Critique: L’Indomptée (Festival de Cinéma Européen des Arcs 2016)

l-indomptee

2016 – France de Caroline Deruas  Avec : Tchéky KARYO, Filippo TIMI, Clotilde HESME, Jenna THIAM, Marilyne CANTO

Axèle est photographe, Camille, écrivaine. Elles partent pour un an en résidence à la Villa Médicis à Rome. Corps et esprit se libèreront, personne n’en sortira indemne.

C’est un premier film d’une jeune réalisatrice française qui nous est donné de voir ici et « l’Indomptée » lance enfin cette compétition de belle manière. Après plusieurs scénarii pour Philippe Garrel et trois courts métrages, c’est enfin le grand saut! Comme le dit, Caroline Deruas a mis dans ce film tout ce qu’elle aime, comme si c’était le dernier! On y trouve en effet de multiples influences et sources d’inspiration. Elle parvient en effet à nous parler de création et d’avenir de la Culture sur un ton bien à elle. Alors que l’on se croit vite dans une intrigue à la Agatha Christie avec cette pleïade d’artistes bizarres réunis dans la villa Médicis pour un long séjour, le film se teinte d’onirisme et d’étrangeté, entre giallo et Hitchcock, avec une petite touche de Sorrentino. Sur la forme, le film est un régal visuel (sublime photo de Pascale Marin) mais aussi pour les oreilles avec une partition de Nicola Piavani, personnage à part entière. Pour camper ses personnages, Caroline Deruas a fait appel notamment à Clothilde Hesme que l’on aimerait voir plus souvent tant son jeu est des plus riches mais aussi la vraie révélation Jenna Thiam, mystérieuse et brûlante, que l’on a déjà aperçu, notamment dans « la Crème de la crème ».

Une vraie réussite! Non Caroline, ce ne sera pas ton dernier film!

4.5

Sortie le 1er février 2017

 

Critique Dvd: Le Dernier Coup de Marteau

812mxU-q2VL._SL1500_

  • Date de sortie salles:
    11 mars 2015
  • Réalisé par :
    Alix Delaporte
  • Avec :
    Romain Paul, Clotilde Hesme, Grégory Gadebois…
  • Durée :
    1h23min
  • Pays de production :
    France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    Pyramide Films

LE FILM:

4.5

Quand Victor, 13 ans, pousse la porte de l’opéra de Montpellier, il ne connaît rien à la musique. Il ne connaît pas non plus son père venu diriger la 6ème symphonie de Mahler. Il l’observe de loin, découvre l’univers des répétitions… Le jour où Nadia, sa mère, lui annonce qu’ils doivent quitter leur maison sur la plage, Victor s’inquiète. Pour sa mère, dont il sent qu’elle lui cache quelque chose, mais aussi pour sa relation naissante avec Luna, la voisine espagnole. Victor décide alors de se montrer pour la première fois à son père…

Trois ans après « Angèle et Tony », Alix Delaporte réunit à nouveau Clotilde Hesme et Grégory Gadebois pour une histoire simple et délicate, celle de Victor, adolescent dont la mère est gravement malade, qui tente de créer des liens avec un père qu’il ne connaît pas. La réalisatrice délaisse toute intrigue secondaire (on ne connaît jamais vraiment les motivations des personnages) pour se concentrer sur le présent et les relations entre les trois personnages principaux. Mais surtout, et c’est la grande réussite du film, Alix Delaporte parvient à faire surgir l’émotion sans jamais céder au pathos. Le trio d’acteurs est également exceptionnel, notamment le jeune Romain Paul,  prix ô combien mérité du meilleur espoir au Festival de Venise. Sans doute l’un des plus beaux films français de l’année!

TECHNIQUE:

4

Impeccable!

BONUS:

3

On y trouve une dizaine de minutes d’essais des comédiens réparties en plusieurs sections.

VERDICT:

4.5

L’un des plus beaux films français de l’année!

Disponible en DVD (19.99 euros) chez Pyramide Vidéo