acteurs principaux
Sociétés de production 5656 Films
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la France France
Genre horreur
Durée 89 minutes
Sortie 14 mars 2018

LE FILM:

4.5

Suite au décès de sa tante, Pauline et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque.
Tandis que Beth devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera s’enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n’ont jamais quittée. Des évènements étranges vont alors commencer à se produire…

Après « Saint Ange » et « Martyrs », deux films d’horreur très prometteurs, le Français Pascal Laugier tente l’aventure aux States avec « The Secret » qui, malheureusement, ne sera pas la réussite escomptée. Son nouveau film est à nouveau une production internationale dont la grosse curiosité est la présence au générique de la chanteuse Mylène Farmer. Mais heureusement « Ghostland » n’est pas que ça!

Alors que le Cinéma d’Horreur surfe depuis quelques années sur la mode du film de fantômes, Laugier réveille le genre. Après une première partie où l’on croit à une énième variation sur le thème, Laugier revient à l’horreur réaliste dans tout ce qu’elle a de plus glauque, tout en rendant hommage à la littérature fantastique et notamment H.P.Lovecraft. Laugier ne recule devant rien, exploite toutes les recettes du genre mais avec savoir faire et exploite son décor de la plus belle des manières. Quant au couple de meurtriers, il entre au panthéon des plus grands malades aux côtés des familles de « Massacre à la tronçonneuse » et « la colline a des yeux »! Si vous voulez frissonner, courez voir « Ghostland »!!!

TECHNIQUE:

4.5

Impeccable pour le support!

BONUS:

4.5

On trouve ici une interview de mylène Farmer au JT de TF1 ainsi qu’un remarquable making of de plus d’une heure qui met bien en lumière les différences entre un tournage français et un tournage américain!

VERDICT:

4.5

Le film d’horreur de l’année dans une édition impeccable!

Disponible en DVD et Bluray (19.99 euros) chez TF1 VIDEO

 

Publicités

Critique: Ghostland

3312865.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Titre original Incident in a Ghost Land
Réalisation Pascal Laugier
Scénario Pascal Laugier
Acteurs principaux
Sociétés de production 5656 Films
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la France France
Genre horreur
Durée 89 minutes
Sortie 14 mars 2018

Suite au décès de sa tante, Pauline et ses deux filles héritent d’une maison. Mais dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des jeunes filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque.
Tandis que Beth devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera s’enlise dans une paranoïa destructrice. Seize ans plus tard, la famille est à nouveau réunie dans la maison que Vera et Pauline n’ont jamais quittée. Des évènements étranges vont alors commencer à se produire…

Après « Saint Ange » et « Martyrs », deux films d’horreur très prometteurs, le Français Pascal Laugier tente l’aventure aux States avec « The Secret » qui, malheureusement, ne sera pas la réussite escomptée. Son nouveau film est à nouveau une production internationale dont la grosse curiosité est la présence au générique de la chanteuse Mylène Farmer. Mais heureusement « Ghostland » n’est pas que ça!

Alors que le Cinéma d’Horreur surfe depuis quelques années sur la mode du film de fantômes, Laugier réveille le genre. Après une première partie où l’on croit à une énième variation sur le thème, Laugier revient à l’horreur réaliste dans tout ce qu’elle a de plus glauque, tout en rendant hommage à la littérature fantastique et notamment H.P.Lovecraft. Laugier ne recule devant rien, exploite toutes les recettes du genre mais avec savoir faire et exploite son décor de la plus belle des manières. Quant au couple de meurtriers, il entre au panthéon des plus grands malades aux côtés des familles de « Massacre à la tronçonneuse » et « la colline a des yeux »! Si vous voulez frissonner, courez voir « Ghostland »!!!

4.5

CRITIQUE: THE SECRET

À Cold Rock, petite ville minière isolée des Etats-Unis, de nombreux enfants ont disparu sans laisser de traces au fil des années, et n’ont jamais été retrouvés. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia (Jessica Biel), le médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 6 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant.

Après « Saint-Ange » et « Martyrs », le réalisateur français Pascal Laugier s’exporte outre-Atlantique comme nombre de ses collègues avec un résultat pas toujours brillant! Avec « The Secret », Laugier s’en tire plutôt pas mal même si tout n’est pas parfait.

Dans une première partie  poussive, 45 minutes qui se prennent un peu au sérieux et pas vraiment angoissantes, on se dit que l’on assiste à un énième film d’horreur ricain qu’on nous sert à la pelle. Malgré tout, on ne peut que reconnaître au Français de grosses qualités dans le filmage avec un résultat assez chiadé (de très beaux plans aériens notamment) et une très belle photo. Puis, surprise, à mi-parcours, un twist vraiment surprenant change complètement la vision du film qui trouve alors tout son intérêt. La description de cette population de rednecks dans cette ancienne ville minière est aussi une jolie réussite qui nous rappelle parfois Winter’s Bone! Le dénouement, très surprenant, laisse malgré tout comme un goût un peu rance tant l’idéologie véhiculée est douteuse mais je n’en dirai pas plus…

Dans l’ensemble, le résultat est plus que convenable même si le film ne restera pas comme un incontournable du genre…
LA NOTE: 6.5/10
 

JEU CONCOURS: 5X2 PLACES A GAGNER POUR « THE SECRET » (jeu terminé)

A l’occasion de la sortie de « The Secret » de Pascal Laugier le 5 septembre, CINEDINGUE et SND FILMS sont heureux de vous offrir 5X2 places pour découvrir le film en salles. Pour gagner, il vous suffit de répondre correctement aux questions avant le 5 septembre; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses. Ceux qui me suivent sur Facebook et/ou Twitter augmentent leurs chances!

LES GAGNANTS ONT RECU UN MAIL ET AURONT LEURS PLACES TRES VITE!