Critique: L’Indomptée (Festival de Cinéma Européen des Arcs 2016)

l-indomptee

2016 – France de Caroline Deruas  Avec : Tchéky KARYO, Filippo TIMI, Clotilde HESME, Jenna THIAM, Marilyne CANTO

Axèle est photographe, Camille, écrivaine. Elles partent pour un an en résidence à la Villa Médicis à Rome. Corps et esprit se libèreront, personne n’en sortira indemne.

C’est un premier film d’une jeune réalisatrice française qui nous est donné de voir ici et « l’Indomptée » lance enfin cette compétition de belle manière. Après plusieurs scénarii pour Philippe Garrel et trois courts métrages, c’est enfin le grand saut! Comme le dit, Caroline Deruas a mis dans ce film tout ce qu’elle aime, comme si c’était le dernier! On y trouve en effet de multiples influences et sources d’inspiration. Elle parvient en effet à nous parler de création et d’avenir de la Culture sur un ton bien à elle. Alors que l’on se croit vite dans une intrigue à la Agatha Christie avec cette pleïade d’artistes bizarres réunis dans la villa Médicis pour un long séjour, le film se teinte d’onirisme et d’étrangeté, entre giallo et Hitchcock, avec une petite touche de Sorrentino. Sur la forme, le film est un régal visuel (sublime photo de Pascale Marin) mais aussi pour les oreilles avec une partition de Nicola Piavani, personnage à part entière. Pour camper ses personnages, Caroline Deruas a fait appel notamment à Clothilde Hesme que l’on aimerait voir plus souvent tant son jeu est des plus riches mais aussi la vraie révélation Jenna Thiam, mystérieuse et brûlante, que l’on a déjà aperçu, notamment dans « la Crème de la crème ».

Une vraie réussite! Non Caroline, ce ne sera pas ton dernier film!

4.5

Sortie le 1er février 2017

 

Critique: l’Année prochaine

551783.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

  • Date de sortie :
    24 juin 2015
  • Réalisé par :
    Vania Leturcq
  • Avec :
    Constance Rousseau, Jenna Thiam, Julien Boisselier…
  • Durée :
    1h48min
  • Pays de production :
    Belgique France
  • Année de production :  2014
  • Distributeur :
    Chrysalis Films

Clotilde et Aude ont 18 ans et sont meilleures amies depuis toujours. Leur relation est forte et fusionnelle comme peuvent l’être les amitiés adolescentes. Elle doivent décider ce qu’elles feront l’année prochaine, après le bac. Clotilde choisit de quitter leur petit village pour aller faire ses études à Paris et entraine Aude avec elle. Mais les deux amies vivront différemment leur nouvelle vie …

Si ce premier film fait inévitablement penser à « Respire » dans sa description d’une amitié exclusive entre deux filles, « l’Année prochaine » traite d’une seconde thématique peut-être encore plus importante: le passage entre l’enfance et l’âge adulte notamment lors de l’entrée dans les études. Tout est réuni pour faire de ce premier film une réussite: personnages superbement écrits, BO rafraîchissante et une interprétation au cordeau en particulier de Constance Rousseau et Jenna Thiam! Un essai prometteur, quelque part entre Pinoteau et Mia Hansen-Love!

4