CRITIQUE DVD: LE POLICIER

81lOXMDYp0L__AA1500_

LE FILM: 8/10

Yaron se trouve au coeur d’un groupe de policiers d’élite, appartenant à une unité anti-terroriste israélienne. Ses compagnons et lui sont l’arme, le fusil pointé par l’Etat sur ses adversaires, « l’ennemi arabe ». Yaron adore l’unité, la camaraderie masculine, son corps musclé, sa beauté. Yaron est très excité, sa femme, enceinte est sur le point d’accoucher , il pourrait devenir père d’un moment à l’autre. Sa rencontre avec un groupe peu commun, violent, radical, le confrontera à la guerre des classes israélienne et à celle qu’il livre à l’intérieur de lui-même…

Premier long métrage de l’Israëlien Nadav Lapid, le Policier est un film d’une grande ambition, que ce soit sur le fond que sur la forme. Sur la forme, Lapid construit un film clairement divisé en deux parties bien distinctes, le quotidien d’un groupe d’élites de la police israëlienne puis celui d’un petit groupe de révolutionnaires, qui finiront par se rejoindre dans la conclusion du film. Avec sa mise en scène assez froide, voire clinique, il entreprend avec succès d’autopsier son pays, gangréné par une violence qui touche aussi bien l’Etat, aux mains du capital, par l’intermédiaire de ses policiers, que ses opposants. Le film prend tout son sens dans les dernières minutes, ce qui pourra déstabiliser certains spectateurs mais ce Policier marque les débuts d’un cinéaste à suivre.
TECHNIQUE: 8.5/10
Rien à dire sur la qualité de ce DVD irréprochable (pas de VF dispo)
BONUS: 7/10
Sont disponibles une bande annonce et un court making-of (12 mins).
VERDICT: 8.5/10
Un premier film extrêmement audacieux!
Disponible en DVD (19,99 euros) chez Bodega Films dès le 20 mars.


CRITIQUE BLU-RAY: LE FILS DE L’AUTRE

LE FILM: 6.5/10

Alors qu il s apprête à intégrer l armée israélienne pour effectuer son service militaire, Joseph découvre qu il n est pas le fils biologique de ses parents et qu il a été interverti par erreur à la naissance avec Yacine, l enfant d une famille palestinienne de Cisjordanie. La vie de ces deux familles est brutalement bouleversée par cette révélation, qui les oblige à reconsidérer leurs identités respectives, leurs valeurs, leurs convictions…

Sur un postulat de départ qui rappelle « la Vie est un long fleuve tranquille », à savoir l’échange accidentel à la maternité de deux enfants, la réalisatrice Lorraine Lévy (oui, la soeur de Marc!) choisit plutôt que d’en rire de mener une réflexion sur le conflit israelo-palestinien. Même si elle parvient à échapper à la stigmatisation de l’une ou l’autre communauté, elle ne parvient pas à insuffler un peu de tripes à son film lui donnant souvent des allures de téléfilm et c’est bien dommage étant donnée la force de son sujet. Restent deux portraits de famille intéressants et deux très belles interprétations de Pascal Elbé et Emmanuelle Devos. Même si le film manque un peu de passion, « le Fils de l’Autre » s’en tire plutôt bien sur un sujet très casse-gueule!

La copie proposée sur ce blu-ray est de toute beauté! Même si l’apport HD au niveau du son reste mineur, l’image est splendide!

LES BONUS: 9/10

Outre la bande-annonce, on trouve un making-of (journal de bord) passionnant d’une trentaine de minutes insistant sur la difficulté de tourner sur place ce genre de films, un bêtisier et quatre scènes coupées. Complet et de qualité!

VERDICT: 7.5/10

Un excellent blu-ray pour un film sympathique!

Disponible en DVD (19,99 euros) et blu-ray (24,99 euros) chez France Télévisions Distribution.