Sortie Livre: Gastrono Geek

81-yNcIfA4L.jpg

Des grands classiques (X-Files, Star Trek, Lost…) aux nouvelles venues sur nos écrans (Westworld, Stranger Things…), 37 recettes issues ou inspirées de 37 séries incontournables.
Après Gastronogeek et Le Livre des Potions, Thibaud Villanova nous propose une revisite gourmande des perles du petit écran. De la Tarte à la cerise de Twin Peaks aux Gaufres de Stranger Things, en passant par les barres chocolatées de Buffy contre les vampires,ces 37 recettes vous plongeront dans l’univers des séries cultes.

Quelques mois après la sortie du « Livre des Potions« , les éditions Hachette nous sortent « Gastrono Geek » qui ravira les cordons bleus fans de séries! Ce nouvel ouvrage contient 37 recettes directement inspirées des séries les plus à la mode. On pourra s’essayer par exemple à l’effilochée de porc aux épices et purée de pomme de terre-patate douce façon Westworld, à la tourte à la cerise et chocolat de Twin Peaks ou encore aux cookies de Carol dans Walking Dean! Très ludique, l’ouvrage de Thibaud Villanova et Mathilde Bourge s’adresse à tous les cuisiniers, novices ou plus chevronnés!

image004.png

 

4.5

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : Hachette Pratique (31 mai 2017)
  • Collection : Heroes
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2017004073
  • ISBN-13: 978-2017004073
  • Dimensions du produit: 20,1 x 1,3 x 26,6 cm
  • Prix: 14.95 euros

Publicités

Livre: La grande bouffe de Ugo Tognazzi

71qvGZmM8DL.jpg

Ni autobiographie ni simple livre de cuisine, l’ouvrage proposé par Ugo Tognazzi, la star de « la Cage aux folles », se situe quelque part entre les deux et ravira les cinéphiles adeptes de bonne chair. Dans une première partie, l’acteur évoque des souvenirs de sa vie liés à la cuisine tout en en livrant à chaque fois la recette. Dans une seconde partie, Tognazzi partage ses recettes italiennes préférées, des recettes toujours simplement réalisables. Dans une troisième partie, Ugo Tognazzi  évoque le tournage du film de Marco Ferrerri « la grande bouffe » tout en donnant les recettes des plats vus dans le film. Enfin, à la fin de l’ouvrage, Florence Rigollet, la traductrice du livre revient sur le scandale du film et la carrière du réalisateur et de son comédien. Très belle idée donc d’évoquer le 7ème art par le prisme de la cuisine dans un livre à la fois gourmand et distrayant.

4.5

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : SEGUIER (NOUVELLES ED.) (4 mai 2016)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2840496550
  • ISBN-13: 978-2840496557
  • Dimensions du produit: 24 x 2 x 17 cm

 

Critique Bluray: A Vif !

71C4cDL4UtL._SL1500_.jpg

Titre original Burnt
Réalisation John Wells
Scénario Steven Knight
Sociétés de production 3 Arts Entertainment
Double Feature Films
PeaPie Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique
Durée 100 minutes
Sortie 4 novembre 2015

LE FILM:

2.5

Plus qu’un grand chef, Adam Jones est une rock star de la cuisine, couronnée par deux étoiles au guide Michelin. Grisé par le succès, arrogant et capricieux, l’enfant terrible de la scène gastronomique parisienne sombre dans l’alcool et la drogue. Quelques années plus tard, il a retrouvé la voie de la sobriété. Entouré de jeunes commis et chefs de parties, il relance un restaurant londonien, déterminé à obtenir le graal de la gastronomie : une troisième étoile. Hanté par les fantômes du passé, le chemin de la rédemption s’annonce plus âpre que prévu.

Les genres du film de danse ou du film de cuisine accouchent rarement de grands films, c’est comme ça sans que l’on sache l’expliquer. « A Vif! » n’est pas désagréable pour autant! Si l’histoire est un peu cousue de fil blanc, le quotidien d’une cuisine d’un grand restaurant est assez bien décrit et le casting Bradley Cooper/Omar Sy/Sienna Miller plutôt convaincant. Autour d’eux, une ribambelle de seconds rôles de choix est là pour faire joli sur l’affiche: Emma Thompson, Uma Thurman ou encore Alicia Vikander! Quoi qu’il en soit, si le film ne restera pas dans les annales, il donne sacrément faim et ravira les fans de Top Chef!

TECHNIQUE:

4

Rien à dire, c’est tout bon!

BONUS:

3.5

On trouve ici un making of, des scènes coupées et une interview de Bradley Cooper, tout ceci un peu promo.

VERDICT:

2.5

Un divertissement culinaire qui ouvre l’appétit!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez M6 VIDEO

 


Livre: le Livre des Potions

81LEguGRQEL

Voilà une sortie bien sympathique pour les cinéphiles gastronomes. Ce volume 2 de « Gastrono Geek » se concentre sur des recettes de cocktails, milk-shakes, smoothies et soupes inspirées de monuments de la culture populaire autour de 6 thèmes: science fiction, fantasy, manga, comics, fantastique et même jeux vidéo!

Si je n’ai pas encore testé les cocktails ni les smoothies, j’ai tenté le ragoût de racines de Dagobah!

RagoutdeRacinesDagobah

Directement inspiré de l’univers Star Wars, ce pot-au-feu végétarien nourrira sans problème votre petite tribu de Jedis qui mangeront d’autant plus facilement les navets et autres panais s’ils viennent de Dagobah!

Côté sucreries, ce bel ouvrage m’a permis de réaliser en 5 minutes une succulente pâte à tartiner au spéculos maison!

