Critique: Captain America, le Soldat de l’Hiver

486036.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Réalisé par :
    Anthony Russo,Joe Russo (réal)
  • Avec :
    Chris Evans, Scarlett Johansson, Sebastian Stan…
  • Durée :
    2h8min
  • Pays de production :
     Etats-Unis
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Captain America : The Winter Soldier
  • Distributeur :
    The Walt Disney Company France

Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

Pas du tout adepte des BD Marvel ni des films de super-héros, je suis loin d’être un fan du film Avengers par exemple, autant dire que je n’attendais pas spécialement ce second volet des aventures de Captain America. Le premier film ne m’a d’ailleurs pas convaincu, m’occasionnant une somnolence difficile à vaincre!

La surprise n’en est que meilleure! Situé deux ans après l’action du film Avengers, ce Captain America surprend par son intrigue qui lorgne vers les grands thrillers politiques des 70’s du genre « les Trois jours du Condor » et convoque même Robert Redford dans le rôle du patron du SHIELD. Mené sur un ton assez léger (les réalisateurs sont plus spécialistes de la comédie que de l’action), le film regorge de morceaux de bravoure assez spectaculaires comme l’attaque de la voiture de Nick Fury ou une scène dans un ascenseur et met en valeur certains personnages assez sympas: on retrouve la sexy Black Widow (Scarlett Johansson) qui volerait presque la vedette au héros et l’on découvre le Faucon ainsi qu’un méchant assez réussi, le Soldat de l’Hiver. Un bon moment donc avec un spectacle bien troussé!

NOTE: 7/10

Critique Blu-ray: Snowpiercer, le Tansperceneige

51qYbTTPwIL

  • Réalisé par :
    Joon-ho Bong
  • Avec :
    Chris Evans, Song Kang-Ho, Ed Harris…
  • Durée :
    2h6min
  • Pays de production :
     Corée du Sud
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Snow Piercer
  • Distributeur :
    Wild Side / Le Pacte

LE FILM: 9.5/10

La critique est ici

TECHNIQUE: 10/10

Somptueux au niveau image sans aucun défaut y compris dans les nombreuses scènes sombres et un son explosif!

BONUS: 8/10

Outre les bandes-annonces d’usage, on trouve une intro animée de 4 mins, sorte de mini prequel du film, des interviews des membres de l’équipe somme toute assez classiques, deux modules sur les décors et les effets spéciaux et le passionnant documentaire de 54 mins, « Le Transperceneige, de la feuille blanche à l’écran noir » qui nous montre comment l’auteur de la BD d’origine a accompagné le projet d’un bout à l’autre!

VERDICT: 9.5/10

Indispensable! L’un des grands films de 2013!

Disponible en DVD (19.99 euros), bluray (24.99 euros) et coffret ultime (39.99 euros) chez Wild Side Vidéo




Jeu Concours: 3 Dvd de « Snowpiercer, le Transperceneige » à gagner(jeu terminé)

710iasEjS1L__SL1280_

A l’occasion de la sortie en vidéo de « Snowpiercer, le Transperceneige », CINEDINGUE et WILD SIDE VIDEO sont heureux de vous faire gagner 3 DVD du film. Pour gagner, il vous suffit de répondre correctement aux questions avant le 12avril; un tirage au sort désignera les gagnants parmi les bonnes réponses. Ceux qui me suivnt sur Facebook et/ou Twitter augmentent leurs chances!

Snowpiercer :le futur est entre vos mains » en DVD collector Blu-Ray combo et édition ultime dès le 02/04 !

2031. Nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la terre sans jamais s’arrêter. Mais l’être humain ne changera jamais…

« Snowpiercer », le nouveau film de Bong Joon-ho, produit par Park Chan-wook, est l’adaptation de la bande dessinée culte de Jacques Lob, Benjamin Legrand et Jean-Marc Rochette « le Transperceneige », avec Chris Evans, Tilda Swinton, John Hurt, Jamie Bell, Ed Harris et Song Kang-ho.

CRITIQUE: SNOWPIERCER, LE TRANSPERCENEIGE

21038075_20130909110053289_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…

Très souvent, quand un jeune cinéaste en vogue se retrouve à la tête d’une superproduction internationale, il se retrouve muselé et le produit fini paraît fade et sans personnalité dans le meilleur des cas. Après de grands films comme Memories of Murder, The Host et Mother , l’adaptation de la BD française du même titre par Bong Joon Ho pouvait nous faire craindre le pire, un énième blockbuster sans âme. Après avoir vu le film, on ne peut qu’être rassuré et réjoui de constater qu’il est possible de concilier gros budget, scénario d’une grande richesse et metteur en scène de talent!

Extrêmement intelligent, le scénario propose au-delà d’une aventure totalement folle et jubilatoire, une véritable réflexion politique dont je ne dirai rien de plus pour ne pas ternir le plaisir de ceux qui ne l’auraient pas encore vu. Quoi qu’il en soit, la progression des héros de l’arrière vers l’avant du train donne l’occasion au cinéaste d’offrir à chaque voiture une aventure nouvelle dans des décors nouveaux et toujours plus fous et d’offrir des pistes scénaristiques foisonnantes et autant de questions: qu’y a-t-il à l’avant du train? Qui est ce personnage mystérieux au commandement de ce train? Que deviennent les enfants arrachés à leurs parents? Y a-t-il un avenir possible en dehors du train?

Visuellement éblouissant, le film repose en plus sur un casting parfait bien qu’audacieux: Chris Evans prouve qu’il vaut mieux que Captain America, Song Kan Ho, Ed Harris, John Hurt, Jamie Bell et bien sûr Tilda Swinton absolument magistrale!

Non seulement Bong Joon Ho a su rester cohérent avec son oeuvre mais Snowpiercer s’impose comme le plus grand film de science-fiction depuis les Fils de l’Homme et s’il nous invite au voyage c’est bien en première classe! Chef d’oeuvre!

NOTE: 9.5/10