Critique Bluray: #Chef

81SX4CZWYrL._SL1480_

  • Réalisé par :
    Jon Favreau
  • Avec :
    Jon FavreauJohn LeguizamoBobby Cannavale
  • Durée :
    1h54min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Chef
  • Distributeur :
    Sony Pictures Releasing France

LE FILM:

2.5

 

Carl Casper, Chef cuisinier, préfère démissionner soudainement de son poste plutôt que d’accepter de compromettre son intégrité créative par les décisions du propriétaire de l’établissement. Il doit alors décider de son avenir. Se retrouvant ainsi à Miami, il s’associe à son ex-femme, son ami et son fils pour lancer un food truck. En prenant la route, le Chef Carl retourne à ses racines et retrouve la passion pour la cuisine et un zeste de vie et d’amour.

Après des blockbusters comme « Iron Man » ou  » Cowboys et envahisseurs », il est surprenant de voir Jon Favreau réalisé un film à petit budget sur la cuisine et même s’y donner le rôle principal! Ce feel good movie a le mérite d’ouvrir l’appétit et de faire passer un bon moment, sans prétention, tout en surfant sur l’air du temps, notamment la mode de la cuisine et des réseaux sociaux (Tweeter est l’un des rôles principaux du film!). Avec ses seconds rôles sympa comme Scarlett Johansson, Dustin Hoffman ou encore Robert Downey Jr et sa BO cubaine qui donne envie de se déhancher, ce « #Chef » se laisse donc regarder sans déplaisir mais ne tiendra pas en bouche longtemps. On peut même se demander si dans dix ou quinze ans, à trop miser sur les tendances actuelles, il ne sera pas complètement dépassé.

TECHNIQUE:

4.5

 

Dans le guide Michelin des galettes numériques! C’est un sans faute!

BONUS:

3

 

On trouve ici quelques scènes coupées et une featurette sur le film où l’on assiste à la formation du « comédien » principal!

VERDICT:

2.5

 

Un feel good movie sympatoche!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez SPHE


Publicités

Critique: Captain America, le Soldat de l’Hiver

486036.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Réalisé par :
    Anthony Russo,Joe Russo (réal)
  • Avec :
    Chris Evans, Scarlett Johansson, Sebastian Stan…
  • Durée :
    2h8min
  • Pays de production :
     Etats-Unis
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Captain America : The Winter Soldier
  • Distributeur :
    The Walt Disney Company France

Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

Pas du tout adepte des BD Marvel ni des films de super-héros, je suis loin d’être un fan du film Avengers par exemple, autant dire que je n’attendais pas spécialement ce second volet des aventures de Captain America. Le premier film ne m’a d’ailleurs pas convaincu, m’occasionnant une somnolence difficile à vaincre!

La surprise n’en est que meilleure! Situé deux ans après l’action du film Avengers, ce Captain America surprend par son intrigue qui lorgne vers les grands thrillers politiques des 70’s du genre « les Trois jours du Condor » et convoque même Robert Redford dans le rôle du patron du SHIELD. Mené sur un ton assez léger (les réalisateurs sont plus spécialistes de la comédie que de l’action), le film regorge de morceaux de bravoure assez spectaculaires comme l’attaque de la voiture de Nick Fury ou une scène dans un ascenseur et met en valeur certains personnages assez sympas: on retrouve la sexy Black Widow (Scarlett Johansson) qui volerait presque la vedette au héros et l’on découvre le Faucon ainsi qu’un méchant assez réussi, le Soldat de l’Hiver. Un bon moment donc avec un spectacle bien troussé!

NOTE: 7/10

CRITIQUE: HER

MV5BMjA1Nzk0OTM2OF5BMl5BanBnXkFtZTgwNjU2NjEwMDE@__V1_SX640_SY720_

  • Réalisé par :
    Spike Jonze
  • Avec :
    Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams
  • Durée :
    2h6min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production : 2013
  • Titre original : Her
  • Distributeur :
    Wild Bunch

Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, capable de s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de ‘Samantha’, une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…

Quatrième film de Spike Jonze, Her dépeint l’ennui façon Sofia Coppola tout en empruntant à Michel Gondry et son Eternal Sunshine Of The Spotless Mind pour son futurisme. Her, c’est l’histoire touchante d’un jeune homme qui, à tout vivre virtuellement, à oublié sa vie. Il écrit des lettres pour ceux qui n’ont pas le temps et quand il ne travaille pas, reste connecté sur une espèce de smartphone ou sur des jeux vidéo stupides. Et c’est une voix virtuelle, celle de son système informatique, qui va l’éveiller à un amour qu’il ne pensait plus connaître.

Si Her est sans conteste le meilleur film de son auteur, c’est parce qu’il touchera les générations actuelles, connectés que nous sommes, de plus en plus virtuellement socialisés et de moins en moins dans le réel. Nos parents discutaient des émissions qu’ils regardaient alors que nous tweetons! C’est ce qui nous plonge dans une vraie empathie pour le personnage de Theodore mais c’est aussi grâce à la touchante interprétation de Joaquin Phoenix et la miraculeuse participation vocale de Scarlett Johansson qui nous offrent entre autres l’une des scènes les plus érotiques de l’année uniquement grâce à leurs voix! Un très beau film qui sait émouvoir et poser des questions, un OVNI dans le cinéma US!

NOTE: 9/10