Capture

Et hier soir, nous avons clôturé ce week-end avec un « Chunk Shake », milk-shake vanille avec crème caramel à tomber, directement inspiré des Goonies!

IMG_2604

Une belle idée cadeau à faire ou à se faire! (25 euros)

  • Relié: 192 pages
  • Editeur : Hachette Pratique (16 septembre 2015)
  • Collection : Cuisine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2011775892
  • ISBN-13: 978-2011775894
  • Dimensions du produit: 21,5 x 2,1 x 29,7 cm

Critique Bluray: #Chef

81SX4CZWYrL._SL1480_

  • Réalisé par :
    Jon Favreau
  • Avec :
    Jon FavreauJohn LeguizamoBobby Cannavale
  • Durée :
    1h54min
  • Pays de production :
    Etats-Unis
  • Année de production :  2014
  • Titre original : Chef
  • Distributeur :
    Sony Pictures Releasing France

LE FILM:

2.5

 

Carl Casper, Chef cuisinier, préfère démissionner soudainement de son poste plutôt que d’accepter de compromettre son intégrité créative par les décisions du propriétaire de l’établissement. Il doit alors décider de son avenir. Se retrouvant ainsi à Miami, il s’associe à son ex-femme, son ami et son fils pour lancer un food truck. En prenant la route, le Chef Carl retourne à ses racines et retrouve la passion pour la cuisine et un zeste de vie et d’amour.

Après des blockbusters comme « Iron Man » ou  » Cowboys et envahisseurs », il est surprenant de voir Jon Favreau réalisé un film à petit budget sur la cuisine et même s’y donner le rôle principal! Ce feel good movie a le mérite d’ouvrir l’appétit et de faire passer un bon moment, sans prétention, tout en surfant sur l’air du temps, notamment la mode de la cuisine et des réseaux sociaux (Tweeter est l’un des rôles principaux du film!). Avec ses seconds rôles sympa comme Scarlett Johansson, Dustin Hoffman ou encore Robert Downey Jr et sa BO cubaine qui donne envie de se déhancher, ce « #Chef » se laisse donc regarder sans déplaisir mais ne tiendra pas en bouche longtemps. On peut même se demander si dans dix ou quinze ans, à trop miser sur les tendances actuelles, il ne sera pas complètement dépassé.

TECHNIQUE:

4.5

 

Dans le guide Michelin des galettes numériques! C’est un sans faute!

BONUS:

3

 

On trouve ici quelques scènes coupées et une featurette sur le film où l’on assiste à la formation du « comédien » principal!

VERDICT:

2.5

 

Un feel good movie sympatoche!

Disponible en DVD (14.99 euros) et bluray (19.99 euros) chez SPHE


CRITIQUE DVD: LES SAVEURS DU PALAIS

71DQg3No9yL__AA1500_

LE FILM: 6.5/10
Cuisinière du Périgord, Hortense Laborie se voit confier, à sa grande surprise, les repas personnels du Président de la République. Au Palais de l’Élysée, l’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président , mais dans les coulisses du pouvoir, les obstacles sont nombreux…

Sept ans après Quatre Etoiles, Christian Vincent revient avec un film qui s’inspire de l’expérience de Danièle Delpeuch qui fut un temps la cuisinère privée du Président de la République. C’est à l’excellente Catherine Frot que revient la tâche d’incarner cette employée un peu particulière et après le refus de Claude Rich, c’est finalement Jean d’Ormesson qui incarne la plus haute autorité de France et le choix est assez judicieux! Décomposé en deux parties, l’une dans le passé à l’Elysée et l’autre dans le présent en Antarctique, le film est partiellement réussi. La partie en Antarctique, en effet, ne présente pas grand intérêt et ralentit le film plus qu’autre chose. Tout ce qui se passe au sein de l’Elysée est assez plaisant, nous faisant entrer dans un monde secret, ce qui est assez plaisant même si finalement on ne franchit jamais vraiment le stade de l’anecdote. Reste une plongée dans la gastronomie française assez plaisante avec deux charmants interprètes, qui nous donne l’eau à la bouche!

TECHNIQUE: 9/10

Un DVD irréprochable!

BONUS: 10/10

Outre la bande-annonce, on trouve un making-of très complet (1h15 ) découpé en 5 parties toutes très intéressantes!

VERDICT: 7/10

Un DVD qui ravira les gourmets!

Disponible en DVD (19,99 euros) et blu-ray (24,99 euros) chez Wild Side Video dès le 23 janvier.

 


LE GOUT DE LA VIE (2007)

Affiche française. Warner Bros. France

Kate est chef cuisinier dans un des restaurants les plus réputés de New-York, le 22 Bleeker et mène à ce titre une vie de dingue. Alors qu’elle doit recevoir sa soeur et sa nièce, la première perd la vie dans un terrible accident de voiture. Kate recueille donc la petite orpheline et va devoir chambouler son organisation. En plus de ce tragique évènement,  Kate se voit imposée l’arrivée d’un second de cuisine aux pratiques originales…

Voilà le prototype même du film pas désagréable mais aussi vite oublié qu’il est terminé. Le scénario a beau être cousu de fil blanc (la petite et sa tante ne s’entendent pas, puis de mieux en mieux, idylle naissante entre la tante et son second, l’enfant retrouve une famille, rupture, déception de l’enfant…) avec toutes ses étapes attendues, la B.O. sympa mais omniprésente, des bons sentiments à gogo, le film se laisse voir sans déplaisir. Scott Hicks quant à lui continue sur sa lancée de films un peu guimauve (Shine, Coeurs perdus en Atlantique…) maisle résultat est honorable. Reste un mystère: pourquoi l’un des pays où l’on mange le moins bien s’obstine à sortir des films sur l’univers de la gastronomie (Ratatouille, sideways…)